Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le retour de l’UDF

Jean-Louis Borloo, patron de l'UDI, et François Bayrou, président du Modem, viennent d'annoncer une conférence de presse, mardi 5 novembre à
partir de 17h15. Ce
rassemblement sera l'occasion d'acter l'union des deux formations et de présenter leur charte.

Jean-Christophe Fromantin, député maire de Neuilly-sur-Seine, n'est pas favorable à cette alliance.

"Les
arrangements, les deals, les accords sont hors du temps et des
préoccupations des Français
. (…) un quiproquo, une confusion entre une
vision géographique du centre et une vision politique du centre.

Concernant la charte d'union, le député Fromantin est sévère :

"Elles ne sont qu'un cache-misère qui trahit une manoeuvre politicienne plutôt qu'un véritable projet d'alternance."

Sur son blog, il ajoute :

"Le sujet des valeurs amène à s’interroger sur ce qui fonde le
« centre » dans le champ politique. Force est de constater qu’il y a
deux manières de le considérer : soit on parle d’un « centre
géographique » à mi-chemin entre la droite et la gauche dans l’utopie
d’une union nationale ou d’un opportunisme politique digne de la IVème
République ; soit on évoque le « centre-droit » comme une force
politique singulière, attachée à la liberté d’entreprendre, à la
subsidiarité et à une action de l’Etat concentrée sur ses missions
régaliennes. Le « centre » vu par le MODEM n’est pas le « centre » qui a
rassemblé les fondateurs de l’UDI ; les hésitations et les positions
prises par le Président du MODEM en 2007 et 2012 en sont la preuve très
concrète
. Bâtir cette alliance sur un quiproquo aura des conséquences
qui risquent fort d’affaiblir nos idées et notre projet et, par voie de
conséquence, de nous éloigner des partenaires naturels avec lesquels
nous sommes amenés à préparer l’avenir.
Cette alliance UDI-MODEM me paraît ainsi totalement inopportune.
Contrairement à ce qu’indique le projet de charte, ce n’est pas un tel
attelage qui aura la capacité de régénérer notre pays autour d’une
vision et d’un projet d’avenir. Or je continue à croire que l’UDI doit
refuser les tactiques d’appareil et qu’elle pourrait, si elle prenait le
soin de clarifier ses valeurs et de mobiliser de nouvelles compétences,
proposer un vrai projet à la France et aux Français. C’est le sens de
ma participation à l’UDI."

Partager cet article

20 commentaires

  1. C’est de la “combinazione” électoraliste. Ces mammouths politiciens pensent faire un coup.

  2. Franchement, on s’en fiche de leur manœuvre pour désœuvrés has been.

  3. Du point de vue mathématique, le point de centre d’un cercle n’a point de surface. C’est ce que les centristes n’ont point encore compris. Leur poids politique est nul.

  4. Ben oui… 0 + 0 = 0.

  5. Les pauvres! ils ne savent plus où ils en sont! Ils veulent le pouvoir, ils veulent gagner le gros lot, ils sont prêts à tout. Même les alliances contre-(nature ne leur font pas peur…On s’arrangera après, ou plutôt on s’enragera. Mais il leur faut l’Elysée et Matignon quel qu’en soit le prix. Ce qui compte c’est la planque, la ruine des français ne leur suffit plus ils veulent leur peau ils veulent régner sur un cimetière. Au moins ils auront la paix. Ils vendront leurs amis, leur femme leur père, leur mère et leurs enfants. Jouir en paix sur un monceau de cadavres, mais avant tout profiter, profiter, profiter…Misère! Misère!Misère! A quand la fin ?

  6. Encore un mariage homo ?

  7. Comment la DC finit dans la Loge….Triste

  8. M. Fromentin caresse lui aussi une chimère, bien que ce qu’il dise sur le centre soit de bon sens : il parait croire encore que la droite ce soit un centre droit ”authentique” plus ce qui reste de l’UMP.
    Il espère préparer le renouveau de la france et l’avenir avec ces seules forces (?) politiques.
    Sans le FN et ses 20 % ?
    Il y a autant de chimère dans son raisonnement que de fausses illusions dans la ”nouvelle ” UDFD, que cornaque en sous main Giscard, selon les gazettes.

  9. François Bayrou… l’éternel retour sans doute avec l’appui “orangiste” des frères 3 points. Et oui, rappelez-vous le symbole de sa campagne de 2007 : des oranges, des tee-shirts orange, de l’orange partout!
    Par pitié! que personne ne se laisse prendre au jeu de cet hypocrite qui se dit chrétien mais ne connait pas la charité. Lui qui a révoqué à vie de l’Education Nationale sans indemnités et sans droit à la retraite un professeur, père d’une très nombreuse famille se retrouvant sans ressources parce qu’il avait osé écrire dans la gazette de son lycée (uniquement réservée aux enseignants) un avis politiquement incorrect sur le comportement de “certains” de ses élèves.
    FB ce courageux ministre de l’Educ.Nat. qui a tout cédé devant les syndicats de gôôôôche se pose en sauveur de la France…
    NON! NON! NON!……In memoriam Jacques Seurot mort prématurément d’un cancer et assurément de chagrin.
    Lire archivé dans Novopress un article à ce sujet du regretté Serge de Becketch :
    archives-fr.novopress.info/644/in-memoriam-jacques-seurot/

  10. on va entendre parler de plus en plus des partis ou mini-partis du centre et du centre droit, c’est bizarre non?

  11. Le retour des morts vivants

  12. Borloo, Bayrou, deuc BB qui tardent un peu trop à grandir. :o)

  13. Parti de franc-maçons dont je pense que ce bon Bayrou fait partie, quoiqu’il s’en défende !
    Le pseudo-centre, le parti radical, etc c’est le nid principal de ces guêpes tueuses.
    Il faut donc barrer la route à ces hommes là qui tanguent, virevoltent, dansent, butinent à droite et à gauche et bouffent la France comme des termites !
    A dégager car on ne lâche rien !

  14. La boucle de l’UMPS est bouclée ! Le Modem, qui a appelé à voter Hollande, s’allie à l’UDI, elle-même alliée de l’UMP… Comme quoi, ils sont compatibles et interchangeables.

  15. Les parasites de la république sont toujours vivants et tenaces comme les morpions.

  16. Mais qu’ils sont “petits”, ces politicards centristes ! Ils n’ont donc pas compris qu’on ne voulait plus d’eux ?

  17. Tous les partis, tous, sans exception, n’ont qu’un seul rôle aux yeux de la contre-église : empêcher le retour du monarque de droit divin. Plus il y a de partis, mieux c’est pour ces gens-là. Ils veulent “écraser l’infâme”. La “démocratie laïque” n’est qu’un baillon.

  18. Bin avec ça ont est sauvé?

  19. Le centre, n’est-ce pas le moyen de ne pas choisir et d’être le cul entre deux chaises ?! Allez, retirons les chaises et rebouchons le trou en tassant fort !
    Attendons nous à avoir une déferlante du RBM (Rassemblement Bleu Marine) pour les européennes, et souhaitons que dans d’autres pays ce soit pareil !

  20. le retour des has-been

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]