Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Le respect de la Création s’enracine dans une authentique écologie de l’humain fondée sur le respect de la vie

Voici un extrait des voeux prononcés par Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes :

Mgr centene 2 "(…) Le respect de la Création ne se limite pas à un consensus de la communauté internationale pour la protection des ressources énergétiques qui reste à trouver. Il s’enracine dans une authentique écologie de l’humain fondée sur le respect de la vie et sur la reconnaissance de son éminente dignité, surtout quand elle est faible, non seulement la faiblesse économique et sociale, mais la faiblesse radicale, ontologique, la faiblesse liée à la vie elle-même depuis les premiers balbutiements de ses origines jusqu’aux derniers soubresauts de son achèvement. L’engagement de l’Eglise dans le débat bioéthique repose tout entier sur cette conviction (…)"

Mgr Centène figure parmi les évêques ayant apporté leur soutien à la Marche pour la Vie.

(via Perepiscopus

Partager cet article

3 commentaires

  1. …et Monseigneur Lebrun, qui l’ a expérimenté courageusement confirmera sans aucun doute à son cher confrère que la marche …pour la Vie peut-être un moyen tès écologique de défendre la Vie !

  2. @Sancenay,
    On peut également dire « Merci Monseigneur ».

  3. à VdR ,
    vous avez raison de souligner que pour l’heure ,nous n’avons pas énormément d’occasions ,bien des progrès soient accomplis ici et là, de remercier nos évêques pour la défense de la Vie.
    Cependant, n’étant guère porté,Dieu merci, au relativisme et je n’avais pas perçu dans le cas présent , en dehors du fait statistique,que cet enseignement fût d’un caractère « ‘extraordinaire  » sur le fond par rapport à la mission ordinaire , si j’ose dire, d’un Evêque.
    J’ose espérer que je ne me trompe pas ?
    Cependant et pour vous être agréable, je vous promets que l’an prochain, lorsque Monseigneur Centène se rendra à la marche pour la Vie , je ferai tout pour être en mesure de lui baiser l’anneau, en signe d’authentique respect et de reconnaissance.
    Satisfaite ou remboursée de votre votre aimable effort de correction assurément fraternelle à mon modeste endroit ?
    ( allez, restons zen dans l’Espérance, le combat pour la Vie sera encore long et parfois cruel)

Publier une réponse