Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Le rectorat de Rennes a finalement décidé d’accorder le bac aux lycéens des trois lycées hors contrat catholique

Le rectorat de Rennes a finalement décidé d’accorder le bac aux lycéens des trois lycées hors contrat catholique

Nous en parlions hier : alors que le baccalauréat est donné cette année à tout le monde, 41 lycéens bretons avaient été recalés en raison de dossier de contrôle continu « incomplet », selon le rectorat de Rennes. Ces 41 lycéens ont comme point commun d’être élèves dans des lycées catholiques hors contrat. Des lycées catholiques.

Il s’agissait sans doute d’une manoeuvre de l’Etat profond, qui tient le ministère de l’Education nationale au quotidien.

Suite à une pression juridique de maître Hugues de Lacoste Lareymondie, le rectorat de Rennes a finalement décidé d’accorder le bac aux lycéens et lycéennes des trois lycées hors contrat catholique de Bretagne. Il ne s’agit pas de seulement dialoguer avec ces gens-là : comme pour la liberté de culte, il est nécessaire de montrer les dents.

Seuls candidats encore discriminés à ce jour (un référé est en cours d’examen), ceux des lycées français situés à l’étranger, non homologués bien qu’enregistrés auprès des Rectorats français.

Addendum : La Fondation pour l’Ecole se réjouit également de ce succès, avec 8 mentions Très bien, 18 mentions Assez Bien et 10 mentions Bien, soit un total de 37 mentions sur 41 reçus.

Ce revirement est un signe fort : le respect des directives ministérielles, demandant une parfaite égalité de traitement de tous les candidats devant les épreuves 2020 des examens nationaux, quel que soit le statut de leur établissement, ne doit souffrir aucune exception.

La Fondation remercie la Sous-direction de l’enseignement privé et la DGESCO, avec lesquelles elle a été en lien étroit ces trois derniers jours, pour leur mobilisation rapide sur ce dossier, tout comme elle remercie les lycées pour leur confiance et la bonne coordination des actions entreprises.

Si la Fondation pour l’école se félicite de cette issue positive pour le Baccalauréat, elle reste attentive aux résultats du Brevet et continuera à veiller à ce qu’aucune situation discriminatoire ne puisse être constatée.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Un nouvel exemple du fait qu’il faut se battre par tous les moyens pour obtenir des résultats. Ne jamais lâcher: ONLR! Bravo à ceux qui se sont battus.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services