Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Laïcité à la française / France : Politique en France

Le rapport totalitaire de la commission sur la burqa

Dans son dernier hebdomadaire, Yves Daoudal analyse le rapport de la commission parlementaire sur le voile intégral. Il termine ainsi :

"Le rapport se conclut par le projet de résolution, en neuf points qui résument les propositions du rapport d’une façon lapidaire et caricaturale.

  • Premier point: (L’Assemblée nationale) considère qu’il est nécessaire de réaffirmer les valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité qui fondent notre vivre-ensemble et qui s’opposent à toutes les formes d’intégrisme, de communautarisme et de sectarisme. Comme le soulignait Luc Perrin sur le Forum catholique : « La République laïque aurait donc une instance type congrégation pour la doctrine de la foi républicaine chargée de dire quelle est l'orthodoxie d'une religion? » On remarque l’insistance sur « toutes les formes ». Cela permet d’interdire tout ce que l’on veut : une congrégation religieuse, ou d’ailleurs toute association de type communautaire (or toute association est par principe communautaire). 
  • Deuxième point: (L’Assemblée nationale) estime que ces valeurs fondatrices ont pour conséquence directe le refus de toute atteinte aux principes de mixité et d’égalité des sexes (…). « Toute atteinte ». Les monastères doivent donc être mixtes, les femmes doivent pouvoir être prêtres, il ne peut plus y avoir d’écoles de garçons et d’écoles de filles, et dans les écoles toutes mixtes les toilettes doivent être mixtes…
  • Dans le quatrième point: (L’Assemblée nationale) préconise le renforcement des mesures visant à promouvoir l’égalité entre femmes et hommes. Toujours plus de quotas stupides.
  • Septième point: (L’Assemblée nationale) considère que la liberté de conscience ne peut s’exercer que dans le respect du principe de laïcité. C’est l’affirmation du laïcisme le plus sectaire: la religion doit se soumettre à un principe supérieur, la laïcité. C’est bien l’esprit de la loi de 1905, mais c’est contraire à la lettre de son article premier: « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public. » La résolution substitue à « l’ordre public » le « principe de laïcité ». Ce renversement est ouvertement totalitaire.
  • Huitième point: (L’Assemblée nationale) estime nécessaire de promouvoir une société ouverte et tolérante et de lutter contre toutes les discriminations. Qu’est-ce qui s’oppose à une société ouverte et tolérante? Ce qui est désigné dans le premier point : « toutes les formes d’intégrisme, de communautarisme et de sectarisme ». C’est ainsi que l’on peut par exemple interdire la Marche pour la Vie, les associations qui luttent contre l’avortement ou contre le “mariage” homosexuel, ou contre la discrimination positive, et finalement l’Eglise catholique, son catéchisme et sa doctrine sociale. Vous trouvez que j’extrapole ? Bien sûr, la promulgation de la loi sur la burqa ne va pas s’accompagner immédiatement de telles interdictions. Mais si la résolution est votée (et elle va l’être, à l’unanimité ou presque), elle constituera un fondement permettant toutes les dérives. Rappelons-nous ce fait : les obédiences maçonniques et tous les autres extrémistes du laïcisme ont été auditionnés par la mission. L’Eglise catholique en a été exclue. C’est clair. En outre, sa réaction a été une petite plainte de Mgr Santier… Contre l’Eglise, on peut donc tout faire…

Partager cet article

16 commentaires

  1. La conclusion est évidente : tant que l’on aura des évêques muets et qui n’oseront pas provoquer la république – et quand je dis provoquer, je pense simplement à défendre les positions de l’église – « ils » ne se gêneront pas pour nous exclure du débat.
    Au contraire, nous serons les premiers croqués, trop heureux qu’ils seront de finir le boulot de la Révolution à si peu de frais…

  2. Ravi de voir qu’il y a enfin des gens pour comprendre que les arguments avancés par les laïques contre l’Islam, se retourneront contre nous !
    C’est un combat d’essai contre l’Eglise.
    Que celui qui a des yeux, voie !

  3. Une seule réaction à avoir, cessez de voter pour l’UMP ou les personnes soutenant ce parti !
    Ceci comme les pires décisions touchant à l’IVG, ect… provient du RPR devenu UMP.
    Pour l’instant nous avons une résolution, demain sans doute une loi…
    Les catholiques ne doivent soutenir aucune liste permettant l’élection de membres de l’Ump à moins d’avoir une volonté de suicide…
    Je souhaite une claque pour ces listes aux régionales, il ne pourra pas sortir de toute manière quelque chose de plus mauvais des autres partis…

  4. C’est effrayant.

  5. C’est l’idéologie du “gender” anglais (voir ci-dessous) que l’on cherche à imposer aux français (contre leur gré, bien sur).
    [Gender dans le sens étudié ici, désignant les composantes non physiologiques du sexe perçues comme appropriées aux individus de sexe masculin et aux individus de sexe féminin]

  6. L’assemblée nationale est bien veritablement la chambre d’enregistrement de l’Enfer. Prions pour que les fumées de satan se dissipent sinon la France sera completement étouffée sous peu.

  7. Merci : mes yeux s’ouvrent !
    Je découvre le glissement de la “lettre” vers “l’esprit” de la loi de 1905, qui est un phénomène bien connu mais insidieux.
    Ce fût pareil pour la loi de 1975 sur l’IVG : on est passé d’un principe d’exception à une règle générale, d’une dépénalisation à un droit acquis, de la réponse à une détresse à une généralisation, l’obligation d’informer sur les alternatives et l’interdiction de la promotion de l’avortement ont disparu, ainsi que l’obligation de dépenser les même sommes pour venir en aide aux femmes en difficulté qui poursuivent leur grossesse, etc…
    A terme, la liberté de conscience sera remise en cause.
    Alors pourquoi pas OUI à une loi pragmatique contre la burqua, mais à conditions qu’elle ne cherche pas à se justifier par des “Principes” idéologiques et totalitaires.

  8. Le point 7 est authentiquement révolutionnaire, puisqu’il met noir sur blanc le renversement de perspective. La loi sur la laïcité non seulement met la liberté de conscience, mais a été créée, selon ses auteurs, pour la garantir à tous (n’oubliez pas que c’est cette même loi qui permet d’avoir des aumôniers dans l’armée, ou d’entretenir les lieux de culte pré-1905 avec de l’argent public). Désormais, c’est inversé : c’est la laïcité qui prime sur la liberté de conscience, sous-entendu qu’un décret républicain pourra changer un article de foi! C’est inouï.

  9. Naturellement les évêques ne trouvent rien à redire à cet état de choses !
    Il semble qu’ils attachent bien plus d’importance à cette république qu’au respect de leur mission qui est de paître les brebis du Seigneur, donc de les protéger de ce qui n’est pas CATHOLIQUE !

  10. Valeurs Actuelles n° 3820 Stéphane Denis
    [Dans le même ordre d’idées, le pape, préparant sa visite au Royaume-Uni, s’est adressé à ses évê­ques. Il s’agissait de l’égalité des chances. Le numéro deux du parti travailliste, Harriet Harman, par ailleurs féministe, soutient un projet de loi visant à contraindre les organisations religieuses à recruter des candidats homosexuels. Benoît XVI a sonné la cloche des églises normandes. Estimant qu’il n’avait pas non plus à nommer des athées et des musulmans à la direction des écoles chrétiennes, il s’est fait traiter « d’autoritaire sans tact ni influence ». C’est oublier que l’autorité est une vertu cardinale qu’on ne saurait refuser à un pape ; qu’il ne faut pas confondre le tact et la foi, et que pour l’influence, à en juger par les désertions de l’Église anglicane, le Vatican n’est pas au bout de son rouleau. En vérité ce pape a un grave défaut : il est catholique. Ça lui fait beaucoup d’ennemis]

  11. La pornographie laïc est infiniment plus dévastatrice que la burka. Il ne faudrait pas se tromper de combat.
    Quelque part, les musulmans nous sont sûrement plus utiles que nuisibles.

  12. > Septième point: (L’Assemblée nationale) considère que la liberté de conscience ne peut s’exercer que dans le respect du principe de laïcité.
    Les parlementaires (et la plupart de mes concitoyens) méconnaissent le sens de la loi de 1905 : cette loi s’applique à l’état et uniquement à celui-ci. Mais ils semblent que de plus en plus de gens considèrent que la loi de 1905 sert à limiter l’expression de la religion dans l’espace public.

  13. Ca me rappelle que dans un resto à Marseille, il y a les bénédicités et des grâces dans la carte des menues, ça avait choqué un cousin athée, car on n’était dans un pays laïc, j’avais répondu que c’était l’Etat qui était laïc et chaque gérant pouvait afficher sa foi ou pas dans son resto.

  14. Selon Tocqeville, pourtant libéral , qui l’avait pressenti dès le XIXè siècle”, c’est l’expression du “despostisme démocratique”, l’aboutissemnt de “l’empire moral des majorités” , le triomphe de “l’égalité dans la servitude”.
    On pourrait dire aussi que c’est une machination de plus , conçue pour être le tombeau de la religion et, partant de l’humanité.
    Un pure produit de l’agonie délirante d’un système aussi absurde que vain.

  15. Le plus surprenant, c’est qu’en dépit de toute cette agitation “laïque”, les journalistes, pourtant pour la quasi-totalité idéologiquement conformes, continuent à relayer des informations consacrées à des faits liés à la religion, par exemple
    “Une très ancienne voie de pélerins chrétiens, remontant à l’époque byzantine, il y a 1.500 ans, a été découverte au coeur de la Vieille ville de Jérusalem, ont annoncé mercredi des archéologues israéliens.
    AFP – le 10 février 2010, 23h58”
    (lu sur “l’internaute” et aussi sur
    http://www.lematin.ch/flash-info/loisirs/jerusalem-ancienne-voie-pelerins-exhumee-vieille-ville

  16. “Quelque part, les musulmans nous sont sûrement plus utiles que nuisibles. “:
    Mais à force de vouloir maintenir une stricte égalité dans le traitement des deux religions, les chrétiens pâtissent parce l’autre “religion” abuse de sa liberté.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique