Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Le racisme des rédacteurs du Code civil

Xavier Martin,
professeur émérite des Universités et historien du droit, a commis de
nombreux ouvrages sur les Lumières et la Révolution. Il publie aujourd’hui, sous le titre Trente
années d’étonnement
, livre dans lequel il
relate son évolution intellectuelle
 : comment, à partir d’une analyse
des Travaux préparatoires du Code civil, il a été conduit,
d’étonnement en stupéfaction, à revisiter toute l’anthropologie des rédacteurs dudit code. Tous développent une conception de l’homme
fondée sur l’égoïsme, négatrice du libre-arbitre, qui aboutit à ne voir en l’homme qu’«un matériau qu’on
gère». Il écrit ainsi :

"Dans l'ignorance crasse où m'avait tenu, sur de certains thèmes, l'enseignement reçu, j'apprenais seulement là que le racisme "scientifique", loin d'apparaître un jour avec Gobineau et Vacher de Lapouge, à la façon inopinée d'un cheveu sur la soupe, comme de bonne foi se complaisait à le rabâcher une certaine histoire des idées politiques, ledit racisme "scientifique" plongeait ses racines, ou pour le moins aventurait des radicelles assez vivaces, dans les tendances matérialistes de la pensée des Lumières. Un tel constat me désarmait. Dans les temps mêmes de cette lecture, l'esprit public en France était marqué par une sorte de délire ou d'hystérie prétendument anti-"raciste". Des étudiant(e)s, jusqu'à l'oral, arboraient sans fard la crâne injonction "Touche pas à mon pote", et on se le tenait pour dit. Ce délire, bien sûr, sans aucun mystère, se prévalait d'un humanisme généreux venu du siècle des Lumières."

Partager cet article

4 commentaires

  1. “L’humanisme généreux, venu des lumière” est basé sur une sorte de sentiment de superiorité face à l’étranger. Un sentiment ou l’homme “civilisé” veut aider ce qu’il considère comme des “sauvages”.
    L’effet génant de ce “sentiment” c’est qu’il déresponsabilise l’étranger, qui devient la “victime” quand nous échouons dans notre entreprise.
    Je propose donc un autre modèle, où l’étranger est considéré comme égal, et donc parfaitement responsable et accomptable pour ces actes , sans excuses.

  2. … et arrêterais cette expérience grandeur nature vu qu’elle est vouée à l’échec.

  3. Pourtant, les rédacteurs du Code civil étaient des juristes d’ancien régime.
    Mais quid du libre arbitre et du peuple souverain aujourd’hui ?

  4. Ne s’appuyer que sur la science en oubliant le bon sens ainsi que des siècles d’observation empirique amène au désastre : les lumières, le nazisme, le communisme, l’eugénisme et l’utilitarisme déshumanisé actuel proviennent tous de la même source

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]