Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le racisme anti-blanc n’est pas comptabilisé différemment des autres actes racistes

Le député Jacques Bompard avait interpellé le gouvernement sur le racisme anti-blanc :

"M.
Jacques Bompard interroge Mme la garde des sceaux, ministre de la
justice, sur l'augmentation du nombre d'actes à caractère raciste.
L'institut
de sondage TNS-Sofres a réalisé une enquête d'opinion le 27 septembre
2012 selon laquelle 56 % des Français pensent que « le racisme
anti-blanc existe bien dans les quartiers des grandes villes ».
Afin de
comprendre ce phénomène qui touche les Français, il
serait utile de connaître les données exactes concernant les actes à
caractère raciste et plus particulièrement concernant le racisme
anti-blanc. Il souhaiterait qu'elle communique le nombre de poursuites
et de condamnations pour racisme pour les cinq dernières
années ainsi que le nombre de poursuites et de condamnations pour
racisme anti-blanc."

Réponse du ministre :

"Conformément
à la décision 2007-557 DC du 15 novembre 2007 du Conseil
constitutionnel, qui rappelle que, si les traitements nécessaires à la
conduite
d'études sur la mesure de la diversité des origines des personnes, de
la discrimination et de l'intégration peuvent porter sur des données
objectives, ils ne sauraient, sans méconnaître le principe énoncé par
l'article 1er de la Constitution, reposer sur l'origine
ethnique. Entre 2007 et 2010, les infractions racistes ayant fait
l'objet d'une condamnation se sont stabilisées autour de 570. Les
données provisoires 2011 montrent une diminution et recensent 431
infractions racistes ayant fait l'objet d'une condamnation
.
Au sein de celles-ci, les infractions ayant donné lieu à condamnation
sont constituées pour 83 % de faits de provocation à la discrimination,
injure et diffamation à caractère raciste. Par ailleurs, environ 40 %
des procédures visant une infraction à caractère
racistes, faisant l'objet d'une réponse pénale par les parquets, font
l'objet d'une poursuite devant une juridiction. Les autres procédures
font l'objet d'orientation vers des alternatives aux poursuites."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Taubira a répondu, une fois encore, à côté. La question de Bompard était pourtant claire.

  2. Trouvé sur le site de la LICRA :
    La nouvelle donne : c’est ainsi qu’Alain Jakubowicz, président de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) nomme les nouveaux combats de l’anti- racisme d’aujourd’hui. Nouvel- les technologies, internationali- sation, racisme anti-blanc ont reconfiguré le racisme ordinaire. La Licra veut s’adapter.
    Le racisme anti-blanc acquiert ses lettres de noblesse puisqu’il est officiellement reconnu par la LICRA…

  3. Ça ressemble plutôt à de la combine pour maquiller les statistiques !

  4. ..et le poisson est ainsi noyé

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services