Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le public du groupe de rap Sexion d’assaut

Depuis quelques jours, la presse s'intéresse au groupe de rap Sexion d'assaut, qui connaît des annulations de concert en raison des paroles violentes du groupe (qu'en pensent à ce propos les défenseurs du Hellfest ?). Novopress s'intéresse au public de ce groupe :

S "Jamais de violence ? Ce n’est pas le souvenir que Sexion d’assaut a laissé à Nice lors de son concert du 1er mai 2010. Rien de bien grave mais tout de même quelques tensions dans un public qui n’était pas composé principalement de « Nissarts de souche ».

Des affrontements entre bandes rivales, mais aussi des agressions de passants, avaient eu lieu après ce concert tout autour du Théâtre de Verdure, propriété de la ville qui décide donc des concerts qu’elle y accepte, puis les incidents s’étaient propagés ans Nice, nécessitant l’intervention d’une cinquante de policiers «pour éviter que la situation ne dégénère». Dans Nice Matin, les organisateurs avaient déclaré : «La bagarre sest déroulée en dehors du Théâtre de Verdure. Le concert sest bien passé, il a attiré plus de 2 000 personnes. […] Il ne faut pas faire d’amalgame entre ces dérapages et l’art urbainVoici donc quelques minutes d’«art urbain» (voir la vidéo)."

Partager cet article

5 commentaires

  1. Maintenant qu’un des rappeurs se déclare homophobe, le groupe n’est plus en odeur de sainteté et les annulations tombent. Très sélective la morale…

  2. Oui…sauf que le Système brandit l’homophobie, alors qu’il n’aurait pas réagit à la christianophobie. L’homophilie n’est pas de l’homophilie mais de la GAYOPHILIE, c’est à dire de l’affection pour le troupeau gay consumériste qui avale les sornettes de le guéattitude, nuance !

  3. Ah non ! Pas le salon beige !
    Ce groupe s’attire la vindicte générale car son “leader” a osé dire qu’il était homophobe.
    Alors ne nous joignons pas à la curée.
    Notons juste au passage qu’il vaut mieux être cathophobe que d’émettre un jugement de valeur négatif sur certain des comportements des habitants de Sodome.
    Cela prouve qu’il subsiste toujours une police de la pensée et même, osons le mot, une inquisition.
    [Vous aurez remarqué que le SB évoque ce groupe pour focaliser l’attention sur son public. MJ]

  4. Dernière interdiction en date : celle de la mairie de Saint-Cyr sur Loire (37)

  5. “Il ne faut pas faire d’amalgame entre ces dérapages et l’art urbain.”
    Petit décodage :
    Art urbain = spectacle raciste anti-français mis ne scène par des immigrés afro-musulmans.
    Dérapages = violence racistes anti-blanches et anti-françaises.
    Padamalgam = les immigrés afro-musulmans ne sont jamais responsables de leurs exactions. Ce sont leurs victimes qui sont coupables.
    Il va devenir difficile de se comprendre, si les mots sont à ce point pervertis.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services