Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le PS veut légaliser les mères porteuses

BErwann Binet, rapporteur du projet de loi sur la dénaturation du mariage, a déclaré :

«Mariage, adoption et PMA sont les trois piliers de cette loi».

Avec la location d'utérus, qui ne manquera pas d'arriver, cela fait bien 4 pieds. Erwann Binet peut bien s'en défendre : le PS ne jouit d'aucune crédibilité sur ce sujet. En 1999, Elisabeth Guigou, qui défendait le Pacs, jurait que jamais mariage et adoption pour les personnes homosexuelles ne seraient légalisés. Elle s'est ensuite vantée d'avoir menti.

Il ne fait aucun doute qu'il en va de même pour la légalisation des mères porteuses aujourd'hui.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Peut-on vraiment parler de “mères” porteuses? Attention à tous ces pièges sémantiques : “IVG”, mourir “dans la dignité”, “mariage” pour “tous”, “sans papiers”, “jeunes”, etc.

  2. Est-ce que quelqu’un connaît un socialiste qui n’est pas un menteur? levez le doigt

  3. Je ne suis pas d’accord du tout pour qu’on appelle MERES ces bonnes femmes qui se prostitueront avec des éprouvettes pour du fric .
    Elles ont perdu le droit de porter ce nom .

  4. Tout cela se déroule selon le plan, et ce n’est pas une manif qui stoppera la machine.

  5. Erwann Binet ?
    Ce sectaire – incapable de seulement ENTENDRE les arguments de ses adversaires – n’a donc toujours pas démissionné, après ses multiples dérapages ???
    C’est ça, la véritable information, parce que c’est ça, la chose la plus incroyable…

  6. Concernant les mères porteuses, ne restent-elles pas les mères biologiques ? mais je reconnais que le terme « mère » fait un peu mal accolé à celui de GPA.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.