Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le PS s’insurge contre une idée du FN… qui vient du PS

La municipalité FN de Fréjus (Var) demande à la quinzaine d'artistes installés dans des locaux qu'elle leur loue à prix très modéré de participer en contrepartie, bénévolement, à l'accueil d'enfants de maternelle et d'école élémentaire dans le cadre de l'aménagement des rythmes scolaires.

Les intermittents du spectacle s'insurgent. Il n'est pas question pour eux de travailler. Richard Sert, premier adjoint à la mairie de Fréjus, explique :

"Ces artistes bénéficient de conditions d'occupation très favorables avec des loyers modiques, pour ne pas dire plus. En retour, on attend qu'ils contribuent à la vie culturelle et artistique de Fréjus."

Capture d’écran 2015-07-30 à 23.23.36Le PS s'insurge à son tour dans un communiqué :

"Le Parti socialiste dénonce la décision du maire FN de Fréjus d'assigner des artistes et des artisans d'Arts à la garde d'enfants au prétexte qu’ils sont locataires de locaux municipaux.

C'est une attitude méprisante à l'égard des artistes et des artisans d'Arts dont le travail de création et de diffusion n'est pas respecté."

Sauf qu'en février 2014, Ségolène Royal, alors présidente (PS) de Poitou-Charentes, avait suggéré de "demander des tâches" aux intermittents du spectacle, en contrepartie de leur indemnisation chômage

"Faisons du gagnant-gagnant. Il y a une soif de culture dans les écoles, les collèges, les lycées. Pourquoi est-ce que les intermittents, en contrepartie de leur indemnisation, n'interviendraient pas dans le système scolaire" ou "dans les maisons de retraite", pour "répondre à la "démocratisation d'accès à la culture ?".

Oui mais là il s'agissait d'une idée degoche. Quand elle est proposée par le FN, cépabien. C'est simple la politique.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Eh oui tous les nombreux parasites planqués de la Ripouxblique qui vivent de ses largesses, avantages, subventions, aides, primes, allocations, retraites, parachutes dorés et de postes sur mesure… N’aiment pas que l’on touche à leurs petits acquis.

  2. Le refus est pittoresque, mais l’idée de départ est naturellement mauvaise.
    Imposer à des gens un service du travail obligatoire, pour les punir de subventions ou de privilèges qu’on leur accorde par ailleurs, c’est d’une perversité assez insondable.
    C’est aussi, et surtout, inefficace. Comment des bénévoles malgré eux pourraient-ils être motivés pour procurer un enseignement de qualité à leurs élèves ?
    Et d’ailleurs, en quoi des intermittents du spectacle seraient-ils qualifiés pour apprendre aux enfants des écoles ce que leurs profs n’arrivent déjà pas à leur apprendre ?
    De toutes façons, cette histoire d’aménagement des rythmes scolaires est une mascarade. Elle consiste à obliger les enfants à subir de pseudo-formations sans intérêt aux mains d’animateurs incompétents, pour excuser les profs de ne pas apprendre aux élèves ce qu’ils devraient leur apprendre, tout en entretenant l’illusion démagogique qu’on pourrait réussir à l’école sans effort, en s’amusant.
    Il n’y en a pas un pour racheter l’autre, dans cette histoire.
    J’adore Ségolène Royal qui y voit une réponse à la “soif de culture dans les écoles”. Il me semblait qu’on paye déjà la peau du dos près d’un million de professeurs pour la fournir, cette fameuse culture, aux enfants des écoles !…
    D’ailleurs, qui donc était ministre des écoles, il fut un temps ?…

  3. Bon eh bien il n’y a qu’à augmenter leur loyer …

  4. Article à replacer avec celui des départements où il fait bon vivre …. le don de soi et le bénévolat contre les subventions et l’intervention de l’état. …transmettre leur savoir devrait être une joie pour ces “artistes”, car quoi de mieux que de suciter et de développer des dons chez les enfants .

  5. Ce qui prouve que le FN est de plus en plus à gauche…

  6. Quand on est socialiste, on est socialiste, quand on est nul, on est nul.
    Quand on est socialiste, on est nul.
    Un point c’est tout.
    On ne peut rien contre la crétinerie surtout quand elle est socialiste.

  7. Quitte à faire bosser les intermittents (dont 90% sont des feignasses narcissiques sans talent qui ont trouvé un bon filon pour se faire financer à ne rien faire), autant les envoyer aux champs. (même pas sûr qu’ils soient capables d’ailleurs…)
    Leur confier des enfants, mais voyons voilà bien une idée socialiste ! Ces gens partagent l’idéologie de l’indécence, et ils ne demandent qu’à propager la bactérie. La seule raison de leur indignation est le petit minimum d’effort que leur demanderait une activité dans des écoles. Ils préfèrent bien sûr que les enfants soient des spectateurs qui rapportent.
    On ne confie pas plus un enfant à un “intermittent du spectacle” qu’à un BAFA immigré ou à une lgbt.
    Que faire alors des “intermittents” ? Siffler la fin de la récré, tout simplement. Et d’une façon générale cesser de financer la caste du spectacle, qui produit du vide en mode autofélicitation tout en nous crachant dessus mais sans oublier de ramasser le pactole pris dans notre poche.

  8. ha ha ha une obstruction idéologique de principe à effet boomerang

  9. La seule solution raisonnable est de mettre fin au régime des intermittents du spectacle, qui ne sont en France que des fonctionnaires troubadours de l’ idéologie bolchevique.
    L’ idée de la municipalité de Fréjus n’ est pas une bonne idée pour maintes raisons, mais elle a eu le mérite de dévoiler, pour ceux qui n’ avaient pas encore compris, la nature des socialistes pour lesquels ” l’ amour de l’ Autre “, du ” pauvre ” ne sont que des postures.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services