Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le PS se meurt

Le PS se meurt

En 2013, le Salon beige avait alerté le PS qu’il disparaîtrait s’il s’obstinait avec la loi Taubira, notamment en relayant l’analyse d’un démographe.

Avec le « mariage pour tous », le PS vient à mon avis de s’aliéner ce qui a été à la base de son succès lors des dernières élections. C’est une erreur électorale énorme.

On ne pouvait pas être plus clair ! Cela s’est vérifié dès les Municipales de 2014, qui furent un véritable carnage électoral pour le PS.

…avec des conséquences financières extrêmement lourdes pour le parti, qui finira par vendre son siège de la rue de Solferino.

Le Canard enchaîné nous apprend ce jour que « le PS signe sa fin ».

Cette fois, c’est officiel, même si les éléphanteaux sont priés, pour le moment, de ne pas trop parler : le PS, c’est vraiment fini.

« La marque PS a vécu »

Mais les élites parisiennes ne changent pas, et la même aventure est en train d’arriver avec LREM qui a commencé à se couler avec la PMA pour Toutes.

Partager cet article

8 commentaires

  1. C’est vrai que quand on voit la tronche d’ahuri de celui qui expliquait comment gagner bcp d’argent sans rien faire, on peut comprendre comment ce parti a été liquidé. Bon débarras, malheureusement le mal est fait en ce qui concerne les lois débiles qui ont été votées. Et si micron et ses godillots pouvaient disparaître à tout jamais quelle belle victoire pour la France

  2. Une bonne nouvelle, par les temps qui courent, ça n’est pas si fréquent !

  3. Ils sont capables de choisir « les démocrates » comme nouveau nom de parti.
    Comme si changer l’emballage pouvait restaurer une confiance perdue dans le produit.

  4. Comme nouveau nom, je propose LREM

  5. Même disparaissant le PS peut faire bien du mal, ainsi son secrétaire Olivier Faure a ajouté sa contribution aux lois bioethiques avec la possibilité de pratiquer une IMG jusqu’au 9ème e mois en cas de « détresse psycho-sociale ». La disparition du PS est une bonne chose mais l’essentiel est de reparer tous les dégâts qu’il a fait sur les plans moral, culturel, politique, économique et social. Il y a du travail.

  6. Après la PMA pour toutes, la GPA pour tous et toutes, puis l’euthanasie complèteront les clous du cercueil de La Répression Extrêmement Malfaisante…

  7. Le PS se meurt mais pas les socialistes et leurs idées «nauséabondes ».
    Dans les Pays de la Loire les prochaines élections régionales se préparent par une alliance avec le parti communiste.
    Tout change, rien ne change…
    Ceci explique pourquoi M. Christophe Clergeau, « l’éléphanteau », a agressée l’élue du RN en commission du conseil régional et l’a diffamée dans la presse pour avoir demandé que les programmes éducatifs vers les lycéens qui dénoncent les crimes nazis et la Shoah évoquent également les crimes communistes , comme l’holodomor ukrainien ou le massacre de Katyn.

Publier une réponse