Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le PS programme la déstructuration de notre société

Véronique Besse, député MPF, est intervenue à l'Assemblée après le discours de Jean-Marc Ayrault :

"Jamais, dans l’histoire de la Vème République, le contexte politique, économique et social n’aura été aussi délabré. Les Français sont inquiets, ils n’ont plus confiance en l’avenir. Le libre échangisme mondial détruit nos emplois. L’Europe ne protège pas. L’euro, comme nous l’avons dit depuis 15 ans, ruine notre économie. Aujourd’hui, la France cherche un nouveau souffle.

Il y a deux semaines, les Français se sont exprimés. Ils attendent de leurs représentants qu’ils remettent enfin en cause les dogmes de la monnaie unique et du libre-échangisme mondial. Que leurs représentants aient le courage de redresser les finances, qu’ils assurent la compétitivité de nos entreprises et qu’ils maintiennent le principe de la solidarité nationale. Or, M. le Premier Ministre, qu’avez-vous à proposer ? Un double coup d’accélérateur vers le déclin.

Premier coup d’accélérateur : vous voulez déposséder le peuple de son pouvoir de décision. L’Assemblée nationale représente le peuple français. L’Assemblée nationale, c’est le cœur battant de notre démocratie. Nos concitoyens nous font confiance. Ils attendent que nos décisions soient conformes au Bien de notre pays. Les Français veulent relever la tête et retrouver confiance en l’avenir. Mais pour cela, l’Assemblée nationale ne doit pas être une chambre d’enregistrement des décisions de Bruxelles ! Or, que proposez-vous à travers votre Pacte budgétaire ? D’arracher aux représentants du peuple un de leurs derniers pouvoirs pour le remettre à des technocrates non élus. Vous détruisez notre capacité à reprendre notre destin en main.  

Deuxième coup d’accélérateur : vous programmez la déstructuration de notre société Sans pouvoir, sans vision à long terme, sans levier ? Que va-t-il vous rester, M. le Premier Ministre ?  Il va vous rester la démagogie et le clientélisme qui vous permettent d’asseoir, pour un temps, tous vos pouvoirs. Vous allez faire le jeu du communautarisme en répondant à des intérêts particuliers et clairement ciblés au détriment de l’intérêt national.

  • Une petite loi pour la communauté homosexuelle : en dénaturant l’institution du mariage et en promettant un droit à l’enfant… mettant aux oubliettes l’intérêt des enfants.
  • Une petite loi pour les étrangers : en promettant le droit de vote et en sacrifiant la citoyenneté française au profit d’un nouvel électorat potentiel…
  • Une petite loi pour le lobby de l’euthanasie : en proposant la mort aux plus fragiles plutôt que la solidarité et le développement des soins palliatifs.
  • Des garanties aux syndicats de fonctionnaires : en promettant qu’il n’y aura pas de baisse d’effectifs…
  • Une mesure symbolique, certes : l’augmentation du SMIC, mais reste à savoir ce que vous prévoyez pour garantir la compétitivité de nos entreprises et la pérennité de ces emplois.

En réalité, vous préparez la déstructuration de notre société à grand renfort de promesses et de vieilles lunes. Où est l’intérêt général ? Que faites-vous des valeurs fondamentales de notre pays ?  La société que vous proposez, c’est une société pulvérisée, éclatée et impuissante. Les Français seront isolés les uns des autres. Ils ne partageront plus rien. Aucun avenir commun ne leur est proposé. Pire, toutes les valeurs fondamentales de notre société sont menacées :

  • La famille ;
  • La liberté d’entreprendre ;
  • La responsabilité ;
  • La solidarité ;
  • Et la Nation, en la fractionnant en petites communautés d’intérêt.

Cette politique générale est déraisonnable. Vous proposez de dépossédez la France par le haut, de fractionner notre société et de faire peser le coût de vos propositions sur le dos des Français et des générations futures. Vous comprendrez M. le Premier Ministre, qu’avec le Mouvement pour la France que je représente, avec nos amis souverainistes et les parlementaires attachés aux valeurs fondamentales de la France, nous ne pourrons voter la confiance à votre Gouvernement. Nous ne participerons pas à cette débâcle. Vous avez aujourd’hui tous les pouvoirs. Vous serez tenus pour responsables, devant l’histoire et devant le peuple français, du désastre vers lequel vous nous conduisez. Vous nous trouverez sur votre chemin pour vous rappeler, sans cesse, ce qui doit être le rôle d’un gouvernement français : protéger la liberté de notre peuple et lui garantir la maîtrise de son destin."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

16 commentaires

  1. Excellent.

  2. Ça c’est envoyé ! Si seulement tous les députés de droite avaient les mêmes convictions et la même ténacité que Mme Besse…

  3. cela fait plus d’un demi-siecle que la France decline… droite/gauche s’y sont evertues… les uns activement.. les autres par leur inertie et leur silence complice..

  4. Faux ! le chantier a commencé en 1789 est vous pleurez maintenant en 2012, ils finissent juste le boulot c’est tout.

  5. La plupart des ministres sont fra-macs,la destruction de la famille et de la religion font partie de leur objectif.

  6. Sur la société très bien, idem sur la compétitivité et sur l’emploi.
    Par contre sur l’Europe n’importe quoi : ce fameux “Bruxelles” c’est nous ! Il y a des Français representés à la Commission et au Parlement au même titre que les représentants des 26 autres Etats Membres !
    Et c’est souvent les autres qui sont de droite. Ce ne sont pas les Français qui nous défendent le mieux, et sûrement pas nos valeurs. Donc arrêtons ce non-sens.

  7. Merci beaucoup Madame. J’espère qu’un jour votre texte sera à étudier par exemple, au bac…

  8. “En affaiblissant parmi les Indiens de l’Amérique du Nord le sentiment de la patrie, en dispersant leurs familles, en obscurcissant leurs traditions, en interrompant la chaîne des souvenirs, en changeant toutes leurs habitudes, et en accroissant outre mesure leurs besoins, la tyrannie européenne les a rendus plus désordonnés et moins civilisés qu’ils n’étaient déjà. La condition morale et l’état physique de ces peuples n’ont cessé d’empirer en même temps, et ils sont devenus plus barbares à mesure qu’ils étaient plus malheureux”.
    C’est ce qu’écrivait Tocqueville dans sa Démocratie en Amérique. La franc-maçonnerie et ses complices utilisent les mêmes bonnes vieilles recettes à l’égard de notre pays, semble-t-il… Ouvrons enfin les yeux sur la réalité des choses !

  9. Excellente intervention. Bravo à Véronique Besse et au MPF, du moins ce qu’il en reste.

  10. Déstructuration de la société !
    Mais ce n’est que la première phase !
    Après la destruction de l’ordre, nos ennemis vont construire un contre-ordre.
    Ordre, désordre, contre-ordre. Nous en sommes à la fin de la 2e phase. Lorsqu’elle sera achevée, le contre ordre nous sera imposé, et malheur aux libertaires !
    Solve et coagula.
    Ça va souffrir.

  11. @ Soyons objectifs, les Français à la commission européenne et au parlement européen ne représentent pas la France, mais l’Union européenne et un prétendu peuple européen.
    Quand on tente de rassurer un peuple en lui disant qu’il aura son commissaire, on se fiche donc de lui !

  12. Vu l’apostasie de plus en plus importante de la France et vu les lois en préparation concernant la famille et la lutte contre les valeurs chrétiennes fondamentales de la France, je pense à croire que la Providence va agir. Ce sera pas forcément agréable.

  13. @ sdesdf et @ ceux qui voudraient bien m’entendre :
    je me permets de rappeler qu’il y a UNE solution pour enrayer la destructuration : la Priere !!
    ce fut l’oeuvre d’un pasteur lutherien, suivi par Chretiens et non Chretiens ; je voudrais rappeler l’Histoire de la chute du mur de Berlin
    qui fut l’Oeuvre de DIEU, par l’intermediaire des hommes
    – sous ces liens :
    http://lci.tf1.fr/biographies/christian-fuhrer-5513263.html
    http://www.goethe.de/ges/pok/dos/dos/mau/auf/fr4236995.htm
    l’homme est ingrat et se demotive bien vite…

  14. Alors là bravo madame! En Espagne on dirait: Asi se habla!

  15. Il existe dans le Code Civil un article precisant qu’un citoyen ne peut pas renoncer à ses droits; de la même maniere une nation, quand bien même ses representants l’auraient decidé, ne peut renoncer à sa souveraineté, celle-ci n’etant exercée QUE par le peuple.

  16. C’est pas mal , mais un peu injuste tout de même car les “humanistes” totalitaires qui ont flingué son excellent collègue Dominique Souchet partagent plus que largement la responsabilité de l’état de la société.
    Quant à l’assemblée nationale “coeur battant de notre démocratie” il lui faudrait alors lui trouver un pace-maker et plus exactement une bonne dissolution assortie de la proportionnelle intégrale.
    Cela pourrait nettoyer quelques scories révolutionnaires et redonner à l’assemblée un peu de souffle et d’inspiration.
    Allez du courage Véronique Besse, ferez encore mieux la prochaine fois.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services