Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le PS marseillais n’étant plus à une affaire près…

…. il pourrait bien s'offrir le luxe d'un troisième scandale.

Sénatrice, maire des 15e et 16e arrondissements de Marseille, candidate à la primaire socialiste en vue des municipales, Samia Ghali a été vice-présidente du conseil régional déléguée aux sports, à la jeunesse et à la vie associative de 2004 à 2010. En six ans, elle aurait versé 960 000 € à une association présidée par son cousin pour refaire essentiellement… des pelouses, des clôtures et des vestiaires. Et offrir des stages de foot aux quartiers défavorisés. Selon le rapport de la Chambre régionale des comptes, les dossiers,
classés "prioritaires", auraient échappé aux filtres habituels. Le cousin en question aurait en outre fait tourner son entreprise d'équipements sportifs grâce à 78 000 € de subventions régionales. Ce serait un ancien toxicomane. Il aurait quelques démêlés avec la police pour des affaires de racket contre des établissement à Aix. Une histoire presque banale, en somme.

Article complet ici, réservé aux abonnés de Médiapart.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Un “cousin” par ci, un “cousin” par là… Au fait, c’est pas cette socialo qui voulait que l’armée débarque à Marseille ?
    Qu’on lui envoie une armée d’inspecteurs du fisc…

  2. Vraiment honteux !

  3. Elle serait évidemment gravement coupable d’avoir détourné autant d’argent en famille…
    Mais, le maire de Marseille, l’UMPS Jean-Claude Gaudin ? N’est-il pas complice ?
    C’est quand même lui, le maire, qui a le dernier mot sur l’attribution des deniers publics de sa ville !
    Admettons qu’il se soit fait rouler la première année, mais les suivantes ?
    Il y a bien complicité de tout le conseil municipal UMPS, maire en tête.
    [C’est la façon dont a été géré le budget du conseil régional, dirigé par le socialiste Michel Vauzelle, qui est en cause ici. Pas celui de la mairie de Marseille.
    L.T.]

  4. Et la fête continue !!!!!!!!!! Pourquoi se priver, les français n’ont qu’à se serrer la ceinture pour que profitent tous les parasites de la ripoublique !

  5. Sans grande surprise. Je m’étais toujours demandé quand le business rattraperait la très charmante sénatrice des Aurès.
    Samia Ghali a commencé sa carrière sous Jean-Noël Guérini. Une fois acquises, il est difficile de se débarrasser de certaines mauvaises habitudes.

  6. Bon, ce sera pas l’armée qu’on enverra à Marseille, mais le fisc !

  7. Ghali ne veut-il pas dire “cher” en arabe vernaculaire maghrébin ?

  8. Quelqu’un s’étonne encore?
    Cette information est connue depuis longtemps, et les caïds locaux savent demander les subventions pour une association paravent de leurs trafics.
    Mais personne ne peut avoir la volonté de nettoyer Marseille tellement il y a à faire.
    Les français paieront encore leur lâcheté.

  9. Comme par hasard, comme elle a mis en cause le soi disant pacte socialiste, les égouts se déversent, les poubelles dégorgent, les immondices affluent.
    Elle est belle la politique en France.
    Comme ils sont tous pourris, ils se tiennent tous et gare à celui qui ne respecte pas la loi du silence et des fraternelles, le grand déballage est imparable.

  10. On n’en aura jamais fini de compter les escroqueries des élus de la république.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services