Le PS est “misérable”

Fdixit Georges Frêche, après le refus aujourd’hui du Parti socialiste de le réintégrer dans ses rangs, avant le congrès de Reims. Georges Frêche est aujourd’hui classé divers gauche. L’ancien maire de Montpellier avait été exclu du Parti socialiste en janvier 2007 après ses déclarations, en novembre 2006, sur la trop forte proportion de joueurs noirs en équipe de France de football.

MJ

Une réflexion au sujet de « Le PS est “misérable” »

  1. aml

    Tiens, puisque l’état cherche à faire des économies, je propose qu’on supprime tous ces président de région, et leur cohorte, qui nous coûte une fortune chaque année et pour quoi ? Qand on voit le train de vie de ce Frêche et cie, on comprend mieux où vont les impôts des pauvres esclaves que nous sommes devenus !

Laisser un commentaire