Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le “prophète” Attali donne sa vision de la société de demain

Le “prophète” Attali donne sa vision de la société de demain

Le faiseurs de président nous annonce les 7 plaies d’Egypte :

[…] il faudra se préparer à l’émergence probable de nouveaux variants résistants aux vaccins actuels, et résister au désespoir qui pourrait suivre la nécessité de nouveaux reconfinements, en attendant de produire à très grande vitesse des milliards de doses de vaccins nouveaux, et organiser des campagnes planétaires de vaccination ; il faudra prendre son parti d’avoir à le faire tous les ans, pendant des décennies ; pour cette maladie et sans doute pour bien d’autres. Il faudra alors se décider à faire enfin tout ce qu’on aurait dû déjà faire depuis un an pour préparer notre société à vivre au mieux dans un monde à pandémies multiples : la réorganisation des lieux d’études et de travail, pour qu’ils soient structurellement adaptés à ces périodes, qu’on pourrait revivre périodiquement.

Enfin, il faudra se préparer à toutes les autres menaces, aussi négligées aujourd’hui que l’était celle de cette pandémie, et tout aussi parfaitement prévisibles : le manque d’eau, le réchauffement climatique, l’aridité des sols, les invasions d’insectes, l’extinction d’innombrables espèces ; et tous les troubles politiques qui en découleront. Ces menaces sont d’une toute autre nature que celles d’une pandémie, et provoqueront beaucoup plus de dommages irréversibles. […]

S’y préparer dès maintenant, c’est tirer les vraies leçons de la pandémie actuelle ; c’est avoir le courage de se mettre en économie de guerre pour réduire massivement toutes les activités économiques qui aggravent la probabilité d’occurrence de ces catastrophes (les énergies fossiles et les moyens de transport qui les utilisent, le plastique, la chimie, les industries textiles) ; et c’est donner une priorité  absolue aux autres secteurs qui conditionnent la réponse à ces menaces : les industries médicales, les hôpitaux, la formation de médecins, la recherche, l’éducation, l’hygiène, l’alimentation, l’agriculture raisonnée, le digital, la distribution, les énergies propres, l’eau propre, la sécurité, la culture, la démocratie, la finance non spéculative et l’assurance, le logement durable). Tous ces secteurs, qui forment ce que je nomme «l’économie de la vie», ne représentent aujourd’hui pas plus de la moitié de la production d’aucun pays du monde ; dans vingt ans, cela devrait représenter les deux tiers.

Cela exigera une immense reconversion ; une nouvelle vision du monde, tournée vers les générations futures ; de nouvelles valeurs, plus altruistes, de nouvelles priorités, moins futiles. Une nouvelle façon de faire de la politique.

Nous n’aurons pas de seconde chance. Si nous ne nous y mettons pas sérieusement au plus vite, nous regretterons cette pandémie, comme un de nos derniers moments heureux. […]

Partager cet article

47 commentaires

  1. Saint Jean Baptiste annonçait le Christ !
    Attali annonce l’ Antéchrist !

    • Qu’il en profite ! Le temps lui est compté…

    • Cet extrait heureusement déterré par une Véronique dans les commentaires de Boulevard Voltaire nous montre que ce plan de l’ Antéchrist par la voix d’un de ses suppôts Attali, est devenu réalité !
      “À l’avenir il s’agira de trouver un moyen de réduire la population. Nous commencerons par les vieux, car dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société.
      Ensuite les faibles puis les inutiles qui n’apportent rien à la société car il y en aura de plus en plus, et surtout enfin les plus stupides. Une euthanasie ciblant ces groupes ; l’euthanasie devra être un instrument essentiel de nos sociétés futures, dans tous les cas de figure.
      On ne pourra bien sûr pas exécuter les gens ou faire des camps. Nous nous en débarrasserons en leur faisant croire que c’est pour leur bien.
      La population trop nombreuse, et pour la plupart inutile, c’est quelque chose d’économiquement trop coûteux. Sociétalement, il est également bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.
      On ne pourra pas non plus faire passer des tests d’intelligence à des millions et des millions de gens, vous pensez bien !
      Nous trouverons quelque chose ou le provoquerons, une pandémie qui cible certaines personnes, une crise économique réelle ou pas, un virus qui touchera les vieux ou les gros, peu importe, les faibles y succomberont, les peureux et les stupides y croiront et demanderont à être traités. Nous aurons pris soin d’avoir prévu le traitement, un traitement qui sera la solution.
      La sélection des idiots se fera ainsi toute seule : ils iront d’eux-mêmes à l’abattoir.”
      [ L’avenir de la vie – Jacques Attali, 1981 ]

  2. Attali, prends tes gouttes et rentre à ton Ehpad en attendant sagement l’euthanasie légalisée que toi et tes amis promeuvent depuis si longtemps….

    • L’euthanasie, HG, c’est pour les autres : le bas peuple, la plèbe, les gueux. Ça ne concerne pas ces grands princes du mondialisme qui ont fait un pacte avec en-bas pour ne pas mourir…et pensent sans doute arriver avec leur or à l’immortalité. Ils auront une drôle de surprise en arrivant devant Saint Pierre !

  3. Merci Monsieur Soleil ou Madame Irma, mais tout cela est bien du n’importe quoi

  4. Attali survivaliste !!! trop drôle !
    Plus sérieusement ce pauvre homme a choisi le prince de ce monde comme modèle : il a eu sa récompense .Mais maintenant , véritable vieillard cacochyme , que lui reste t’il ? Il est bien à plaindre .
    C’est quand on lit ses inepties que l’on mesure avec joie le bonheur d’aimer le Bon Dieu, grâce à notre Seigneur Jésus-Christ .

    • Je ne comprends pas vos réactions à tous. Attali présente avec aplomb son programme politique, comme il l’a toujours fait. Oui, la famine et les calamités sans nombre nous attendent. Oui, il faut se préparer, mais pas comme Attali ! Achetons du riz et des lentilles, des packs d’eau, et faisons pousser nos légumes. Leur plan satanique n’est qu’en début de mise en œuvre. Eszusg a raison hélas. Il annonce les intentions de son maître…

      • Ça ne sert à rien de se préparer au monde d’Atali qui est celui d’après la chute de Babylonne.
        Personne ne sera épargné. Il faut se préparer non pas comme le monde mais comme des chrétiens dont le royaume n’est pas de ce monde.
        C’est à dire rester fidèles et en état de grâce malgré la tribulation.
        Ne craignez pas ceux qui tuent le corps mais ceux qui peuvent tuer l’âme …

        • Le monde d’après la chute de Babylone se nomme “la Jérusalem céleste”, ce monde que l’on appelle dans chaque Pater : “que Votre règne arrive”. L’Apocalypse nous annonce sa durée (symbolique) de 1000 ans. La sobriété sera de mise, mais une sobriété “évangélique”. Ce qu’Attali annonce, c’est la sobriété forcée et toutes les calamités de la grande tribulation. Il en oublie juste une : le règne de l’Antéchrist. Les “prophéties” d’Attali se réalisent en général dans les dix ans.

        • Merci pour votre beau commentaire.

      • Je ne vois pas pourquoi les famines nous guetteraient quand on sait que la Terre peut nourrir 25 milliards d’êtres humains sans problème

        La famine n’existe plus en 2021 ! Ou quasi plus, un niveau rare dans l’histoire de l’humanité

  5. Je ne suis pas certain qu’il soit bienvenu de se moquer des propos de J Attali et du personnage lui-même.

    En effet, lire ce billet du 31 mars en totalité montre que ce M. n’est pas en état d’aller végéter en Ehpad. Il n’annonce rien, mais explique dans une vision synthétique rare, ce qui est en train de se produire. L’appel à la raison des ‘responsables’ de tous poils est une subversion totale. On croirait entendre P de Villiers appelant au ‘courage de dire la vérité et d’agir vraiment sérieusement’; ou bien vantant ‘Une nouvelle façon de faire de la politique.’

    J. Attali s’est mis très tôt dans cette posture de dire que les gouvernants successifs n’en font pas assez. C’est comme cela qu’il fait avancer les choses, et aucun opposant ‘conservateur’ n’est en mesure de lui opposer une vision claire et synthétique de la situation ainsi qu’un projet de reconstruction réaliste d’un ordre juste.

    Une véritable analyse de ces propos serait bienvenue, de la part de tout homme politique ou analyste-expert ou journaliste engagé. C’est un vrai travail à effectuer sans retard, il est temps…

    Oui, car on nous amuse avec le Palais Vivienne, les prochaines élections, les corruptions en tous genres, les difficultés vaccinatoires, les plages et la délinquance, etc… Tout cela est une mauvaise gestion de la peur. Ce billet en fait partie.

    • Je ne suis pas sûr qu’il soit si visionnaire. C’est plutôt une Cassandre. À force d’annoncer des calamités, on prend des mesures pour les contrer, et ces mesures sont à l’origine des calamités annoncées.

    • Je prends acte que vous acceptez les prémisses de M.Attali, d’où vous tirez qu’il a nécessairement raison.
      Le problème est que ses prémisses sont largement fausses, ce qui rend caduque toute son analyse.
      Un point devrait vous alerter: il ne parle que d’étendre le tertiaire, l’économie du service. Nous en avons vu les limites. Si la moitié de la population est malade ou employée d’une manière ou d’une autre par la médecine, qui paye? Où acheter les produits vitaux ou indispensables qui ne sont plus fabriqués – selon ce schéma – dans nos frontières?
      Non, on est en droit de déduire, de toutes ses interventions depuis des années, que ce monsieur est simplement le porte-parole du groupuscule mondial des très, très riches, et très, très eugénistes. Il ne livre pas une analyse, il se fait l’écho des projets de ces personnages.

    • Attali vomit un flot d’imbécilités mortifères, comme d’habitude. Il est nuisible depuis 40 ans. Il est le héraut du mal. Son poulain, Macron, qu’il était si fier d’avoir porté au pouvoir, est la pire fiente qu’on ait jamais eu à la tête de l’Etat. C’est ça, ‘l’intelligence d’Attali? Merci. Moi, les génies comme lui me donnent des fourmis dans la kalach’!

  6. Voilà un garçon qui avait subjugué ses interrogateurs de Polytechnique, qui en est sorti premier avec une moyenne phénoménale, et qui n’en a rien fait, que de jouer au prophète de malheur avec des prédictions débiles.

    • Pas débiles hélas…leur but est de les mettre en œuvre ! C’est un génie. Un génie du Mal. Mais n’oublions pas que le Prince de ce monde et ses satellites sont très puissants. Ne sous-estimons pas Attali, c’est très dangereux !

      • ” Génie du Mal”, c’est beaucoup dire. Mais il avait des capacités, apparemment exceptionnelles. Il aurait pu devenir un autre Louis Armand, un nouveau Leprince-Ringuet, l’équivalent d’André Citroën, marcher sur les traces du mathématicien Poincaré. Il n’en a rien fait. En réalité, c’est un esprit faux. Qu’est-ce qui restera de lui, à part les lambris de la banque européenne à Londres, ou ses plagiats de livres sur le temps qui passe. Je persiste et je signe : ses élucubrations sur le meilleur des mondes à la Aldous Huxley sont débiles. Huxley au moins avait un talent littéraire. Bien sûr qu’il faut faire gaffe, mais nous voilà largement prévenus, et pas seulement par Attali.

  7. On connait la musique :
    – Ha, t’as lu Attali ?
    – Ah là là ! C’est l’hallali
    – Hélas, c’est le lit d’Allah

  8. Il n’a pas encore demandé l’euthanasie ! Il nous saoûle !

  9. D’accord avec Faliocha, Attali, cet ennemi de l’humanité et son programme sont malheureusement à prendre au sérieux.
    Ils veulent réorganiser complètement l’ensemble de la société, numériser le maximum d’activité, casser les relations physiques (se serrer la main est devenu incongru pour beaucoup de monde …), isoler les individus dans une bulle numérique, les contrôler en permanence, contrôler la vie par la conception artificielle en préparation et l’euthanasie, etc …
    Si on veut éviter le pire, il faut prendre ces gens au sérieux, regarder le danger en face, et s’organiser en conséquence, …

  10. Ce très cher (il nous aura coûté) Jacques commence à craindre les fins dernières. Espérons que cela le pousse à ne remise en cause métaphysique. Hors Dieu point de salut.

  11. On pourrait y voir une relation de cause à effet mais depuis qu’Attali s’est mis à conseiller des présidents, avec l’arrivée au pouvoir de Mitterrand en 1981, la France n’a cessé de décliner.

  12. PS il reste encore des gens pour croire que le délire Malthusien a un quelconque fondement scientifique? Mais par pitié, jetez votre télé, et ouvrez des ouvrages de science réelle !
    La planète est largement assez généreuse pour nourrir et loger décemment des centaines de milliards d humains. C est une simple question de gestion et de répartition des ressources.
    Les prophéties sur la montée des eaux sont un délire largement démontré, et quand bien même cela pourrait arriver dans une certaine mesure, ce n est absolument pas un problème.
    La pollution est un vrai problème de santé locale, a résoudre pour les grandes agglomérations, mais il faut en cesser avec les prophètes de malheur qui racontent tout et surtout n importe quoi.
    L essentiel du soi-disant réchauffement vient de l extension des déserts, non pas parceque ça se réchauffe, mais parceque les populations locales ont pour seule richesse des troupeaux de chèvres pires qu Attila. Les solutions peu chères existent mais sont rejetées par l ONU (cf bofix exafuze, au moins une dizaine de médailles d or à des salons de l invention (Maroc, chine, USA), récompensé à l expo universelle 2000, mais “vous comprenez, vous refusez que votre solution soit commercialisée l ONU ne soutiendra pas” = on continue de semer et d arroser le désert par Canadair…)

    • Le Sahara n’avance pas, il recule… (désert le plus grand), la Mer d’Aral est en forte expansion
      ..

      Le tableau n’est pas noir du tout

      Et j’oubliais : “l’air est PUR à Paris mais personne ne le sait” (ouvrage connu de Christian Gérondeau)

      Les grandes agglomérations européennes ont 5 fois, 10 fois , 50 fois moins de pollution qu’il y a des décennies. … les grands polluants ont disparu

  13. Attali c’est la synagogue de satan. Il n’est pas sénile, mais un réel démon.

    • Toute la Synagogue sert Satan, sans exception. Le monde régulé selon la Haute Banque :
      – Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !
      – Mais si ji n’ai pas vendi la peau avont, ça sert à quoi di tuer l’ours ?

      Chouan49, de tout coeur.

  14. Enfin, il faudra se préparer à toutes les autres menaces…
    Comme ces virus ultra dangereux l’Attati19, le Hollande20, le Macron21, le valls22, le Castaner23, le Véran24, le Castex25 et tous leurs variants redoutables peuplant les Ministères, l’Assemblée, le Sénat etc.

  15. Ce type est hélas un des plus brillants qui soient! Mais il a mis cette méga-intelligence au profit du mal et du mondialisme. Il paraît bien imprudent de le prendre pour sénile et de considérer ses analyses comme des oracles. Il y a toujours une part d’aléas dans les analyses, mais les siennes sont très pertinentes d’autant qu’il ne fait très souvent qu’énoncer clairement les plans de big brother et du gouvernement mondial, toutes choses dont il est un des animateurs. Comme le disent certains ici ou ailleurs, il n’y a hélas personne pour le contrer dans notre camp.
    Mitterrand, qui l’a mis en selle, disait de lui qu’il avait 100 idées à la minute, mais qu’il lui fallait un vrai contrôle car il y en avait 99 mauvaises…
    Il est vrai qu’il fait assez survivaliste ici! On va bientôt le mettre dans le camp des complotistes! Moi je le classe plutôt dans celui des comploteurs.

  16. Jacques Attali, faut arrêter les acides !

  17. une grande partie du texte qui nous est présenté est dans le vrai.
    Je suis entièrement d’accord sur les menaces qu’il annonce.
    Les remèdes préconisés dans CE TEXTE , sont :
    “les industries médicales, les hôpitaux, la formation de médecins, la recherche, l’éducation,
    l’hygiène, l’alimentation, l’agriculture raisonnée, le digital, la distribution, les énergies propres, l’eau propre, la sécurité, la culture, la démocratie, la finance non spéculative et l’assurance, le logement durable.”
    En soit rien de condamnable.
    Par exemple, il est évident que nous manquons de médecins.
    J’aime boire une eau propre. Etc…

    Bien sûr, il faut être très vigilant avec ce genre de personnage. Le diable est souvent dans les détails d’application.
    Mais ce texte en lui-même, analysé avec un peu de distance, sans se laisser submerger par l’émotionnel, n’est pas complètement scandaleux.

    Il annonce de nouveaux variant. Le professeur Raoult ne dit pas autre chose.
    Il propose de vacciner chaque année. Si on développe un vrai vaccin qui ne soit pas un poison à ARN messager, en complément de traitements efficaces connus, à condition de ne pas les interdire, pourquoi pas ?
    Le soucis est là.
    Il y a toujours le risque que des idées raisonnables soient perverties dans les détails d’application parce que ceux qui les appliquent sont avides de pouvoir.

  18. quel intérêt de lire Attali, il ne nous considère que comme des machines outils au service du grand capital
    un monde à pandémies multiples, revenons alors à des modes de vie où les familles vivent à plusieurs génération dans une même maison. Les ephad ou autres résidences pour les plus âgés ont été dépassé par la pandémie.

    Remettons l’humain au centre de notre vie

  19. Cet extrait heureusement déterré par une Véronique dans les commentaires de Boulevard Voltaire nous montre que ce plan de l’ Antéchrist par la voix d’un de ses suppôts Attali, est devenu réalité !
    “À l’avenir il s’agira de trouver un moyen de réduire la population. Nous commencerons par les vieux, car dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société.
    Ensuite les faibles puis les inutiles qui n’apportent rien à la société car il y en aura de plus en plus, et surtout enfin les plus stupides. Une euthanasie ciblant ces groupes ; l’euthanasie devra être un instrument essentiel de nos sociétés futures, dans tous les cas de figure.
    On ne pourra bien sûr pas exécuter les gens ou faire des camps. Nous nous en débarrasserons en leur faisant croire que c’est pour leur bien.
    La population trop nombreuse, et pour la plupart inutile, c’est quelque chose d’économiquement trop coûteux. Sociétalement, il est également bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.
    On ne pourra pas non plus faire passer des tests d’intelligence à des millions et des millions de gens, vous pensez bien !
    Nous trouverons quelque chose ou le provoquerons, une pandémie qui cible certaines personnes, une crise économique réelle ou pas, un virus qui touchera les vieux ou les gros, peu importe, les faibles y succomberont, les peureux et les stupides y croiront et demanderont à être traités. Nous aurons pris soin d’avoir prévu le traitement, un traitement qui sera la solution.
    La sélection des idiots se fera ainsi toute seule : ils iront d’eux-mêmes à l’abattoir.”
    [ L’avenir de la vie – Jacques Attali, 1981 ]

  20. Encore un qui ne sait pas qu’on dit le NUMERIQUE et pas le “digital” (on ne voit pas le rapport avec le “doigt”)

    • Ah, ah, moi je sais. Je suis un petit malin ; vous ne savez pas parler anglais, notre nouvelle langue officielle -euh non, officieuse-
      car chiffre se dit “digit” en anglais.

  21. Vous oubliez une chose: “vous ne connaissez ni le jour ni l’heure” et ce dangereux personnage a oublié cela , car si Dieu le veut dans quelques instants il va rejoindre les poubelles de l’histoire là où est sa place, il ne mérite pas mieux d’ailleurs. Ceci dit Meunier disait que certaines populations n’avaient que leurs chèvres comme richesses pire qu’Attila, moi je dirai semblable à attali parce que ce type est pire qu’Attila, c’est la politique de la terre brulée, pour lui il faut dégager tous ceux qui ont 60 ans et plus. Malheureusement il ne s’applique pas à lui-même ce qu’il veut appliquer aux autres. Et en plus il a le culot de parler d’altruisme, de qui se moque-t-il? Et il nous dit que cette pandémie enfin ce coronacircus est “un de nos derniers moments heureux”, tu parles d’un moment heureux ! quel guignol

  22. Est-ce que quelqu’un lui a demandé son avis ? Non, alors qu’il la ferme !

  23. Déjà en en 2006, dans son livre “Une brève histoire de l’avenir”, Jacques Attali était dans la grande tradition du prophétisme juif. Le très influent Jacques Attali a théorisé le projet politique du judaïsme, mais en le laïcisant, afin d’entrainer l’adhésion du grand public. Dans tous ses livres, Attali décrit un monde unifié et sans frontières, un village global, un monde de nomades et d’hypernomades, hommes sans aucune allégeance ni nationale ni culturelle. Attali porte une espérance messianique qui vise à instaurer sur terre une “paix” perpétuelle sur les décombres des peuples et des nations. De telles certitudes ne vont pas sans une certaine forme de fanatisme, de folie plus ou moins contagieuse.

  24. Son avis mais on n’en a rien à braire… Le chantre de l’euthanasie après 62 ans attend quoi pour montrer l’exemple ? On voit à quel point il a raison dans ses propos en constatant la dégradation mentale de son cerveau ramollit depuis la naissance vraisemblablement… Par contre on réfléchira à l’euthanasie lorsqu’il aura montré l’exemple….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]