Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le projet Taubira ne respecte pas la femme

De Cyril Brun à l'occasion de la journée de la femme :

"En ce
jour de consacré à la femme, il est intéressant de regarder de plus près
ce qu’il en est du projet de loi Taubira. Car en prônant l’égalité
entre pratiques sexuelles, les tenant du mariage pour tous en sont venus
à oublier, que dis-je, à nier la femme
. Il suffit de relire le projet
Taubira pour s’en convaincre. Systématiquement les mots « Elle » au
singulier comme au pluriel, et le mot « femme » sont supprimés. Tout ce
qui porte la féminité a été traqué et ostracisé de ce texte.

À
vouloir une égalité dans les pratiques sexuelles, les identités
sexuelles, pour citer l’article 4 ter du chapitre III, nous en sommes
venus à nier, à refuser la femme. Des générations de femmes ont
souffert, ont pris des risques pour que ce mot « femme » soit respecté,
protégé
. Combien de larmes et d’affronts ont été nécessaires pour faire
sortir de l’oubli, parfois de l’infamie, la femme et tout ce qu’elle
représente ? Pourquoi tant d’entre elles se sont-elles battues ? Pour
avoir une place au soleil ? Pour être libres et indépendantes ? Pour
être comme tout le monde ?  Pour faire comme les hommes ? Si un certain
MLF a voulu copier le modèle masculin, c’est bien parce que ses
représentantes voyaient dans la féminité une injustice, une condition
jugée inférieure. Mais la femme ne vaut-elle pas par elle-même ? Le
poète ne voit-il pas en elle l’avenir de l’homme ? Comment la femme
peut-elle être cet avenir, comment la femme peut-elle donner tout ce
qu’elle a à donner si elle n’est qu’une pâle copie du masculin ? Nombre
de femmes se battent quotidiennement pour être non pas des hommes bis ou
des surhommes, mais des femmes
. Nombres d’entre elles ont à cœur de
prouver que la femme peut être femme sans avoir à être comparée à
l’homme
. Elles savent qu’elles doivent sans cesse faire leurs preuves
dans une société machiste. Elles savent que bien des hommes seraient
souvent bien contents de les voir retourner dans l’ombre tant ils
craignent qu’elles leur fassent de l’ombre.

Il y a
bien lieu d’être inquiet, lorsqu’on voit qu’un projet qui veut
promouvoir l’égalité, rejettent dans l’ombre les femmes. Il y a de quoi
être préoccupé quand on découvre que la femme n’a plus droit de cité
dans la loi
. Certes, notre langue qui ne connaît pas le neutre le veut
ainsi. Mais l’égalité sexuelle doit-elle se faire au détriment de toutes
ces années de combats pour faire sortir la femme de l’ombre ? Certains
modernistes voient peut-être dans cette distinction époux-épouse, un
archaïsme bourgeois du code civil. Mais regardons dans combien de textes
il a fallu procéder à des coupes chirurgicales pour en retrancher la
femme, comme on isole un virus.
[…]"

Partager cet article

5 commentaires

  1. Pourquoi toujours victimiser la femme quand le chômage atteint les hommes et les femmes ? quand les bas salaires atteint les hommes et les femmes ? quand la violence sociale atteint les hommes et les femmes ? etc…
    L’homme est délaissé dans les médias pour la cause féminine qui a aujourd’hui tout les droits…

  2. De même que le “patriotisme national” révolutionnaire n’était qu’un moyen d’effacer la royauté paternaliste de droit divin, et une étape vers la disparition de la Patrie, au nom d’un mondialisme “babélien” – comme on peut le constater tous les jours – de même, le féminisme ne fut qu’une étape dans la destruction de la famille et de la société dont la femme, épouse et mère, était la clef de voute .
    Tous les nouveaux objectifs de “libération” que l’humanisme athée et maçonnique ne cesse de nous vanter comme des achèvements, ne sont en fait que des étapes provisoires.
    La seule constante de ce processus est que ces “objectifs” sont mythiques et ne constituent, en fait, que des invitations à descendre toujours plus bas dans l’abîme infernal d’où l’on ne remonte pas.

  3. Rien ne m’étonne venant de Madame Taubira. Dans ses excès, il me semble que sur les femmes elle se rapproche terriblement des pensées islamistes. Pauvre France elle aussi est prisonnière de cette faune détestable et archi détestée, prétentieuse et complètement débiles.Le vin nouveau est arrivé et l’anti Christ avec lui.

  4. C’est fait nouvelles de France annonce que la Hollande demandera le mariage à plusieurs, ce qui s’appelle la polygamie…
    Les féministes continuent d’enterrer la femme digne de ce nom. Sur le site itinerium un film circulait montrant des jeunes femmes qui dénonçaient la dictature des folles, et curieusement le film a disparu. Réveillez-vous Mesdames on vous enferme, on vous interdit de travailler, la polygamie c’est la mort de la femme…

  5. Les féministes ne se sont pas ému(e)s que deux femmes unies par la loi soient appelées des “époux”.
    Voir à ce sujet les modifications de vocabulaire qu’implique l’article -4- de la loi
    http://laveritedeschiffres.unblog.fr/files/2012/12/projet-taubira-le-travail-de-lassemblee-nationale1.pdf

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services