Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Le projet de loi bioéthique adopté par 326 voix pour et 115 voix contre

Le projet de loi bioéthique adopté par 326 voix pour et 115 voix contre

Le détail des votes est en ligne ici.

  • 6 députés LREM ont voté contre et on peut les féliciter :
    • Anne Blanc
    • Aude Bono-Vandorme
    • Yves Daniel
    • Typhanie Degois
    • François Jolivet
    • Annie Vidal
  • 19 députés LREM se sont abstenus
  • 5 députés LR ont voté pour. Voici les candidats à éliminer aux prochaines élections :
    • Marine Brenier
    • Maxime Minot
    • Robin Reda
    • Laurence Trastour-Isnart
    • Pierre Vatin
  • 7 députés LR se sont abstenus :
    • Damien Abad
    • Valérie Bazin-Malgras
    • Éric Ciotti
    • Vincent Descoeur
    • Julien Dive
    • Victor Habert-Dassault
    • Frédérique Meunier

Mobilisée une nouvelle fois devant l’Assemblée nationale pour accueillir les ministres et députés à leur arrivée dans l’hémicycle, La Manif Pour Tous dénonce le passage en force de la majorité pour imposer une loi une loi d’adultes qui oublie les enfants. Concrètement, des enfants pourront être conçus en étant volontairement privés de père pour toute leur vie.

Ce manque délibéré d’amour et de repère ne pourra jamais être remplacé.

Mais l’histoire n’est pas finie : outre le recours devant le Conseil constitutionnel, la nouvelle campagne électorale qui s’ouvre permettra de confronter les choix pour la famille et la société : ce qu’une loi fait, une loi peut le défaire. Et heureusement !

« Il n’existe pas de droit à l’enfant ». En supprimant ces mots du projet de loi, les parlementaires de la majorité ont joué cartes sur table : ils ont adopté une loi d’adultes qui crée le droit à l’enfant. C’est une terrible régression qui réduit l’enfant à être l’objet d’un contrat devant notaire, un bien que l’on peut acquérir, à n’importe quel prix, et sans cadre ni limite. Aujourd’hui avec la PMA sans père, demain avec la GPA. Car en repoussant sans cesse les limites de l’inacceptable, les députés de la majorité et leurs alliés ont voté une loi qui ouvre le droit pour tous à avoir un enfant sans même le concevoir. La majorité a oublié que l’enfant est le fruit de l’amour. Mais d’amour, il n’en est pas question dans ce texte qui autorise la conception d’enfants orphelins, volontairement orphelins. Rien ne pourra maquiller la triste réalité d’un texte pour les adultes et contre les droits des enfants. Une loi qui prive un enfant de son père ne sera jamais une loi d’amour.

GPA : la mascarade de la « ligne rouge »

Le gouvernement, ce matin encore par la voix d’Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, joue un jeu dangereux sur la GPA. Il jure, la main sur le cœur, que c’est une ligne rouge infranchissable. Mais, dans le même temps, il affirme ne pas avoir de position sur le sujet, et plus grave encore, il veut faciliter la reconnaissance des GPA réalisées à l’étranger. Il y aurait donc deux catégories de femmes : celles que l’on peut reléguer au rang d’esclaves destinées à produire des bébés achetés par des adultes sans conscience, et les autres. Pour La Manif Pour Tous, la dignité des femmes et des enfants n’a pas de frontière ni de couleur. Ce qui est intolérable pour les femmes des beaux quartiers parisiens l’est tout autantpour les femmes victimes de la pauvreté et prêtes à tout pour survivre, y compris se louer et renoncer à leur bébé à la naissance. Le business de la procréation prospère sur la pauvreté, la vulnérabilité et la misère humaine, ce qui le rend particulièrement insupportable.

Filiation bidon et désincarnée pour des enfants relégués au rang de « projet parental »

En prétendant créer une « filiation » nouvelle, les députés de la majorité présidentielle et leurs alliés ont également choisi de donner à des enfants un acte de naissance sur lequel ils auront, non pas un père et une mère, quand bien même l’un d’eux serait inconnu, mais deux « mères ». Aveuglés par leur idéologie radicale, ces députés ne voient même plus le caractère invraisemblable d’une telle « filiation ». Ils ont également voté pour l’autoconservation des gamètes sans motif médical, exposant ainsi les femmes à la pression de leurs employeurs pour retarder leur maternité et donnant lieu à de douloureuses désillusions. Ces mesures, qui constituent une incroyable régression pour les droits de l’enfant, réalisent un basculement sans précédent dans le domaine de la procréation en France. Désormais, l’enfant, désigné sous le vocable de « projet parental » dans la loi, pourra être planifié, commandé et même conçu avec l’achat de gamètes à des banques de sperme privées. En effet, comme l’a annoncé La Manif Pour Tous depuis plusieurs années, la pénurie évidente de sperme conduit déjà les acteurs du « secteur d’activité » de la procréation à réclamer la possibilité d’acheter des gamètes à l’étranger ou de payer les hommes « fournisseurs ».

Un texte contraire à l’éthique

A ces mesures déshumanisantes, contraires à la dignité humaine et au pilier civilisationnel de la protection des plus vulnérables, s’ajoutent le vote des mêmes députés en faveur de la création d’embryons transgéniques, d’embryons chimères animal-homme et de gamètes artificiels. A l’heure où le monde prend conscience de ses errements en matière environnementale, aux conséquences parfois irréversibles sur notre écosystème, il est irresponsable que des élus, et en particulier ceux qui se disent écologistes, aient pu voter en faveur de ces pratiques, évidemment à hauts risques. La Manif Pour Tous appelle le Conseil constitutionnel, s’il est effectivement saisi par les parlementaires, à faire respecter le principe suivant lequel « tous les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en dignité et en droits ».

Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, résume :

« L’histoire n’est pas finie, et heureusement. La prochaine campagne présidentielle sera marquée par une confrontation de vision de la famille et de la société. Outre le retrait de la PMA sans père, d’autres mesures seront au cœur des débats sur la filiation, notamment la GPA. Plus largement, c’est la famille, qui n’existe pas sans la filiation homme-femme, irremplaçable comme premier lieu de solidarité et refuge pour les plus vulnérables, qui s’invitera dans la campagne. Il en va de notre avenir, celui des repères de notre société et du vivre-ensemble, mais aussi de notre démographie, enjeu essentiel pour notre dynamisme et pour notre avenir ».

Motion de rejet déposée par Emmanuelle Ménard.

Partager cet article

22 commentaires

  1. Que Dieu nous préserve de sa colère.

  2. Avec une particpation de l’ordre de 75% et 41 votes d’abstention qui n’ont pas eu le courage de se prononcer contre cette loi criminelle, les députés ont perdu toute légitimité à critiquer les récents scrutins.
    En fait, cette loi ressuscite le programme Lebensborn. Le SS-Hauptsturmführer Josef Mengele doit danser en enfer.
    Et comme la loi Veil a provoqué l’assassinat anténatal de millions d’innocents, cette loi ni-bio, ni-éthique va causer le malheur de millions d’enfants sacrifiés à l’égoïsme d’infimes minorités aux pouvoirs démesurés.

  3. Tweet de Richard Ferrand (@RichardFerrand)
    Richard Ferrand (@RichardFerrand) a tweeté : #DirectAN L’Assemblée nationale adopte définitivement le projet de loi bioéthique ✅

    Les députés se sont honorés en fournissant un travail approfondi sur ce texte, prenant le temps du débat et de la réflexion sur des sujets fondamentaux pour l’avenir de notre société. https://t.co/hIMLcplVaL https://twitter.com/RichardFerrand/status/1409916569497575433?s=20

  4. Lisez les prophéties de la Fraudais , l’assemblée sera détruite. Le mauvais n’aura pas le dernier mot !

  5. Prions pour que le Conseil constitutionnel invalide la loi. Et mobilisons-nous, mobilisons les élus qui ont voté contre. Par exemple des Sénateurs, qui seraient sans doute les plus influents pour que ça bouge de ce coté-là

    • @Montalte
      En ce qui concerne le rôle du Sénat, l’article 45 de la Constitution est clair :
      “[…] Le texte élaboré par la commission mixte peut être soumis par le Gouvernement pour approbation aux deux Assemblées. AUCUN AMENDEMENT N’EST RECEVABLE SAUF ACCORD DU GOUVERNEMENT.

      Si la commission mixte ne parvient pas à l’adoption d’un texte commun ou si ce texte n’est pas adopté dans les conditions prévues à l’alinéa précédent, le Gouvernement peut, après une nouvelle lecture par l’Assemblée nationale et par le Sénat, demander à l’Assemblée nationale de statuer définitivement. En ce cas, l’Assemblée nationale peut reprendre soit le texte élaboré par la commission mixte, soit le dernier texte voté par elle, modifié le cas échéant par un ou plusieurs des amendements adoptés par le Sénat.”

      Le dernier texte voté par l’AN étant la version originelle rétablie après les tentatives d’amendements du Sénat, et celui-ci ayant purement et simplement rejeté le projet de loi au lieu de l’amender lors de son dernier passage, la messe était dite et le crime pouvait être perpétré en toute impunité.

    • Vous rêvez, le conseil constitutionnel ne fera rien. Quant aux sénateurs, même s’ils ont rejeté le texte en bloc, le dernier mot revient à l’assemblée, c’est qui s’st passé hier. C’est plié!

  6. L’action coordonnée n’est pas une chimère car même chose aux US : https://videos.files.wordpress.com/WVQ0IdvL/img_6963_mp4_dvd.mp4

  7. Sous Macron premier, le 29 juin 2021, la France a quitté la civilisation et est entrée en barbarie.

  8. A partir du moment où la loi Veil fut votée, la transcendance était éjectée de l’humain, en France. Et l’humain devenait ainsi un amas de matière dans un amas de galaxies. Le nihilisme du paganisme en marche menait à : La Terre est une personne. (Cf. la campagne orchestrée à ce sujet en juin 2021 par la mairie du 75005, avec l’appui de l’antichrétien du Collège de France : Thomas Römer.)
    L’Alliance consiste en quoi ? C’est Dieu-Jésus qui sort son peuple de l’esclavage, des esclavages. Il n’y a que les chrétiens qui abolissent surnaturellement le statut de l’esclavage en faisant de l’esclave un frère. Tout ovule humain fécondé est mon frère. Je rappelle que la contraception chimique actuelle permet une seule certitude : la production artificielle obligée de ‘règles’ qui détruisent toute nidation. Ce n’est pas en millions qu’il faut comptabiliser les avortements provoqués mais en centaines de milliards. Il est quasiment sûr que Dieu-Jésus ne voit pas les choses et l’état de l’homme déchu comme nous nous l’imaginons. Dans le Royaume il y aura beaucoup plus d’élus que nous ne le pensons. En quelques dizaines d’années de nihilisme et d’hiver démographique, les femmes auront engendré des citoyens des Cieux incommensurablement plus que ce que nous percevons païennement et paresseusement depuis 10 000 ans d’Histoire. L’avortement provoqué et la ‘contraception’ chimique sont des crimes contre l’humanité, et cela bien plus certainement que la colonisation et ses bienfaits, cher Emmanuel Macron. Cher baptisé Emmanuel M., Dieu a payé le prix fort sur la Croix de la Libération. LREM, c’est 3% aux régionales, 97% des électeurs ne sont pas En Marche vers ce nihilisme suicidaire. Vive le référendum urgent sur l’immigration : 70% des français, au moins, sont opposés à la Charia. Ensuite il faudra refonder un droit positif humain. LMPT a du pain sur la planche eucharistique. Ecce homo. Je rappelle que le sympathique Bellamy se croit et se dit catholique et qu’il est pro-PMA pour couple marié ! Il va s’en prendre ‘une’, comme Biden qui ne pourra plus communier aisément en novembre.

  9. L’Occident s’écroule dans la décadence morale. Cette décadence morale est analysée comme un “progrès” par le monde médiatico-politique. C’est dire la gravité de notre époque : avec le sourire, journalistes et hommes politiques se félicitent de notre suicide civilisationnel.

  10. Un clou de plus au cercueil de la société actuelle.

  11. Que cette monstruosité tombe juste le 29 juin , fete des saints apotres Pierre et Paul est extremement troublant …..

  12. seule la FM dominante se réjouit de ce passage en force, 40% des députés sont aux ordres de la secte, et on continue a voter pour eux?

  13. A l’heure où même les archives des naissances sous X se font plus accessibles, où de plus en plus de gens et notamment d’ados font des recherches sur leurs ancêtres, nos politiques ou du moins une partie d’entre eux refusent de donner un père ou une mère à l’enfant qu’ils abaissent au rang de “produit” achetable bientôt sur Internet et par les sociétés de commerce en ligne…… quelle honte ! A bientôt 82 ans, je suis heureux d’avoir débuté mes recherches depuis plus de 20 ans. Ce qui m’a permis de faire connaissance avec une cinquantaine de “Cousins-Cousines” descendant d’un ancêtre militaire que je croyais mort célibataire en 1915 aux Dardanelles.

  14. Pour les enfants a naître ça sera un crime contre l’humanité que aucun gouvernement n’aura pas le courage de reconnaître. Dieu a son dernier mot

  15. Le franc mac de service, dont on n’a pas oublié les spéculations personnelles troubles sur l’immobilier de la mutuelle dont il était président, travaille pour faire avaliser les lois préparées en loge. Pauvre homme, la vie est si courte , dans quelques années il devra répondre de ses forfaits devant le Juge éternel. Et là, il n’y aura pas de copains francmacs pour enterrer le dossier.

  16. Belote et rebelote, absence de père et de repère

  17. Marine Brenier (LR) a voté pour. Cette jeune députée des Alpes-Maritimes est l’espoir de son parti. Estrosi et Ciotti l’ont chaudement félicitée lors de son élection. C’est une militante forcenée des lois dites bioéthiques. Ciotti lui-même, sans doute pour ne pas la décevoir, s’est abstenu. Que peut-on espérer de ce parti attrape-tout ? On trouve tout aux Galeries Lafayette. Pareil à LR. Ce sont les Galeries La Faillite. Tout pour la galerie.

  18. Laurence Trastour-Isnart (LR) a également voté pour. Chose curieuse, elle aussi, comme Marine Brenier, est députée des Alpes-Maritimes. Y aurait-il quelque chose de pourri dans ce département ?

  19. C’est le vrai visage du parti personnel de Macron “La République d’Emmanuel Macron” (LAREM)….

Publier une réponse