Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

Le procès de Jeanne d’Arc se poursuit

Dans Le Figaro, 4 universitaires réagissent à un documentaire passé récemment sur Arte et qui remettait sur le plateau le mythe d’une Jeanne d’Arc d’origine royale qui ne serait pas morte brûlée. Extrait :

"Nous en avons assez de la théorie du complot comme explication universelle. Toutes les «contre-enquêtes» du monde n’empêcheront pas qu’il y ait en histoire un certain nombre d’événements et de faits dont il n’y a pas lieu de douter. C’est en les prenant en compte que les historiens doivent travailler. Réduire la vie de Jeanne d’Arc à un autre Da Vinci Code ne nous semble pas la meilleure façon de faire progresser la recherche."

Les impostures répandues périodiquement sur la Sainte de la patrie montrent que 600 ans après, elle continue de déranger. C’est bon signe.

Michel Janva

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

12 commentaires

  1. Alors, si je comprends bien, le débat historique est acceptable à ce sujet… C’est drôle, parce que je pensais qu’il était interdit de débattre de sujets historiques sous peine de prison… Je pense qu’il faudrait faire valoir la jurisprudence Gollnisch pour interdire de sortir des inepties au sujet de la vie de Jehanne d’Arc.

  2. Arté: un bon documentaire sur 10.
    Les autres ne sont que subversifs, avec quelquefois tellement d’outrances que ce serait comique, si on méconnaissait l’ignorance de ceux qui les regardent.
    Plus c’est gros, et mieux ça passe.
    Les esprits tellement lavés par des heures passées devant la télé, avalent tout et surtout n’importe quoi.
    Mon Dieu, (si, si, ils utilisent encore cette expression, bien que ne croyant à rien, enfin à rien de spirituel) ce n’est pas possible, ces rois et ces cathos, quelle horreur, le Moyen-Age était vraiment un siècle d’obscurantisme et de fanatisme!
    Humainement parlant, croyez-vous qu’on puisse faire quelque chose, pour ces pauvres gens ?
    Dieu nous garde !

  3. @Xtophe : comme vous dites. Et pour en rajouter une sauce, la revue “Geo” (devenue spécialiste des photos grassement saturées à l’ordinateur)s’est lancée, dans un numéro spécial, à cette “révision” provocatrice.

  4. Saisissons la balle au bond et remettons en cause les bûchers de l’inquisition.

  5. J’ai vu ce documentaire et l’ai jugé non seulement partisan sur le fond au dernier degré, mais en plus malhonnête sur la forme, puisqu’il était censé présenter “les derniers résultats de l’enquête d’un journaliste travaillant sur le sujet depuis plus de vingt ans” (sic)
    En fait d’enquête et de recherches personnelles, ce journaliste médiocre (je n’ai pas retenu son nom, il vient de publier un livre sur le sujet) n’a fait que reprendre tous les ragots qui trainent sur le cas de Jeanne d’Arc depuis plus de deux cents ans, et qui ont déjà fait l’objet d’écrits nombreux.
    Que Arte, chaîne publique autoproclamée de culture, s’abaisse à une basse opération de marketing d’éditeur, sans aucun rapport avec la science historique, est en soi un scandale

  6. Encore et encore des débats, où le diable essaye encore et encore de défaire la réalité des faits et de l’histoire.
    Le diable redouble d’efforts dans tous les domaines, pour nuire à l’homme.
    Jeanne d’Arc est le modèle de zèle dans la foi, et, avec sa force mentale et spirituelle elle a eu le courage de combattre pour la France.
    Sainte Jeanne d’Arc est le modèle d’âme de force et de confiance en Dieu nécessaire à la France aujourd’hui.
    Plus que tout autre époque de la France, aujourd’hui nous devons la prier afin qu’elle nous donne ses forces pour combattre le mal qui entrave notre pays, notre patrie, fille aînée de l’Eglise : La FRANCE.
    La France si chère au coeur de notre Maman du Ciel, la Vierge Marie, toujours Vierge, l’Immaculée Conception, la Co-Rédemptrice, parce que la France est le modèle de foi pour tous les autres pays.
    Alors France, où es-tu ?
    Qu’as-tu fait de ta foi ?
    Que fais-tu de l’Eglise ?
    Et Dieu à qu’elle place L’as-tu mis ?
    Reveille-toi France, car, par le voeu de ton Baptème, tu dois te relever et être fière d’être une enfant de Dieu.
    Lève-toi France, prie, aime, agit, Dieu t’attend !

  7. “Les impostures répandues périodiquement sur la Sainte de la patrie montrent que 600 ans après, elle continue de déranger. C’est bon signe.”
    Un peu péremptoire comme affirmation, non ? Les historiens ont justement pour but de tenter de faire la lumière sur les époques passées, ça n’est jamais une mauvaise nouvelle.
    [Les historiens sans aucun doute. Les guignols non. Il est presque ridicule de voir de pseudo-scientifiques ressasser des plats avariés dont la réalité a maintes fois été contestées, en expliquant qu’il s’agit de “révélations”, de “nouveautés”. Bref : Le Da Vinci Code, ce n’est pas de l’histoire. MJ]

  8. Jeanne d’Arc n’est pas morte brûlée ?
    Et moi qui croyait que le négationnisme et le révisionnismes sont punissables de par la loi……

  9. Je ne suis ni historien ni spécialiste de Jeanne d’Arc. Cependant, depuis toujours, je me pose deux questions à son sujet.
    1) Comment une simple bergère ne parlant que la langue de son village pouvait-elle communiquer en français avec le roi Charles et sa cour ?
    2) Comment cette simple bergère pouvait-elle être une cavalière émérite et maîtriser le maniement de l’épée ?
    Où et quand avait-elle acquis ces connaissances ?
    La réponse la plus logique à cette question est que les parents de Jeanne occupaient un rang leur ayant permis de faire bénéficier leur fille des enseignements nécessaires.
    Dans le cas contraire, ne serait-il pas étonnant que Dieu confie la formidable de délivrer la France et de faire couronner le roi Charles à un pucelle n’ayant aucune des connaissances nécessaires à son accomplissement ?

  10. A Yiannis : Dieu se révèle toujours au travers des humbles, des petits pour mieux faire éclater Sa gloire.
    Parce que Jeanne était incapable PAR ELLE-MEME de réaliser pareille tâche, le miracle n’en est que plus évident.

  11. @ Yannis
    Et comment les petits pêcheurs du petit lac de Tibériade issus du tout petit peuple juif ont ils pu répandre l’Evangile dans l’immense monde greco-romain et convertir des gens extrêmement divers linguistiquement et culturellement, et particulièrement certains membres de la toute puissante élite de Rome, si imbue d’elle-même ?
    L’Esprit Saint de la Pentecôte. C’est en cela que Jeanne d’Arc est extraordianire : elle était très ordinaire vue sous un angle strictement humain.

  12. Jeanne d’Arc, c’est la France
    elle est éternelle

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services