Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Le procès des Khmers rouges

K Le premier procès d’un cadre dirigeant du régime khmer rouge s’ouvre aujourd'hui à Phnom Penh. 30 ans après la chute du régime communiste, le procès de l'ancien commandant du principal centre de torture a commencé cette nuit devant un tribunal spécial encadré par l'ONU.

Entre avril 1975 et janvier 1979, cette petite faction de révoltés dirigés par des "intellectuels" marxistes ayant souvent étudié en France, met en œuvre un génocide contre la population du Cambodge, massacrant de 1, 7 à 2 millions de cambodgiens, sur une population d'environ 7, 5 millions d'habitants.

Michel Janva

Partager cet article

5 commentaires

  1. L’information est tellement verrouillée en France qu’on n’entend nulle part qu’il s’agit d’un mouvement d’extrême gauche.
    En lieu et place, nous avons le visage fessu de besancenot qui éructe doctement des contre vérités; qui assassine la mémoire à chaque intervention publique, qui humilie des millions de victimes innocentes en propageant les mêmes erreurs.
    Les khmers rouges sont le pur produit de l’extrême gauche, en grande partie européenne; et dans cette affaire cauchemardesque, on doit s’interroger sur les responsabilités véritables. Qui est responsable, les théoriciens ou les exécutants ?

  2. Dans “Eloge du secret”, Jean Lacouture ancien journaliste au Monde revient sur la sympathie du quotidien pour ce régime. Et, honnêtement, il refuse de se trouver des excuses. Mais combien d’autres font mine d’ignorer…

  3. Vous avez raison Pierre-Henri. Je n’ai certainement pas vu tous les reportages aux infos de ces derniers jours, mais une chose est sûre, dans aucun d’entre eux n’a été prononcé une seule fois le mot “communiste”. C’est pour éviter de froisser le facteur-bien-aimé-des-médias ?
    Enfin ……… !

  4. Yann H,
    Je confirme votre propos en ce qui concerne un long reportage sur ce sujet présenté à France-info aujourd’hui (mardi 17 février)vers 12h50-12h55.
    Le mot communiste n’a pas été prononcé.

  5. Ou sont ceux qui hurlaient Paix au Vietnam?
    A l’époque on ne les entendait pas beaucoup!
    Or,en ce moment il font ceux qui s’offusquent.Trop facile!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services