Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France / Médias : Désinformation

Le prieur de la Grande Chartreuse dénonce publiquement un article de La Croix

Le prieur de la Grande Chartreuse dénonce publiquement un article de La Croix

Dom Dysmas de Lassus, Prieur de Chartreuse, communique :

Nous désapprouvons formellement le contenu de l’article de la Croix paru le 10 mai 2019, contenant une interview de Bertrand et Marika Thomas ainsi que quelques autres personnes, qui s’est déroulé à la chartreuse de Sélignac, une chartreuse qui n’a plus actuellement de communauté monastique. Les personnes qui s’expriment dans cet article sont seules responsables de leurs propos qui ne reflètent aucunement la pensée de l’Ordre. Cela devrait être évident, mais le début de l’article qui souligne fortement le lieu de la rencontre pourrait laisser entendre que nous partageons leur vision. Pour ne laisser aucun doute, il est de mon devoir de faire savoir que nous désapprouvons ces propos.

Les chartreux sont au courant des drames actuels qui secouent l’Église et s’associent par la prière à tous ceux qui disent : Plus jamais cela, depuis le pape François jusqu’à ceux qui préfèrent quitter l’Église. Mais ceci ne nous empêche aucunement de continuer à croire à la réalité à la fois humaine et divine d’une Église Corps du Christ, constituée d’hommes réels et donc pécheurs. Il ne nous appartient pas de savoir ce qu’il faut faire pour réparer l’Église, d’autres ont reçu cette mission. La nôtre est de nous réformer nous-mêmes pour que le Corps de l’Église en reçoivent le fruit, selon l’adage qui veut que toute âme qui s’élève, élève le monde, et de prier pour que les personnes qui ont des décisions à prendre aient la lumière et le courage pour le faire.

Cela ne justifie pas pour autant d’accepter des accusations sans fondement. Il est faux par exemple de laisser entendre que c’est l’Église qui a fait retirer le documentaire d’Arte, mais il faut suivre le lien qui se trouve dans la version électronique de l’article pour l’apprendre, les lecteurs du journal papier ne pourront pas rectifier. C’est un prêtre allemand qui s’est reconnu dans un des scandales dévoilés et, estimant être reconnaissable, a déposé une plainte devant un tribunal civil qui a pris la décision. L’Église n’y est strictement pour rien. Voir l’article ici.

Nous adhérons totalement au Magistère de l’Eglise, et entre autres à l’enseignement du Pape saint Paul VI dans l’encyclique “Humanae vitae”. Comment peut-on parler de “désacraliser” le sacerdoce quand le mot même de sacerdoce comporte le terme “sacer-sacré” ? Un dernier point qui fait mal est le dernier sous-titre qui traite les hosties dans le ciboire de tralala. Nous sommes blessés par cette manière indigne de parler d’un des plus grands mystères de notre foi, le mystère du don que Jésus nous a fait de son corps et de son sang.

Grande Chartreuse, le 12 mai 2019.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. Ambiance de schisme …

  2. La croix n est pas un journal chrétien et devrait même changer de nom , ce serait plus clair et surtout les diocèses devraient cesser de s y abonner.

  3. Et il y a encore des gens (capables de lire) qui croient que “la Croix” est un journal catholique…

  4. “Il ne nous appartient pas de savoir ce qu’il faut faire pour réparer l’Église”

    Quand même un peu. Sinon on n’entend que ceux qui s’octroient cette propriété, avec encore moins de légitimité, et ils sont nombreux, bruyants et omniprésents.

  5. J’ai lu l’article. Effectivement il y aura tjs des soixante-huitards pour se dire catholiques et affirmer le contraire en paroles et en actes. Mais le coup des hosties tralala, ces personnes n’ont plus rien de catholique. Ce ne sont pas les premiers. Ça s’appelle des protestants, il serait temps qu’ils assument.

  6. Exactement breillacq

  7. la Croix devrait changer de nom, d’ailleurs ça ne fait pas très moderne, ni bienpensant!

  8. Merci Dom Dysmas de Lassus pour la (ré)affirmation de votre attachement à l’encyclique de Paul VI “Humanae vitae” et à celle du don de jésus dans l’Eucharistie. En ces temps, votre réaffirmation est d’un grand soutien pour tous ceux qui veulent défendre la Vie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique