Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le presse étrangère et le show télévisé de Sarkozy

Un "show monarchique" juge unanimement la presse étrangère.

Partager cet article

6 commentaires

  1. La presse se trompe. Ce n’est pas un show monarchique… Ou disons que c’est celui du bouffon du roi qui a pris la place de son maître. Nous avons décapité le roi, pour que règnent leurs bouffons.

  2. Encore des mots toujours des mots, les mêmes mots,
    Des mots faciles,des mots fragiles.
    Des mots magiques, des mots tactiques qui sonnent faux, Oui tellement faux
    C’était trop beau, Bien trop beau
    Mais c’est fini le temps des rêves.
    Paroles, paroles, paroles,
    Paroles, paroles, paroles, paroles, paroles encore et encore des paroles qu’il sème au vent
    S’il savait comme j’ai envie d’un peu de silence !!!!!!

  3. Le Silence est roi.
    Nous n’avons qu’à le remettre en place.

  4. Cette émission était peu intéressante dès que l’on connait un peu l’actualité et les objectifs du gouvernement.
    Mais elle n’avait pas pour but d’informer mais de rassurer l’opinion publique que la France allait assez bien au final…
    mais comme toutes ces émissions trop de monde (5 auraient suffit)et surtout on arrête le débat là où il commence. Je pense à la question indirecte de l’Europe souvent éfleurée (notament au niveau de l’agriculture)mais jamais appronfondie. Or elle est la base de nombreux soucis.
    Une chose m’a exasperée c’est l’apellation par les prénoms “martine, Rex”! Hé Nicolas proche ne veut pas dire familier!!

  5. Et si l’opposition (et l’opinion publique en général) se souvenait des ridicules émissions animées par Mourousi “Ca nous intéresse, Monsieur le Président” ?
    Le Président Mitterrand y était mis en vedette, parlait “chébran”… tout le monde trouvait ça sympa. La gauche ne dénonçait pas, à l’époque, des médias à la solde du gouvernement : c’était eux, le gouvernement !

  6. Je n’ai pas la télévision et écoute encore moins le satrape…
    Mais le terme monarchique prête à sourire : au mieux, le « mètre » est un agité qui fera un petit empereur… mais certainement pas un roi.
    Les rois sont catholiques en France.
    Les empereurs sont pour les parvenus républicains.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services