Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Russie

Le président ukrainien Zelinsky a menti : les Russes n’ont pas détruit le mémorial juif de Babi Yar

Le président ukrainien Zelinsky a menti : les Russes n’ont pas détruit le mémorial juif de Babi Yar

Manipulations, mensonges, censure, nous disions ici que la guerre médiatique était lancée. Les Français croulent actuellement sous une propagande terrible venant d’Ukraine et relayée de manière naïve ou complaisante. Un des plus gros bobards était tellement gros, la soi-disant destruction du mémorial juif de Babi Yar à Kiev, que même Libération a été obligé de le démentir :

Mardi, des bombardements russes visant la tour de la télévision à Kyiv ont fait cinq morts et cinq blessés (…) Cette attaque a été dénoncée par le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a appelé la communauté internationale à s’indigner. Dans un tweet s’adressant «au monde entier», il alerte : «A quoi ça sert de dire “plus jamais ça” pendant 80 ans, si le monde se tait quand une bombe tombe sur le même site de Babi Yar ? Au moins cinq personnes sont mortes. L’histoire se répète…» Sur Twitter, le chef de l’administration présidentielle ukrainienne, Andriï Iermak a qualifié les Russes de «barbares [qui] sont en train de massacrer les victimes de la Shoah pour la deuxième fois» (…)

Présente ce mercredi matin sur place, la journaliste de l’AFP, Daphné Rousseau a publié deux photos des sculptures mémorielles encore intactes dédiées aux enfants morts et de la Menorah (le chandelier à sept branches) en hommage aux juifs exécutés. La reporter constate : «Le mémorial lui-même, un parc situé à 1 kilomètre de la tour, est intact comme vous pouvez le voir». Dans sa dépêche, l’AFP ajoute que le mémorial «n’a pas été directement touché par les frappes.»

 

Partager cet article

1 commentaire

  1. Je suis résolument pour le droit des Ukrainiens à ne pas être russes si tel est leur choix. cependant, ce Zelinski en matière de génocide ne devrait pas parler trop fort. On pourrait lui rappeler sa responsabilité dans les milliers de morts civils, victime de bombardement, du Dombass depuis 7 ans.

Publier une réponse