Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le président élu devra prendre en compte la vocation de la France

Extrait de l'éditorial d'Aymeric pourbaix dans Famille Chrétienne :

Jeanne_133525843761859700" Pour les deux candidats encore en lice, le calcul semble simple : la clef du second tour résidera dans le rassemblement, au-delà de son propre camp, ce qui peut d’ailleurs conduire à des contorsions rien moins qu’évidentes, pour répondre à des électorats très opposés…
Mais cette logique arithmétique a aussi ses limites : le futur président se doit d’incarner l’ensemble des Français, et plus encore, la France. Cela relève sans doute du symbole, mais il a son importance, car il impose une borne à cette partition droite-gauche, qui divise la vie politique depuis plus de deux cents ans (…)

Celui à qui nous remettrons les clefs de la maison France, le 6 mai, devra prouver qu’il a vraiment saisi ce qui constitue la France dans son fondement.
En cela, cette élection constitue un véritable choix de société et de civilisation, supposant aussi des engagements précis et concrets des deux finalistes,notamment dans les domaines de la vie et de la famille.
Il est un fait, dans l’histoire, que la constitution et l’unité de la France se sont réalisées autour de la foi chrétienne, grâce à de saints évêques – Rémi, Martin, Avit – mais aussi de saintes femmes : Geneviève, Clotilde, Jeanne, et tant d’autres… Et ce n’est pas uniquement un glorieux passé, cela peut être une promesse pour demain. À la condition expresse que les catholiques veuillent bien s’en donner la peine : après la Révolution, le clergé décimé s’est relevé par la vertu, notamment, de congrégations religieuses (…) mais aussi, ne l’oublions pas, de familles catholiques, redevenues majoritaires dans la deuxième moitié du XIXe siècle…  

Tout cela nous éloigne-t-il de l’élection présidentielle ? Au contraire, si l’on veut bien considérer que sous l’apparent champ de ruines, la racine chrétienne reste aujourd’hui encore vivace. 64 % de Français se disent catholiques, et notre sondage exclusif sur le vote des catholiques en révèle les contours et les aspirations. Cela compte, même dans une République dite laïque…"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

7 commentaires

  1. Ma foi,voilà un commentaire des plus pertinents, qui me rappelle ce que l’on pouvait lire dans FC dans les années 80… Bravo pour cette hauteur de vue !

  2. Cessons de rêver, ne remettons les clés de la maison France à personne, ni l’un ni l’autre n’en sont digne, l’un l’a déjà prouvé, l’autre le fera.
    Pas avec ma voix.
    Blanc, donc.

  3. nous risquons d’attendre longtemps…

  4. Je crois que cet éditorialiste se berce d’illusion: il ne doit pas connaitre Hollande pas plus qu’il n’a du suivre l’actualité des 5 ans de décadence Sarkoziste…
    Mais il aurait du écrire son texte plus tôt, avant le 1er tour: comme ça les “64% de Français catholiques”, comme il se l’imagine, auraient pu voter Marine.
    Trop drôle “Familles chrétiennes”…

  5. Cet éditorialiste dit donc en creux qu’il n’y a pas de saints évêques actuellement dans notre pays! On avait remarqué. Dans ce cas pourquoi tabler sur le fait que le président élu prenne en compte la vocation chrétienne de la France?

  6. Ce ne sont pas “les clés de la maison France”, mais celles de l’Elysée, échelon déconcentré de Bruxelles.
    Quant au “devra”…! ils ne prennent en compte la foi chrétienne que pour l’extirper.

  7. @ Mathias : en êtes-vous si sûr ?
    Moi j’ai deux, trois noms en tête comme Mgr Aillet, Mgr Rey, Mgr Brouwet…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services