Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI / Pays : Italie

Le président du Sénat défend Benoît XVI

Le président du Sénat italien Renato Schifani est intervenu lors d'une rencontre organisée à Rome, le 28 avril, à l'occasion des 5 ans de pontificat de Benoît XVI sur le thème « Le monde souffre du manque de pensée ». Ses propos ont été publiés dans L'Osservatore Romano, le 29 avril. Il y rappelle les paroles de Benoît XVI au lendemain de son élection : «Priez pour moi, afin que je ne me dérobe pas, par peur, devant les loups». Benoît XVI sait réellement qu' 

"aimer veut dire être prêt à souffrir. Sur les traces des Pères de l'Eglise [il] condamne sans raccourci les pasteurs qui évitent les conflits et laissent le venin se répandre".

"Face aux pièges, aux trahisons, aux scandales, aux blessures ouvertes et douloureuses de l'Eglise, Benoît XVI ne fuit pas par peur devant les loups".

"[Il] n'est jamais resté inactif face à la souffrance et à l'injustice".

"Face à la trahison et à la souffrance des victimes d'abus sexuels, il ne s'est pas contenté de manifester son indignation pour le tort et les violences subies, mais il a voulu partager avec eux leur souffrance, la prière, la douleur destinée à rester".

"nous assistons ces derniers mois à la tentative de provoquer une véritable ‘panique morale', destinée à miner le cœur même du Magistère à travers l'érosion de la relation de confiance qui est à la base de tout défi de communication et en particulier le défi éducatif. A qui veut cacher le message d'espérance et le témoignage de charité de l'Eglise par un bruyant tapage médiatique, Benoît XVI oppose un parcours pour sortir de l'horreur par la douceur évangélique […] viendra le jour où des hommes et des femmes libres de notre époque pourront dire de lui : ‘au milieu de cette violente tempête, il maintint la confiance et l'espérance et la transmit aussi à ses compagnons de voyage. De ce naufrage naquit une communauté chrétienne fervente et solide'".

Partager cet article

2 commentaires

  1. J’ai lus dans un petit encadrer que la plupart des victimes d’abus sexuel ont remiercés Benoit 16 pour son écoute et son combat . Chose queles médias en parle peu ou pas du tous .

  2. Les attaques contre le Saint Père sont scandaleuses,elles visent à déstabiliser la personne à la tête de l’Eglise,et par conséquent la foi chrétienne.Ce soutient de la part de ce haut responsable politique est courageux,mais on entend trop peu de soutient de la part de ses collègues…c’est inquiètant:je craint que certaines tendances dans l’Eglise attendent le moment d’une nouvelle élection pour s’engouffrer dans la brèche:aujourd’hui c’est avec les scandales pédophiles,il y a trois ans,c’était avec le “motu-propio”qu’il subissait des attaques indignes.Son travail de recherche de la vérité ne peut pas être mis en doute:ceux qui l’attaquent sont de mauvaise foi:ces discours,ces actes,ses textes sont très clairs,mais”priez pour moi”a-t-il dit,en humble serviteur.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services