Le préfet de police confond le 1er septembre et le 1er avril

Le communiqué de ce matin, suite à l'impressionnant déploiement d'hier à La Concorde, ne pourrait que faire rire si, dans le même temps, la violence et l'insécurité ne régnaient pas dans de nombreuses villes de France :

P

29 réflexions au sujet de « Le préfet de police confond le 1er septembre et le 1er avril »

  1. ludovic

    Des centaines de policiers armés ont réussi contraindre quelques centaines de citoyens pacifiques et respectueux à circuler là où la PP le souhaitait. Quel exploit !!!!!
    On attend un communiqué d’autosatisfaction similaire “les 700 quartiers chauds de France sont pacifiés”. Celui-là arrivera le 1er avril !

  2. Perdrix

    Il fut un temps béni où le ridicule tuait, Monsieur le Préfet. Par chance, vous ne lui avez pas apartenu. Mais sans doute,noyé dans l’anonymat, n’auriez vous pas risqué grand’chose car les oreilles bienséantes ne vous auraient pas entendu

  3. abcd

    Il faut systématiquement attaquer ces interdictions de manifester en faisant un recours pour excès de pouvoir devant le Tribunal Administratif qui juge de la légalité des décisions administratives au regard des libertés individuelles. En la matière la jurisprudence bien établie du Conseil d’Etat est très sévère pour l’Administration qui ne peut interdire une manifestation, et donc attenter à une liberté constitutionnellement protégée, qu’en dernier recours et donc que si en mettant tous les moyens en place pour assurer l’ordre public et le bon déroulement de la manifestation il subsiste un risque avérée (et non hypothétique) pour qu’elle cause de graves troubles.

  4. Redpine

    Nous étions serrés commes des sardines, entre 1 et 2 par m2 sur un carré de 60m X 60m ceinturé par des CRS… tendus au début, mais pour la plupart amicaux à la fin. “Quelques centaines”, quel foutage de gueule, y a-t-il un test de maths pour intégrer la Préfectorale ? Nous étions au moins 4.000 !

  5. Yves RAOUX

    On peut écrire à la Préfecture de Police pour les féliciter (courriel.prefecturepoliceparis@interieur.gouv.fr), ce que je viens de faire:
    Bonjour, j’ai lu le communiqué de la Préfecture de Police concernant la soirée des Veilleurs d’hier. Bravo pour la parfaite maîtrise de cette opération sur un événement porteur de risques graves pour la sécurité publique. On devrait pouvoir maintenant réaliser des opérations du même genre à Trappes ou Argenteuil. Pauvre types! Nom et adresse de l’expéditeur.

  6. Laurent Petit

    Commentaire du Monde.fr
    1- Mariage gay : la marche des “Veilleurs” n’a pas tenu toutes ses promesses
    2 – TROIS MARCHEURS ONT SUIVI L’INTÉGRALITÉ DU TRACÉ
    3 – Une photo ridicule avec 15 personnes.
    Le Monde.fr | 30.08.2013 à 17h27 • Mis à jour le 01.09.2013 à 15h17 |
    Qui est le nouveau responsable de la propagande ?

  7. Zabo

    Hélas oui, le ridicule ne tue plus, ce serait parfois pourtant bien utile !!! Trêve de plaisanterie, “quos vult perdere Jupiter dementat”, leurs jours au pouvoir sont comptés, le peuple français en a ras la casquette de ces guignols ou plutôt de ces suppôts de l’enfer ! Qu’ils aillent au diable et leur système avec eux !

  8. Lug

    La préfecture de Paris ne fait plus seulement de la répression politique, elle assure aussi la propagande.
    Rêvons à l’instauration d’un gouvernement digne de ce nom qui pourrait traîner en justice ces fonctionnaires indignes et les faire radier sans pension.

  9. Fleur

    Ce PPP est un parangon de vanité.
    Sans doute commence-t-il ses journées par se regarder longuement dans la glace avec admiration et satisfaction…
    La Fontaine et La Bruyère avaient déjà décrit (avec talent) ce genre de bonhomme infatué… Ils prêteraient seulement à rire s’ils ne détenaient pas une autorité dont ils sont indignes et ne dilapidaient pas les deniers publics qui leur sont alloués en opérations grotesques et vaines…
    Mais patience ! Ce pantin gesticulant, comme toutes les marionnettes de son genre, est assis sur un trône bancal… et se retrouvera bientôt les 4 fers en l’air.

  10. C.B.

    bien des bizarreries dans le communiqué de la PPP
    “À l’invitation ferme de la police sur l’esplanade de la Défense, les manifestants ont accepté de se disperser.”
    C’est étrange:
    1) je suis arrivée sur l’esplanade à 17 h 20 environ, et ai commencé à faire mouvement vers Paris à 17 h 50.
    Vu seulement six CRS en arrivant; ils avaient l’air perplexe sur qui, parmi les nombreuses personnes, étaient venu pour accueillir les veilleurs, qui était là en simple badaud, qui passait faire ses courses au centre commercial.
    2) je n’ai entendu aucune invitation, ni ferme ni molle, à quoi que ce soit, et le mouvement de foule en direction de Paris a été très nettement perceptible (les simples badauds étant visiblement très perplexes sur la raison d’un flux nettement plus important de La Défense vers Paris qu’en sens inverse).
    Donc, les gens qui étaient au rendez-vous de La Défense, et qui n’avaient rien de « manifestants » (pas de service d’ordre spécifique au rassemblement, pas de slogan, pas de banderole, j’ai dû voir, parmi les plusieurs centaines de personne présentes, en tout et pour tout deux drapeaux LMPT -l’un blanc, petit format sur hampe, l’autre rose, format 1 m x 1,5 m environ, tenu à la main partiellement replié) n’ont ce me semble à aucun moment accepté quoi que ce soit, sauf d’obéir à un ordre implicite: en marche vers Paris.
    “Aucun cortège n’a ainsi été détecté sur les sites concernés par l’interdiction”
    Tout dépend de la définition qu’a la PPP du terme «cortège»: à quels critères objectifs reconnait-on un cortège? à des banderoles (pas le cas dans un cortège funèbre)? à une vestimenture particulière (pas le cas dans un cortège de mariage)? En tout cas, le flux continu de dizaines (au bas mots) de personnes allant de La Défense vers Paris, en remontant par l’avenue Charles de Gaulle à Neuilly, puis l’avenue de la Grande Armée et les Champs-Élysées, était perceptible pour tous les badauds, même si la PPP n’a pas été en mesure de le détecter.
    Ce communiqué prête autant à sourire que si quelqu’un s’aventurait à dénier aux résistant de la second guerre mondiale l’appellation « armée des ombres » au motif qu’ils n’avaient ni uniformes ni véhicules blindés.

  11. JEJ

    Un tel déni de réalité c’est quand même formidable.
    Je propose à la PPP de compléter son communiqué par les points suivants:
    – hier, le soleil s’est couché à 23h12;
    – il faisait – 8° à Paris;
    – il a neigé de la glace à la fraise sur la Défense;
    – un troupeau d’hippopotames à poids verts portant des tutus roses a été aperçu survolant le Trocadéro (source AFP).

  12. masayuki

    Celui là, il est à encadrer ou à poser sur le mur des cons du syndicat de la magistrature.
    A mettre au musée de la police pour les générations futures.
    L’ancien directeur de l’ENA, sire Boucault n’a visiblement toujours pas pris la dimension de sa fonction.
    Le PS ouvre des places de pions dans les établissements scolaires, là ce serait peut être de son niveau après un stage probatoire bien sûr !

  13. Tonio

    Ce qui est rigolo c’est que les Veilleurs voulaient également qu’il n’y ait ni cortège ni mot d’ordre ni manifestation, et que nous remontions en petits groupes informels depuis la Défense jusqu’à la Concorde.
    Nous n’avons été regroupés que lorsque la police nous barrait la route.
    Mais les touristes eux ne s’y sont pas trompés, qui ont su à qui demander des explications sur ce déploiement de forces aux ordres et la fermeture des métros.

  14. Benoît

    Une telle langue de bois me rappelle les pires heures du stalinisme !
    Vraiment, ceux qui prétendent gouverner la France sont des staliniens. Ils déshonorent leurs fonctions. Sont-ils à la hauteur ? J’en doute de plus en plus.
    En fait, il semble clair qu’ils ont peur. Peut-être ont-ils en mémoire ce 9 novembre 1989, le jour où le mur (de Berlin) est tombé. Oui, le stalinisme français suivra la même voie !
    ONLR JJJJJ

  15. JUHEL PIERRE

    Ils n’auraient pas fait mieux en Corée du Nord
    La PPP aux ordres de “fanfan la menace” alias
    “fanfan le punisher”ne fait qu’appliquer la loi du mensonge institutionnel qui est la marque de fabrique indélébile de la gauche qu’elle soit au pouvoir ou non !!!Il y a quelque chose de vraiment pourri dans notre belle France …

  16. avocat

    mort de rire, les pourris franc mac commencent à flipper! ils justifient leur incompétence et leurs dépenses publiques pour rien!!! GAz et boucault l’incompétent doibvent être jugés pour mauvais emploi des deniers publics, voir détournement à des fins personnels (ex les 300 CRS pour l’arrivée de GAZ gare de Lyon retirés du troca le soir des saccages des racailles PSG)

  17. ABC

    Autrefois, les Puissants se souciaient de l’image qu’ils laisseraient dans l’Histoire et que l’Histoire retiendrait d’eux. Là non, ils n’ont vraiment pas peur du ridicule. C’est vrai aussi, qu’en plus, tous ces gens anti-famille n’ont probablement pas beaucoup de descendance qui aurait honte d’eux.
    Ce qui étonne toujours autant c’est que les “forces de l’ordre” acceptent de partager ce ridicule avec les pantins actuels qui nous gouvernent. Ne se rendent-elles pas compte qu’elles sont manipulées, détournées de leur véritable raison d’être, utilisées pour des besognes MÉPRISABLES, et que, de la façon dont elles se laissent utiliser par la Majorité Gouvernementale actuelle, elles auront droit à un désamour profond (le mot “désamour”, ici, est faible), et qui va durer TRÈS longtemps, de la part de ceux qui les soutenaient habituellement et qui paient leurs salaires (nombre des électeurs de la majorité actuelle sont plus de ceux qui sont “partageux” avec l’argent des autres, que de ceux qui se décarcassent pour travailler ou trouver du travail et paient des impôts et charges).
    Les Syndicats des “forces de l’ordre” sont-ils TOUS des “valets” de la Majorité Gouvernementale actuelle ou/et téléguidés par les loges franc-maçonnes ?

Laisser un commentaire