Le préambule de 1946 exige que chaque enfant puisse avoir une mère

Lu ici:

"Il
ne fait aucun doute que le principe selon lequel le mariage désigne
l'union d'un homme et d'une femme est un méta-principe du droit
français
, au coeur de la tradition républicaine et inhérent à notre
identité constitutionnelle."

"c'est
Cambacérès, dont l'orientation homosexuelle était notoire, qui
s'attacha à intégrer explicitement le critère de l'altérité sexuelle
dans son projet d'article selon lequel le mariage
est une "convention
par laquelle l'homme et la femme s'engagent sous l'autorité de la loi à
vivre ensemble, à nourrir et à élever les enfants pouvant naître de leur
union"

"On
pourrait aussi considérer que le préambule de 1946 garantissant à tous
et notamment à l'enfant et à la mère la protection de la santé et de la
sécurité matérielle pourrait être interprété comme exigeant que chaque
enfant puisse avoir une mère
".

5 réflexions au sujet de « Le préambule de 1946 exige que chaque enfant puisse avoir une mère »

  1. Gisèle

    C’est pour cela qu’ils sont si pressés ! Ils savent qu’ils sont hor la loi !
    C’est pour cela justement qu’ils veulent une ** refondation ** comme ils disent , de la société et de ses codes .
    Vont ils changer aussi le code de la route ? qui est fondé aussi sur le respect de l’autre ??

  2. Sandrine

    Etes-vous sûr que ce projet a été fait par Cambacérès ? Avez-vous vérifié ? Car le code civil a été écrit par quatre juristes, Bigot de Préameneu, Portalis, Tronchet, Malleville.
    Les textes de Cambacérès ont tous été rejetés. Mais les homos prétendent bien évidemment que c’est lui qui a écrit le code civil…

Laisser un commentaire