Le Point confond Judas et Ponce Pilate

L'article non signé a été écrit trop vite, sans doute sous le coup d'une colère à peine feinte. Il est à charge contre Mel Gibson, qui se préparerait à commettre un crime abominable : une suite à La Passion !

"Mais que va faire Mel Gibson dans cette galère ? Depuis dix ans, il connaît un enfer professionnel et personnel entre projets avortés, petits rôles insipides, alcoolisme, antisémitisme et on en passe. À croire qu'il aime les enquiquinements (pour rester poli) : le réalisateur a décidé de tourner la suite de son très controversé La Passion du Christ. Ce film (énorme carton au box-office de 600 millions de dollars pour un budget dérisoire) pour lequel il a été accusé d'attiser la haine envers les juifs. Ce film auquel on a beaucoup reproché sa violence à la limite du soutenable. Ce film, enfin, qui a mis un grand coup d'arrêt à sa carrière.

La Passion du Christ retrace les douze dernières heures de la vie de Jésus, de la trahison de Ponce Pilate à sa mort sur la croix [en fait le film se termine par la Résurrection… NDMJ]. La suite est très prévisible : elle se concentrera sur la résurrection du Messie… C'est son collaborateur de longue date, le scénariste Randall Wallace (Braveheart), qui a prêché la bonne parole dans les colonnes du magazine américain The Hollywood Reporter.

Le diplômé en religion, reconverti dans une carrière hollywoodienne, confie que la résurrection est justement sa "spécialité". Une garantie pour éviter de répéter les erreurs historiques "d'une bêtise absolue" – pour citer certains spécialistes – du premier volet ? "J'ai toujours voulu raconter cette histoire, précise Wallace. La Passion est seulement le commencement, il y a plein d'histoires à raconter." C'est sûr que si le tandem nous adapte toutes les Saintes Écritures, on n'est pas sorti… […]"

Laisser un commentaire