Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Culture de mort : Avortement / France : Politique en France / France : Société / Pro-vie

Le Planning familial harcèle un pharmacien de Gironde

Lu sur Infos Bordeaux :

Timthumb.php"En 1995, Bruno Pichon, pharmacien catholique de la commune de Salleboeuf (2200 habitants) était poursuivi par l’Union des familles laïques et le Planning familial suite à son refus de vendre des contraceptifs. A l’époque, l’avocat du pharmacien dénonçait déjà un procès politique : « Cette affaire est cousue de fil blanc. Les parties civiles mènent un combat d’idées : pourquoi deux des plaignantes, dont l’une habite Bordeaux et l’autre Saint-André-de-Cubzac, ont-elles fait quarante kilomètres pour aller chercher des contraceptifs là où toute la France sait qu’on ne leur en délivrera pas ? ».

Suite à ce procès, ce père de famille nombreuse avait été condamné à payer 5.000 francs d’amende et à verser 1.000 francs de dommages et intérêts à chacune des trois femmes qui avait porté l’affaire devant la justice.

Plus de 20 ans après l’affaire, le Planning familial a décidé de repartir au combat. Ce mouvement proche du Parti socialiste annonce « reprendre la lutte contre les pratiques illégales de la pharmacie de Salleboeuf, qui refuse de vendre tous les types de contraceptifs » (…) Le Planning Familial 33 ne peut tolérer une telle pratique, qui va contre l’intérêt des femmes et contre les lois qui le protègent. Alerté-es par des femmes confrontées au problème, nous avons saisi l’Agence régionale de santé et l’Ordre des pharmaciens, afin que ces autorités prennent les mesures nécessaires pour faire cesser ces agissements. Nous vous tiendrons bien entendu au courant des suites de cette démarche, et des actions directes que nous mènerons ».

Selon le journal Imprimaturweb.fr, « le pharmacien, joint par téléphone, affirme qu’il n’y a pas de refus de vente et déclare qu’il est possible d’obtenir le médicament si la cliente lui demande de passer commande »."

Alors qu'il existe 556 pharmacies dans tout le département de la Gironde, il faut que les femmes aillent chercher leurs contraceptifs précisément dans cette pharmacie-là : si ce n'est pas du harcèlement, on se demande bien ce que c'est.

Partager cet article

25 commentaires

  1. GPA ou Gespapistes
    Ils sont l’expression même de la dictature la plus dure , la plus forcenée et la plus ridicule .
    je ne dis pas : la plus pure , car ce serait faire offense à ce mot !

  2. Planning familial : fondée par des adeptes d’une idéologie totalitaire, et toujours imbibée de cette idéologie !

  3. Pour la requête: combien de pharmacies à salleboeuf gironde, le site
    http://medecin-360.fr/33/salleboeuf/pharmacie/
    recense
    -Pharmacie Sajous-Pichon
    17 AVENUE DE L ENTRE 2 MERS
    33370 Salleboeuf
    -Pharmacie de Pompignac
    38 LES PRES DE L EGLISE
    33370 Pompignac
    -Pharmacie Vermeersch
    34 AVENUE DE L ENTRE 2 MERS
    33370 Fargues-Saint-Hilaire
    -Pharmacie Vialle-Queriaud
    3 GALERIE MARCHANDE
    33370 Tresses
    -Pharmacie d’Yvrac
    14 AVENUE DES TABERNOTTES
    33370 Yvrac
    -Pharmacie Combeuil
    AVENUE DE L EGLISE ROMANE
    33370 Artigues-près-Bordeaux
    -Pharmacie Guillot Sylvie
    1 AVENUE DU PERIGORD
    33370 Artigues-près-Bordeaux
    Toutes ces communes ont le même code postal, on peut supposer qu’elles sont très proches.
    Il y a d’autres adresses (treize en plus, si j’ai bien compté); j’imagine que les à peu près 2 000 habitants de Sallebœuf les connaissent…
    Entre les deux premières adresses, Mappy indique 3,6 km, ce qui se fait en moins d’une heure en marchant (vitesse d’une personne du troisième âge … plus tellement concernée par la contraception!); Mappy indique 6 minutes en voiture et 15 minutes en vélo; pour aller à celle de Fargues-Saint-Hilaire , c’est 16 minutes en vélo selon Mappy, 7 minutes en voiture (4,4 km); celle de Tresses est plus loin (6,1 km).
    En principe, il me semble qu’en France une chose jugée ne se rejuge pas, à moins qu’il y ait des faits nouveaux: lesquels?

  4. Le Diable se niche dans les détails…

  5. Je ne vois pas pourquoi des contraceptifs seraient interdits, c’est quand même mieux que la “pilule du lendemain” qui est abortive!
    [http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P81.HTM
    et aussi : http://www.contraception.fr/f-catholf.htm – Bonne lecture. MB]

  6. @jean claude. Le devoir des chrétiens est de faire la Volonté de Dieu en tout point. Prendre un contraceptif revient à refuser que Dieu fasse grandir en nous un enfant si tel est Sa volonté, en d’autre terme cela peut se dire ” que Sa volonté ne se fasse pas” . Le contraceptif n’est pas un médicament qui soignerait une maladie….

  7. Salut MB, étant athée je n’ai que faire du Vatican. Comme contraception mes parents cathos ont utilisé une méthode cat(ho)astrophique. Résultat je suis l’ainé de huit enfants!
    [Aha, cher Jean-Claude, vous devriez demander à vos parents lequel de vos frères et soeurs ils auraient aimé ne pas avoir 😉 Quant à être athée, cela n’empêche nullement la lecture du catéchisme de l’Eglise catholique, bien au contraire : autant étayer votre athéisme en toute connaissance de cause ! MB]

  8. Sur des sujets aussi graves il est nécessaire d’avoir, comme c’était le cas dans un monde moins malsain dans bien des domaines que le monde actuel, et pour cela maintenant de ré-obtenir quelque chose qui devrait paraître évident à tout le monde : la liberté de conscience des professionnels concernés.

  9. A ma connaissance, les demandes faites par ces femmes sont pour des stérilets, qui sont donc des abortifs.

  10. Etre pharmacien est une profession difficile à exercer actuellement…Leur conscience professionnelle est à la base de l’intégralité de leur profession, sans quoi ce ne serait que des épiciers, ce qu’il ne sont PAS!!!!!
    ils ont le droit et même dans certains cas le DEVOIR de refuser la délivrance de certains médicaments.
    ce pharmacien est dans son plein droit. Les femmes désirant un contraceptif peuvent aller le chercher chez un confrère.

  11. Courage cher Pharmacien, le carême est bientôt terminé ! le malin va se calmer … et nous prions pour vous !
    @Jean-Claude : vos parents ont eu le courage de leurs idées ! imaginez un peu si ils avaient refusé leur premier enfant !?

  12. MB,
    1)le caté je connais : j’étais le chef des enfants de chœurs de ma paroisse.
    2)Vous confondez contraception et avortement.
    3)je suis moi aussi contre le stérilet, objet contraceptif.
    4)il n’y a pas besoin d’être ceci ou cela pour considérer que la vie est sacrée dès la conception!
    [Oui, de nombreux contraceptifs sont aussi abortifs, ce qui fait que contraception chimique et avortement sont les deux faces d’un même crime.
    Et non, vous ne connaissez pas le caté, sinon vous sauriez que l’Eglise fait la différence entre la contraception (fermeture totale au don de la vie) et les méthodes naturelles de régulation des naissances, qui ne ferment pas la porte de façon définitive au plan de Dieu sur les époux et subliment l’amour des époux en exigeant d’eux de la volonté (abstinence), ce qui renforce leur amour mutuel. Ce sont les animaux qui ne peuvent pas réfréner leurs instincts; les humains, eux, le peuvent. Je vous mets une citation du Père Daniel Ange, qui parle très bien de ce sujet (texte complet ici https://qe.catholique.org/contraception-et-amour-au-naturel/149-quelle-est-la-vision-de-l-eglise-sur-la) :
    “- L’Eglise est contre les moyens qui sont une totale fermeture à la vie et limitent donc le sexe (qui toujours doit être une expression de l’amour) à un simple moyen de plaisir, à un gadget sympa.[…]
    – L’Eglise propose à ceux qui vivent en couple une méthode de régulation des naissance basée sur l’observation du cycle de la femme (appelée “méthode naturelle de régulation”), respectueux de ce qu’elle est et épanouissant pour le couple car elle invite le mari à connaître et respecter le rythme naturel de sa femme.”
    – De plus, certains moyens dits “contraceptifs” ont de manière certaine un caractère abortif. Les produits hormonaux (pilules, injections, implants, etc.) n’empêchent jamais l’ovulation à 100% et ont dans ce cas aussi un effet abortif : un enfant conçu malgré la pilule, sera avorté parce que cette même pilule a aussi pour effet de rendre l’utérus inhospitalier, empêchant la nidation. Risquer ainsi la vie d’enfants conçus est inacceptable pour quiconque respecte la vie humaine. Sur le point de vue de la santé, ces produits hormonaux favorisent très nettement l’éclosion de certaines formes de cancer”.
    Effectivement, vous n’avez pas besoin d’être catholique pour respecter la vie humaine : dans ce cas, et même en tant qu’athée, évitez de faire la promotion de la contraception, ce serait contradictoire ! MB]

  13. A propos de l’athéisme, qui n’est pas le sujet de ce Post du SB mais qui est mentionné dans un des commentaires de ce Post.
    Je ne cherche pas du tout à blesser les personnes qui se disent sincèrement athées, mais seulement à apporter une information grandement méconnue dans ce monde ignorant et menteur qui nous conditionne.
    Peut-on démontrer que Dieu n’existe pas ?
    L’athéisme est une idéologie, qui est, contrairement à ce que l’on pourrait penser en première approche, de l’ordre du “passionnel” et non pas du “rationnel”. Sans parler de la foi, l’intelligence humaine à elle-seule, par le moyen de la philosophie, la philosophie “réaliste”, celle qui part du jugement d’existence : “ceci est” (en insistant sur le “est” et non sur le “ceci”), arrive à prouver l’existence d’un “Être Premier”, que les religions appellent “Dieu”. Et la philosophie “réaliste” n’a rien à envier, au plan rigueur de l’intelligence, aux sciences expérimentales (et étant ingénieur je sais pas mal de quoi je parle). Voir en particulier le livre “Y a-t-il une vérité ?”, de Jean DAUJAT, ou les livres “De l’être à Dieu” du Père Marie-Dominique PHILIPPE, fondateur de la Communauté Saint-Jean. Si cela vous intéresse, en ce qui concerne ces livres du Père Marie-Dominique PHILIPPE, il est utile d’avoir auparavant assimilé ses livres “L’être” et “Une philosophie de l’être est-elle encore possible ?”. Cela fait beaucoup de choses pas simples à étudier et à assimiler, mais il faut savoir ce que l’on veut. Il est à noter que si l’on nous enseignait la véritable philosophie autant que l’on nous enseigne les sciences (et c’est une bonne chose) dans nos parcours scolaires et universitaires, on ne trouverait probablement pas la philosophie si difficile à étudier et à assimiler. En ce qui concerne les livres du Père Marie-Dominique PHILIPPE, ils sont épuisés et vont être réédités dans les prochaines années, mais il y a toujours moyen de les trouver dans de bonnes bibliothèques, y compris probablement celles des villes…

  14. Je trouve honteux que l’on ne respecte pas la clause de conscience des professionnels de santé!

  15. Bizarre cette attaque en “règle” de ceux qui suivent les préceptes catholiques. On vient aussi de le voir avec le cardinal Barbarin. Se souvenir que Belkacem a encouragé les enfants à trouver normal l’homosexualité, les rendant ainsi plus facilement séduits par les pédophiles !
    https://www.youtube.com/watch?v=T0jQ4JBgUSg
    Sans oublier Fleur Péllerin qui laissait une exposition pédophile à la portée des enfants et en plus gratuite :
    https://twitter.com/AvenirRoyal/status/637204658612776960/photo/1?ref_src=twsrc^tfw
    L’Education Nationale a à traiter pratiquement un cas de pédophilie par jours selon Ségolène Royale sans que le ministre de l’Education soit mis en cause, contrairement à l’Eglise. Pourquoi ?
    Cela dit, c’est une très bonne chose que le gouvernement d’aujourd’hui lutte un peu plus contre cette perversité. Cela n’a pas toujours été le cas.

  16. Il faut savoir que les pharmaciens sont les seuls professionnels de santé à ne pas pouvoir bénéficier de la liberté de conscience car au regard de la loi, ils sont aussi considérés comme des commerçants. Et si ils ne délivrent pas un produit, cela est considéré comme de la discrimination. (Cela n’enlève rien au fait que dans certains cas, ils ont le devoir de ne pas délivrer un produit.)
    Ainsi,le pharmacien le plus fermement opposé à la délivrance de ce type de produit est quand même obligé de le faire (En pratique, on peut assez facilement contourner cette mesure en adressant le client à un autre pharmacien ou préparateur de la même pharmacie. Si le client/patient est obligé d’aller dans une autre pharmacie, cela est puni par la loi et par le Conseil de l’ordre des Pharmaciens.)

  17. À l’attention de “Jean-Claude | 15 mar 2016 15:27:39”
    N’estimez-vous pas que vous avez eu de la chance que vos parents n’aient pas eu l’idée de recourir à l’avortement?

  18. ABC , que l on remette un peu St Thomas Aquin dans nos études , nos humanités comme on disait , l âge d or de la Chrétienté et il y aurait moins d athées . Je ne sais plus qui a dit ” supprimer St Thomas et vous supprimerez l Église. ” , paroles hélas prophétique …enfin pour un temps ! Pardon si ce post dévie du sujet mais il fallait raviver quelques notions chrétiennes , cela ne fait pas de mal.

  19. 1- Aucune pilule contraceptive actuelle ne peut être garantie non-abortive, elles ont toutes des effets abortifs possibles.
    2- Ce pharmacien ne subit pas qu’un acharnement du PF mais aussi judiciaire: pour mémoire, il avait été condamné en 96 a une suspension de son permis de conduire pour refus de vente de pilule… cas unique de peine complémentaire n’ayant aucun rapport avec l’infraction.
    3- Il n’y a pas de clause de conscience pour les pharmaciens.

  20. J’avais soutenu M. PICHON en 1995. Que pouvons-nous faire aujourd’hui pour le soutenir encore, face à ces attaques ? C’est beau de voir quelqu’un résister tout seul, mais ce qui est encore mieux, c’est quand d’autres le soutiennent.

  21. L’emploi du stérilet n’est pas sans danger .
    Il peut provoquer de graves infections et de graves hémorragies .

  22. @pharmacien
    “…ils sont aussi considérés comme des commerçants. Et si ils ne délivrent pas un produit, cela est considéré comme de la discrimination…”(sic)
    Ah bon ?
    Alors le boulanger est obligé de vendre des croissants ?
    Alors le cordonnier est obligé de vendre de la colle à cuir ?
    Alors la papeterie est obligée de vendre des cahiers à spirale ?
    Vous en avez beaucoup des “arguments” comme ça ??

  23. @jean-claude
    Vous devriez porter plainte contre vos parents pour “mise au monde par imprudence” avec la circonstance aggravante de vous retrouver dans cette galère de la vie qui va vous amener inéluctablement et de façon éternelle devant un Créateur auquel vous ne voulez pas croire et qui vous sera imposé.
    C’est scandaleux on ne respecte pas votre libre arbitre !

  24. Voila ce que fait Bruno Pichon que ne supportent pas les tenants de la culture de mort.
    À toutes les femmes qui viennent acheter chez lui des pilules contraceptives, il précise sa position et leur donne un petit papier où il est écrit ceci :
    “Vendre des produits contraceptifs nous pose un réel problème de conscience car ils sont dirigés contre la vie et comportent de nombreux effets nocifs (j’ajoute reconnus par la médecine et niés par le Planning). C’est pourquoi nous n’en avons pas habituellement en stock. Cependant, si vous choisissiez de nous en commander, et en opposition avec notre conscience, nous vous en fournirions, mais le bénéfice en serait reversé à une association d’aide aux futures mères.”
    Bruno Pichon non seulement ne refuse pas de vendre des contraceptifs, mais il informe les femmes de leurs effets nocifs, et pratique son droit à l’objection de conscience.
    Le Planning, ce sont des menteurs et cachent la réalité aux femmes. Les personnes s’étant plaintes sont des militantes, venues de l’extérieur et on trouve partout ces produits, parce qu’en dehors d’elles personne ne se plaint de ces pharmaciens dont je suis fier d’être l’ami.

  25. @DUPORT
    Je suis étudiant en pharmacie et il se trouve que j’ai eu un cours de droit cette semaine justement sur ce point. Ce n’est pas un argument : c’est simplement la loi française. (Je suis contre, mais c’est comme ça.)
    En passant, ça me parait difficile qu’un boulanger refuse de vendre un croissant. Quel argument pourrait-il avancer pour ne pas le faire ? Le seul argument que je vois est la question du stock. Or, en tant que professionnel de santé, le pharmacien doit faire son maximum pour ne pas être en rupture.)
    Après, si je peux vous rassurer : je suis contre la délivrance de tels produits. Et j’ai été très choqué quand j’ai appris que les pharmaciens n’avaient pas de clause de conscience.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]