Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Le Planning Familial en déroute dans le Var

Encore une bonne nouvelle :

P"[…] Pour la première fois en plus de cinquante ans d’histoire, un département français se retrouve sans Planning familial. Celui du Var a été désavoué par son grand frère national et s’est vu refuser le droit de se réclamer de la grande famille Planning en juin, ce qui a précipité sa chute. Mis sous mandat judiciaire, il n’a pas su trouver de repreneur après la démission, dans la foulée, de sa directrice ainsi que de son conseil d’administration. Le clap de fin a été donné début août, quand l’association, asphyxiée par les difficultés financières, a été placée en liquidation judiciaire. De son propre aveu, la Confédération nationale a préféré «ne pas communiquer ni s’étaler sur cette affaire»."

Malgré la propagande intensive, encore hier, du régime Hollande, le gynécologue Patrick Amar, à l’hôpital de Draguignan ,s'inquiète :

«C’est catastrophique. On vit dans une période où on revient sur les acquis des années 70. Là, on a un département entier avec des mineures qui n’ont plus d’accès à la contraception gratuite ! Parfois, on a l’impression de voir quelqu’un au bord de la falaise sur le point de tomber, et on a beau gueuler, ça ne sert à rien.»

Le gynécologue a vu doubler ses actes d'avortement en deux ans –

«car de moins en moins de confrères jouent le jeu, et refusent de pratiquer les interventions».

Quoi ? Des médecins refusent de déchiqueter des embryons ? C'est étonnant…

L'hôpital a pris le relais, mais, comme l'explique une ancienne salariée du Planning, il n'a pas pour habitude de violer la loi :

« Ils font ce qu’ils peuvent, au conseil général. Mais ce sont des administratifs, pas des militants. Ils ont des horaires, c’est carré, c’est très, très loin de l’ambiance réconfortante du Planning. Chez nous, par exemple, quand une femme arrivait en limite de délai légal, on se débrouillait pour faire le plus vite possible. Sinon, on prenait rendez-vous en Espagne ou en Angleterre pour elle. On a nos réseaux de militants, ce n’est pas forcément le cas pour le conseil général

Gilles Le Beuze, président du Planning voisin des Bouches-du-Rhône, a suivi de près l’enquête sur les luttes internes au Var. Il invoque «de graves problèmes de démocratie au sein de l’association», des plaintes pour harcèlement moral aux recours prud’homaux contre la directrice.

Et comme la nature a horreur du vide, les militants pro-mort s'inquiètent. Elsa Di Méo, opposante PS à la mairie Front national de Fréjus, s’inquiète de certaines associations catholiques dans le Var :

«Ils ont déjà commencé à investir le champ. Mais c’est totalement normal, puisqu’il a été vidé.»

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Les vilains confrères qui ne veulent pas “jouer le jeu” (sic)de la mort d’un enfant….!

  2. Ce qu’ils veulent c’est, derrière des notions de liberté, faire baisser à tout prix le taux de renouvellement de la population française pour forcer celle-ci à accepter d’autres populations qui, au passage, n’appliquent ni avortements ni contraception, ni tout autre contrôle des naissances. C’est eux que Renaud Camus qualifie de “remplacistes”.

  3. Les “militantes et militants” de la génération 70 commencent à se faire vieux, et la relève militante n’est pas au rendez-vous: mais ils (pardons elles et ils) ne se posent aucune question sur les causes de cette absence de relève?

  4. Permettez-moi, cher confrère gynécologue,que c’est une honte d’appeler cela “une intervention”, c’est un meurtre, ouvrez les yeux et soyez honnête, même si vous y perdez de l’argent. Vous y gagnerez en estime de vous et en bonheur.

  5. Je ne pense pas que tous les médecins qui refusent soient catholiques (ça ferait beaucoup de cathos d’un seul coup!). C’est juste que l’IVG est objectivement un acte répugnant.

  6. Le combat contre le Grand Remplacement passe aussi par le combat contre *le* GPA = le Génocide par Avortement du peuple français.

  7. Le gynécologue Patrick Amar, de l’hôpital de Draguignan devrait abandonner son métier pour lequel il n’a visiblement que mépris et se consacrer à l’égorgement des moutons dans un abattoir halal !
    Cela lui apporterait tout autant de plaisir et nuirait moins à autrui !

  8. Il faut absolument doubler les avortements pour laisser la place aux émigrants ! L’Europe doit devenir un continent anti-chrétien. seul moyen pour la haute finance et les multinationales de se débarrasser de ceux qui pensent que tout homme a une âme. Comment asservir une partie des gens avec des idées pareilles ? Surtout quand ils créent encore des familles. Il faut des gens seuls, désaxés, malléables et surtout pas catholiques pour cette mise en place de ce Nouvel Ordre Mondial !

  9. C’est bon tout cela : la bête est durement touchée… Cela va faire tache d’huile…
    ONLR

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!