Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le pitoyable spectacle des Républicains

Maxime Tandonnet, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, écrit dans Le Figarovox :

Unknown-7"[…] les Républicains devraient avoir un rôle vital à jouer: prouver aux Français que la démocratie est toujours vivante et leur offrir une perspective d'alternance crédible. Or, ils n'échappent pas au mouvement d'effritement général et offrent en ce moment, comme les autres, un pitoyable spectacle. Les «constructifs» se sont désolidarisés, en quête de maroquins. La course à la présidence du parti se déchaîne et renvoie déjà à deux tragédies récentes: la lutte Copé/Fillon de l'été 2012 et les primaires 2017, de sinistre mémoire. Jamais deux sans trois, dit-on!

Plutôt que de s'unir, ils se désagrègent. La guerre des ego bat son plein. Mme Pécresse, M. Estrosi créent leurs propres entités. M. Juppé nie la légitimité de M. Wauquiez à prendre les rênes du parti. M. Raffarin se reconvertit dans le spectacle. M. Copé joue en solo sur la PMA. Les coups tordus sont de retour. La fracture bat son plein entre macronistes, centristes anti-macronistes et droitiers.

Le fond du problème est qu'aucun responsable politique n'a encore pris la mesure de l'ampleur de la crise du politique dans notre pays. Tous, sans exception, continuent à fonctionner sur les schémas anciens sans tirer les leçons des événements de ces derniers mois. Depuis 30 ans environ, les Français ne cessent d'éprouver, d'année en année une méfiance grandissante envers leur classe dirigeante. 89% estiment que les politiques ne tiennent aucun compte de ce que pensent les gens comme eux (CEVIPOF). […]

Plutôt que de créer chacun son misérable petit parti, les Républicains n'ont qu'un signal à donner: le destin de la France l'emporte sur leurs destins individuels. Ils doivent au contraire s'unir pour l'intérêt général, comme une sorte de cabinet de guerre britannique, d'où émergera certes un leader naturel, en temps voulu, par la force des circonstances, et non se chamailler pour satisfaire leur ego médiatique. Plutôt que de donner cette image délétère de carriérisme narcissique, il leur appartient de se rassembler par-delà leurs divergences et de travailler, autour du débat d'idées, à la préparation de l'avenir sur les grands thèmes qui conditionnent l'avenir de la France: la politique industrielle, la transformation nécessaire de l'Europe, la solidarité avec l'Afrique, la recherche d'une issue à la crise migratoire, la lutte contre le terrorisme, la réforme des institutions politiques pour restaurer une démocratie digne de ce nom. Mais encore la sécurité des biens et des personnes, la réhabilitation des savoirs fondamentaux à l'école, l'organisation territoriale, l'indivisibilité de la République face au communautarisme. Hélas, aujourd'hui, nous sommes à mille lieues de cette prise de conscience."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. Et le pitoyable spectacle du FN ou du PS vous n’en parlez pas?
    Les Républicains essaient de se reconstruire, pour preuve les ateliers de la refondation avec des thèmes et des intervenants différents à chaque fois, l’élection à la présidence des Républicains en décembre.
    Ils ont été “sonnés” par la défaite aux présidentielles, les attaques envers F Fillon, les nominations au gouvernement de Macron de E Philippe, 1er ministre, B Lemaire, ministre de l’économie, G Darmanin, ministre du budget, et de là les traîtrises des constructifs et autres. Cela fait beaucoup.

  2. Cela fait 30 ans qu’ils cassent la France, cela ne va pas changer maintenant…
    Nous sombrons tous les jours.
    Nous sommes arrivés au delà de la solution politique.
    Il n’y a que les généraux pour nous sortir de là mais la tache est démesurée, complexe, risquée…Il faut leur laisser le temps de la réflexion…

  3. LR ne sert à rien (Tout comme l’UDI)…ils sont tous macronistes et ceux qui font semblant de ne pas l’être le font pour couvrir une (petite) case sur l’échiquier politique… Ce parti n’est qu’un Parti de girouettes, de traitres et de renégats…de boutiquiers…tous avides, et prêts à se vendre au premier Qatar venu, au premier lobby prêt à cracher au bassinet!Ces gens sont pitoyables…
    WAUQUIEZ ne fait pas exception…son dernier reniement l’a prouvé,il n’a aucun avenir…ces petits chefs ne pensent qu’à s’entretuer… MACRON peut dormir tranquille… ils sont (presque) tous prêts à lui manger dans la main… NKM s’en veut terriblement de ne pas avoir fait allégeance suffisament tôt… pourtant ce n’est pas faute d’avoir joué contre son camp!

  4. Laurent Wauquier , homme politique patriote “sincère ” ou “agent double , style Sarkozy ???

  5. Tous ces LR-girouettes méritent que leur soit appliquée cette célèbre phrase de Lénine concernant les capitalistes : ” Ils nous vendront la corde pour les pendre.”
    Je l’actualise volontiers ainsi :
    “Ils vendront aux islamistes le cimeterre pour que ces derniers les égorgent”…

  6. Ces ex umpS sont pitoyables ……. de véritables sinistrés de la pensées et des actes. Un ” ramassis ” de complices des folies de la rue cadet et de ” l’applicateur ” Fanfan la tulipe ………

  7. Plus de divisions, un seul chef d’une vraie opposition… Mais ils sont tous d’accord là-dessus ! Seulement, ils espèrent tous que ça sera lui (ou elle) le nouveau grand chef !
    On est pas sorti de l’auberge…
    @ aneto 2015 :
    Ne comptez pas trop sur les généraux… Ils ont trop peur de perdre leurs avantages et leur train de vie ! Même si 4 ou 5 courageux tentaient quelquechose, les 350 restants leurs mettraient aussitôt les bâtons dans les roues…

  8. C’est la liberté qu’il nous faut. La France n’a nul besoin des tyranneaux européens pour vivre selon son rang. Merde pour l’UE qui nous maintient sous son joug infâme, remerde pour les partis politiques ringards et prostitués qui nous vendent pour quelques faux deniers.

  9. Le problème ce n’est pas tel ou tel parti, c’est le régime des factions organisé par la Démocratie.
    La Démocratie c’est le chaos organisé avec révolution planifiée tous les 5 ans, une révolution perpétuelle qui permet au peuple de croire à un changement futur afin de les faire patienter dans leurs détresses.
    Ah, ce n’est pas cette fois ci, attendons la fois suivante…
    Et pendant ce temps, la les générations désapprennent à réfléchir, ne connaissent plus la différence entre le vice et la liberté.
    Il est temps d’accepter l’inévitable : la Dictature Bienveillante, afin de mettre hors d’état de nuire les libertés individuelles qui s’opposent au bien commun.

  10. « LES RÉPUBLICAINS » portent leur problème dans leur nom !
    En effet, à part les royalistes (et encore), les anarchistes, les islamistes, les jemenfoutistes et les gauchistes avérés, … tout le monde ou presque est RÉPUBLICAINS en France !
    Notons d’emblée qu’il est beaucoup plus difficile d’être DÉMOCRATIQUE ! Macron n’a été élu qu’avec 43,6 % des voix, la composition des assemblées ne représente pas les Français, faute de proportionnelle, on gouverne à coup de textes qui proviennent à 80% de l’UE sans demander l’avis des Français (soumission), le reste, ce sont des ordonnances, du 49-3 et autres combines anti peuple, si on essaye de parler au nom des Français, on vous traite de populiste, ce qui est devenu élogieux, on subit des médias aux ordres dont les titres sont à l’unisson, tels une volée de perroquets…
    Alors, « LES RÉPUBLICAINS », cela ne signifie plus rien sauf à consister en un défilé de mode où la prouesse attendue serait le retournement de veste !
    Je voterai toujours pour la souveraineté et l’indépendance de mon pays, ce dont « LES RÉPUBLICAINS » se fichent complétement et s’ils prétendent le contraire, c’est de la Taqyia, comme l’a pratiqué Sarkozy et comme le font aujourd’hui d’autres petits prétendants.

  11. Un pour tous, tous pourris !
    Vive le Roy !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!