Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Le peuple de France se révèle souvent dans l’adversité

Le peuple de France se révèle souvent dans l’adversité

Lu dans le Journal de confinement du prince Jean d’Orléans:

Nous nous apprêtons aussi à traverser une grave période de crise économique. Nous aurons besoin de toutes nos qualités pour la surmonter. Nos institutions devront être des facilitateurs. Le pourront-elles ? Sans doute. Le voudront-elles ? Je ne sais !

Sans la force de caractère des Français, nous serions encore coincés au milieu du tunnel. Le peuple de France est un peuple courageux qui se révèle souvent dans l’adversité. On le voit dans plusieurs initiatives que de simples citoyens ont prises, comme ce médecin de l’hôpital de Dreux qui a pu mobiliser les bonnes volontés pour la confection de blouses ou encore ce jeune garçon qui fabrique des masques chez lui pour les distribuer à l’hôpital voisin.

Notre peuple de France en a vu d’autres! Il s’est toujours remis, en faisant confiance à ceux qui aiment notre pays et qui le servent.

Il faut déjà panser les plaies pour penser à l’après. Le chemin ne sera pas facile. Il sera sans doute plus long que souhaité. Mais nous avancerons comme nous avons toujours su le faire. En nous appuyant sur les forces vives de notre pays. Et surtout en vue du bien commun de notre pays qui est la condition du bien des Français.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Si on n’a rien à dire le mieux est de se taire…
    J’ignore si le peuple français se révèle dans l’adversité mais les Orléans eux se révèlent tout le temps… Et pas à leur avantage.
    Pourraient ils rendre, pour UNE fois, un grand service au pays ? En disparaissant !

  2. Alors oui en effet ce genre de poncif est assez insupportable, surtout vu depuis un minuscule deux pièces parisien sans balcon avec enfants petits et voisins agressifs…Cette photo “famille parfaite au vert”qui donne dans la démagogie est une provoc’, désolée..

  3. Compte tenu de son héritage transgénérationnel familial le Prince Jean, pourrait à minima accorder au peuple de France, que sa famille a contribué à plonger dans le chaos il y a à peine 233 années, la courtoisie de se taire en ne prenant pas parole officielle.

    D’autant plus qu’il n’est certainement pas mandaté par SAR Monseigneur le Prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou, de jure Sa Majesté Très Chrétienne le Roi Louis XX, qui a publié le message suivant à l’adresse des Français dans la nuit de la Résurrection, et qui lui s’exprime en vrai Lieutenant de Dieu-Trinité :

    http://leblogdumesnil.unblog.fr/2020/04/11/2020-43-lactuelle-situation-dramatique-doit-ouvrir-sur-une-periode-de-sursaut-qui-soignera-apres-les-corps-les-ames-et-lesprit-public/

    Jehan DEWAIFHARI PIDOUX

  4. Mgr le Comte de Paris, chef de la Maison de France, (appelé ici “le prince Jean d’Orléans”…) manifeste sa totale empathie avec les Français,dont il est solidaire et au milieu de qui il vit.

    • En effet, vous avez raison, et ceux qui ne passent leur temps qu’à ressasser des querelles passées d’un autre temps ne font surtout preuve d’aucun esprit politique pratique, ce qui au passage favorise le maintient par défaut de la forme républicaine des institutions ad vitam aeternam et de son personnel décadent…
      Si une légitimité dynastique, de “droit divin” ou tout ce que vous voulez de providentialisme mystique suffisait à fonder une légitimité politique, cela se saurait… Un prétendant ne peut se contenter de la posture lointaine d’une autorité morale, ça c’est le rôle du clergé… Un prince a aussi le devoir de s’engager en politique au prix de se salir les mains. C’est à ce prix qu’il gagnera la confiance d’un peuple, et qui sait, demain, à la faveur de la décadence et la médiocrité du personnel politique républicain, obtiendra une fenêtre de tir pour rétablir le trône. Mais cela ne se fera pas sans l’action préalable des hommes : sera proclamé roi le prince qui le premier saura politiquement en réunir les conditions, et bien sûr, si le pays le valide très majoritairement…
      Quel que soit le chemin qu’empruntera l’histoire future, ce qui est sûr c’est que ce qui a disparu ne reviendra pas. Si par une ruse de l’histoire la royauté revenait, elle le serait sous une forme réinventée par le génie français du XXIe siècle et adaptée à l’époque. Sans quoi ce n’est même pas la peine d’y penser… Une nation ne peut se refonder sur des mythes et des principes qui sont morts : c’est une impossibilité matérielle…

    • Il est juste pitoyable.

  5. C’est Chateaubriand je crois qui définissait les trois étapes de l’aristocratie: la supériorité, les privilèges et la vanité. Nous y sommes

  6. Il est juste pitoyable…de voir en “vrai Lieutenant de Dieu-Trinité”(!!!) le futur duc de Franco, récent fondateur de “Spanish influencers”(voir la biographie de la personne en question sur le wikipedia en espagnol) !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services