Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le PCD s’indigne de la reconnaissance d’une adoption homosexuelle

Communiqué du Parti de Christine Boutin :

"La Cour de cassation a ordonné jeudi 8 juillet l'exécution en France d'une décision de justice américaine selon laquelle un enfant adopté peut avoir pour parents deux personnes de même sexe. Le Parti Chrétien-Démocrate crie au scandale : les juges de la Cour de Cassation outrepassent leurs fonctions qui devraient être de défendre le droit national et non de favoriser son détournement. Cette décision va à l’encontre de la Cour européenne des droits de l'homme (arrêt du 24 juin 2010) qui laisse aux Etats le soin de légiférer en matière de mariage homosexuel. Motif invoqué par l’unanimité des juges : « Les autorités nationales sont mieux placées pour apprécier les besoins sociaux en la matière. » Alors que les juges de la Cour européenne ont eu la sagesse de reconnaître la nécessité de traiter ces questions dans le cadre national, faut-il que nos juges acceptent un contournement pernicieux et symbolique de nos dispositions internes ? Si demain un polygame vient nous dire que dans certains pays cette pratique est autorisée, s’alignera-t-on aussi de la même manière ? Cette confiscation de la loi par des juges, capitulation sans précédent du droit français, va à l’encontre des principes fondamentaux de notre démocratie. "

Partager cet article

6 commentaires

  1. Les magistrats français sont éduqués à violer la loi. C’est du moins l’impression que j’ai eue dans ma vie professionnelle et privée.
    Or violer la loi positive conforme au droit naturel, repousser des demandes conformes au droit naturel ( de plus non contredites par les lois positives), accueillir des demandes contraires à la vérité et au droit naturel sont de très graves prévarications.
    Mais qui jugera les juges ?
    “Le juge n’est responsable que devant Dieu, s’il y croit, et devant sa conscience, s’il en a.” a dit un humoriste.

  2. La cour de cassation est ignare: un enfant ne peut naitre que d’une père et d’une mère; il ne pourra donc jamais avoir de véritables “parents” que de sexe différent, c’est une loi naturelle intangible quelque soit la Justice humaine.
    D’ailleurs on ne pourra jamais reconnaitre à 2 homosexuels le droit d’être “parents”, sauf quand l’un deux sera capable de donner le sein à un nourrisson. Pas demain la veille…
    Ou si les homos sont “parents”, ça veut dire que les poules ont des dents!
    Quant au PCD de Boutin, c’est bien gentil mais l’ex-ministre s’est platement écrasée lors du passage des lois anti-chrétiennes (et Dieu sait qu’elles pullulent!) des gouvernement umpistes de Sarkozy. Alors pour la crédibilité de son indignation, elle repassera.

  3. Encore les Francs-macs qui sévissent. Ils ont colonisé la Justice.
    Merci Mr. X. Bertrand. Je comprend maintenant pourquoi la petite R. Dati a été virée. Elle commencait à mettre des coups de pieds au cul à tous ces tordus qui ont investi la magistrature et quelques autres administrations.

  4. hélas il est à craindre que ce soit là une concession obligatoire en contrepartie de l’abandon des poursuites contre E Woerth.Il est des coïncidences très très étranges, c’est du donnant-donnant mais est-ce là un précédent dans la république ? ce système n’appartient plus aux gouvernants et encore moins au peuple mais à des forces invisibles qui n’ont qu’un objectif : la destruction de la chrétienté.

  5. Ce qui infiniment plus grave, c’est que cette décision est un crime contre la loi naturelle et divine.Les “principes fondamentaux de notre démocratie”(?)en ont vu et en verront d’autres…

  6. Bon point pour le pcd

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services