Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Histoire du christianisme / Pays : Turquie

Le Parlement européen invite la Turquie à reconnaitre le génocide arménien

Communiqué du Parlement européen :

Mouch"L'Arménie et la Turquie devrait saisir l'occasion du centenaire du génocide arménien pour relancer les relations diplomatiques, ouvrir la frontière et faciliter l'intégration économique, a affirmé le Parlement européen dans une résolution adoptée ce mercredi. Les députés soulignent la nécessité pour la Turquie de reconnaître le génocide arménien afin de poser les jalons d'une véritable réconciliation et saluent la déclaration du pape François du 12 avril commémorant le centenaire du génocide.

Les députés invitent l'Arménie et la Turquie à "prendre exemple sur la réconciliation des nations européennes", en ratifiant et en mettant en œuvre, sans conditions préalables, les protocoles sur l'établissement de relations diplomatiques, en ouvrant la frontière, et en améliorant de manière active leurs relations, notamment en ce qui concerne la coopération transfrontalière et l'intégration économique.

De plus, les parlementaires saluent le message du pape François en date du 12 avril 2015, dans lequel "il commémore le centenaire du génocide arménien dans un esprit de paix et de réconciliation".

Ils se félicitent des déclarations du Président et du Premier ministre de la Turquie, qui ont adressé leurs condoléances aux Arméniens ottomans et reconnu les atrocités commises à leur égard. Ils encouragent la Turquie à "saisir l'occasion propice offerte par la commémoration du centenaire du génocide arménien" pour ouvrir ses archives, pour "poursuivre ses efforts de réconciliation avec son passé", pour reconnaître le génocide et pour poser ainsi les jalons d'une "véritable réconciliation entre les peuples turc et arménien".

Par ailleurs, ils invitent la Turquie à effectuer "en toute bonne foi" un inventaire du patrimoine culturel arménien détruit ou endommagé au cours du siècle dernier sur son territoire.

Les députés rendent hommage à la mémoire des 1 500 000 victimes arméniennes "qui ont perdu la vie dans l'Empire ottoman" il y a un siècle.

Finalement, ils proposent d'instaurer une "journée internationale de commémoration des génocides afin de réaffirmer le droit de tous les peuples et de toutes les nations du monde à la paix et à la dignité"."

Avant même le vote du Parlement, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait prévenu qu'Ankara ne tiendrait pas compte de l'opinion des députés européens :

«Quelle que soit la décision qu'ils pourraient prendre, cela m'entrera par une oreille et sortira par l'autre». «Personnellement je ne m'en préoccupe pas car nous ne portons pas la tache ou l'ombre d'un génocide».

Partager cet article

9 commentaires

  1. Et l’Histoire de France invite l’Etat français à reconnaître le génocide de Vendée, qui servit de modèle à tous ceux qui suivirent.

  2. Le dictateur turc n’a effectivement rien à se reprocher il ne fait qu’appliquer le coran et de ce fait il se moque de ce que les mécréants peuvent en penser. Pendant ce temps là les mêmes idiots utiles de Bruxelles votent comme un seul homme les subventions à cet état qui continue par ailleurs d’occuper Chypre, état européen sensé être défendu par ces mêmes européens !!! nous sommes vraiment au pays d’Ubu.

  3. Je propose qu’au lieu de “génocide arménien” on parle de “génocide des chrétiens d’orient”. Cela correspondrait mieux à la réalité historique, et n’est malheureusement pas terminé.

  4. Le parlement européen court après le Pape François …
    Voyons s’il suivra aussi les orientations du prochain Synode pour la Famille.

  5. Encore une brèche pour permettre aux turcs d émigrer legalement en Arménie. Et tant qu on y est quand l Europe reconnaîtra le génocide vendéen , le genocide des chretiens Ukrainiens en 32 et 33 par les communistes aux manettes et dont les ” petites mains” furent une communauté dont il est tabou de dire son nom…..quand ?

  6. L’Europe a pour seul objectif, dans cette demande de reconnaissance, de permettre l’ adhésion de la Turquie à l’ Europe.

  7. d’accord avec “en passant” … Si la Turquie reconnaissait le génocide arménien – ce qui ne l’engage à rien car on ne lui demande rien de plus- Elle entre immédiatement dans l’Europe ovationnée par Sarkozy Hollande et cie ….
    Non merci !

  8. Et pourquoi ne pas tout simplement se réjouir de cette position du Parlement Européen ? Non seulement de sa reconnaissance du génocide arménien mais aussi de leur soutien au pape François .. Qu’aurait-on dit si cette Institution avait pris une position inverse ? Sachons de temps en temps nous réjouir ..

  9. À Aiglon
    Pour ma part je suis triplement agréablement surpris:
    1) que l’Europe dise les choses très clairement à la Turquie
    2) qu’elle salut la déclaration du pape
    3) que le taré qui dirige la Turquie soit assez c… pour mépriser cette demande de l’Eurooe, ce qui nous épargne pour au moins encore un peu de temps l’entrée de ce pays musulman dans l’Eurooe.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services