Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : identité chrétienne / L'Eglise : François

Le pape François inflige un affront diplomatique à la Hongrie

Le pape François inflige un affront diplomatique à la Hongrie

Lu sur le Figaro à propos du voyage éclair du pape François en Hongrie :

Jamais de mémoire vaticane on aura vu un tel affront diplomatique d’un pape vis-à-vis d’un chef de gouvernement régulièrement élu. En l’occurrence Viktor Orban, premier ministre hongrois. Le pape François a en effet refusé d’accorder le statut de visite d’État à son passage de quelques heures à Budapest ce dimanche matin, d’où il s’envolera dès le début d’après-midi pour trois jours en Slovaquie.

François n’a ainsi pas suivi l’avis, fin juin, de ses services diplomatiques qui l’avertissaient qu’un tel traitement ne pouvait être infligé à une nation de 10 millions d’habitants, à 62 % baptisés catholiques. Et encore moins à la dignité d’une Église locale, héroïque, où la simple évocation du nom d’un prélat en voie de béatification – grand résistant contre le nazisme puis contre le communisme – le cardinal Jozsef Mindszenty, suscite le respect immédiat (…)

Le pape François a évoqué dans son discours aux Hongrois “la menace de l’antisémitisme qui circule encore en Europe et ailleurs” dont la provenance a paradoxalement été identifiée par Viktor Orban, sans doute mieux que quiconque : l’invasion migratoire musulmane que subit l’Europe.

Victor Orban a profité des quelques minutes que le pape François lui  a néanmoins concédées pour lui demander “ne pas laisser périr les chrétiens de Hongrie” :

François venait de rencontrer dans un huis clos total et dans le même musée des beaux-arts le président Hongrois Janos Ader et son premier ministre Victor Orban. En milieu de matinée dimanche peu d’informations avaient filtré de ce rendez-vous, pourtant très attendu, qui a duré un quart d’heure, le pape ayant plutôt marqué une forte distance vis-à-vis du premier ministre hongrois avant de quitter Rome. «J’ai demandé au pape de ne pas laisser périr les chrétiens de Hongrie», a rapporté de son côté le premier ministre sur son compte Facebook, où il a publié une photo de sa poignée de main avec le chef des 1,3 milliard de catholiques.

Orban, qui se présente comme le rempart numéro un en Europe contre «l’invasion musulmane», a par ailleurs offert à François la copie d’une lettre de 1250 d’un roi hongrois envoyée au pape de l’époque, implorant l’aide de l’Occident contre les guerriers tatars menaçant la Hongrie chrétienne.

Partager cet article

28 commentaires

  1. Une fois de plus j’ai mal à mon Eglise. Qu’est-ce que ce goujat il n’y a pas d’autres mots. De qui se moque-t-il? On s’aperçoit encore aujourd’hui dans cette parodie d’église qu’il vaut mieux être musulman, athée bouddhiste sans doute qu’être catholique.Il vaut mieux défendre les pauvres musulmans que les catholiques. Il (le pape) se moque des 62% de catholiques de Hongrie. je ne sais que dire devant une telle attitude

  2. Le séjour de Pie VII en France de 1812 à 1814 n’était pas non plus une visite d’Etat.

  3. Demain dans l’Histoire écrite, que va-t-on retenir de ce passage éclair ?
    Le catholique Orban ne s’est pas compromis avec …

  4. C’est fatiguant, cette impression d’être toujours trahis par ceux, qui sont censés nous défendre…..

    Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat, soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon.

    Amen.

  5. Je ne comprends pas la position du Pape François. C’est un camouflet diplomatique très grave, en plus de nier le désarroi des peuples catholiques d’Europe. François a t il déjà oublié qu’il y a quelques jours, on vient de commémorer le 11 septembre 2001 perpétré par des “immigrés” musulmans aux USA ? Qu’en novembre, en France, on commémorera le 6ème anniversaire des attentats du Bataclan, Stade de France ? Eux aussi perpétrés par des immigrés musulmans (ou fils de) ? Que fin octobre, on se souviendra qu’il y a 1 an à Nice, des paroissiens ont été égorgés par un immigré clandestin musulman ?
    Certes, tous les musulmans et tous les immigrés ne sont pas des tueurs.
    Mais il est légitime que les chrétiens et les Européens plus largement, s’inquiètent !

  6. Les trente deniers du Pape. Ce Pape est hélas vendu au grand mondialisme. Il conduit les CHrétiens à l’extinction. Lui a t-on proposé un poste de leader de toutes les religions du livre? En tous cas Rothschild renfloue les caisses de Rome à coup de milliards, cela vaut bien une trahison. A t-il fait un geste pour les Chrétiens d’Orient? Il n’a d’yeux que pour les musulmans.

  7. Ce pape (sénile?) est hélas dans le contresens permanent…
    A quoi cela peut-il aboutir sinon à blesser les Catholiques hongrois?
    Comme quoi les manoeuvres politiciennes ou politicardes ont peu en commun avec l’amour.

  8. C’est curieux cette façon d’agir du pape à l’égard de ceux qui ne pensent pas comme lui. Heureusement, je ne pense pas que cela jouera sur la popularité d’Orban.

  9. Un gouvernement catholique ne peut que donner des boutons à l’illuminati de Rome, qui préfère coller son agenda de destruction sur celui de Macron : passe sanitaire —>motu proprio. Prions pour notre Saint Père exilé Benoît XVI, obligé s’assister au massacre perpétré par l’imposteur en blanc…

  10. Il nous imposera les pires humiliations, les pires affronts et les pires reniements jusqu’au bout. Prions pour limiter ses oukases et pour son successeur.

  11. Il n’y a plus de doute sur ce pape, personnage hautain et grossier n’écoutant que lui.

  12. Le Pape François serait-il devenu comme nos Politiques…..pourtant lui n’est pas élu par les voix musulmanes ???
    A-t-il succombé au “sourire enjôleur” de notre Président lors de sa visite ??
    Pourtant le projet des “islamistes” est bien de conquérir Rome….un jour ou l’autre ! Et ils ne s’en cachent pas.

    • Il n’est pas « devenu » comme nos politiques. Il EST un politicien mondialiste, placé au Vatican pour détruire. Il a toute sa tête et fait parfaitement son travail de destruction.

  13. Cette façon de procéder vis-à-vis d’un représentant de l’Etat, tel que M. Orban me laisse sans voix !
    Evidemment, vu que M. Orban REFUSE et AVEC RAISON les hordes musulmanes envahir son pays et, est par conséquent NOTRE SEUL REMPART contre ces furieux…
    aaaaaahhhhhh s’il avait ouvert les frontières, l’amour du Saint Père pour la Hongrie aurait fait place à ce camouflet !

  14. Ça désole encore quelqu’un ?

  15. Il se dit seulement évêque de Rome et il a fait enlever le titre de Vicaire du Christ des documents. Est-il donc vraiment pape ? Benoit XVI a seulement renoncé à l’exercice de l’autorité, pas à sa mission de pape. N’oublions pas la prophétie de Saint Malachie : la papauté disparaîtra après le 111ème pape et Benoit XVI est le 111ème.

  16. Jorge Mario Bergoglio, réputé pape ayant usurpé le nom du Poverello, n’est infaillible que pour les proclamations “ex cathedra”.
    Pour le reste, il est le chef de l’État de la cité du Vatican, le plus minuscule et le moins peuplé de la planète.
    Et comme tout chef d’État, il lui arrive, comme JUPITER de ne pas se tromper et de ne pas proférer d’âneries ou de faire des gaffes.
    Mais le concept de rareté semble être très partagé avec le locataire élyséen.

  17. Depuis 8 ans nous supportons son mauvais caractère, à présent il semble vraiment perdre de plus en plus la boule,il est devenu incontrôlable ,à 85 ans il serait grand temps qu’il quitte le pouvoir!

  18. J’envie les Hongrois d’avoir un tel Premier Ministre.
    Je regrette énormément Benoît XVI, sa bonté, sa douceur, son amour de l’Eglise, ses enseignements.

  19. Juste pour ajuster votre regard, tapez “architecture salle d’audience du Vatican”, “projet chrislam”, “alliance vatican rotschild”, “françois vicaire du Christ”, “lettres de Mgr Vigano à Trump” (que vous pouvez retrouver sur le blog de Jeanne Smith), “pierre hillard le mondialisme contre l’Eglise” ….la deep church existe bel et bien.

  20. le gouvernement hongrois s’en remettra !
    ce pape là, combien de divisions ? la division de l’église c’est certain!
    étonnant non?

  21. Ce triste personnage n’est là que pour finir d’anéantir le peu qu’il reste de Catholiques !
    Quand on pense qu’il n’a même pas attendu le décès du VRAI pape Benoît XVI pour anéantir son ” Motu Proprio ” qui avait ramené un peu de calme et d’espoir pour nous (tradis) ….. Mon Dieu , pourquoi ce type au Vatican ?

  22. “il a publié une photo de sa poignée de main avec le chef des 1,3 milliard de catholiques”…suis je encore catholique si je lui dénie ce statut de chef ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services