Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le nouveau porte-parole de LREM n’aura pas tenu une semaine

Les insanités de Rayan Nezzar, professeur d'économie à Dauphine, auront eu raison de sa nomination :

Partager cet article

10 commentaires

  1. Celles et ceux, les femmes et les hommes qui que quoi dont où lequel et ses dérivés, et qui comme moi n’ont jamais entendu parler de vous vous souhaitent bon voyage car vous n’allez sûrement pas vous arrêter en marche, et vous conseillent d’urgence d’apprendre la langue française, celle que l’on comprend du premier coup car elle est sans contorsions.

  2. Mais si, il a montré l’homme qu’il est devenu. L’homme est la poursuite d’une trajectoire qui commence dans l’adolescence.
    Les regrets fondé sur l’opportunisme, ne signifient pas grand chose. C’est ce que nous faisons gratuitement qui exprime notre moi profond, même si ce sont, hélas, des insanités juvéniles.

  3. Merci M.Nezzar,votre démission est un acte sensé.
    Par contre vos paroles d’adolescent montre que votre éducation avait quelques lacunes…le respect de l’autre est une base!
    A moins que cela ne soit la marque islamique avec le mépris du mécréant…

  4. Le parti de notre Cher Leader marche sur les traces de ses glorieux predecesseurs, comment se nommera le futur Vichinsky ?

  5. Bon débarras ! On trouve vraiment de tout et n’importe quoi (qui) dans LREM…

  6. tiens les “en marche” auraient ils un tant soit peu de logique?

  7. Allez oust !! Un Nezzar de moins …………….

  8. Et bien sûr il a profité de la “discrimination positive”, celle qui bloque nos enfants à la fin de la première année de médecine, mais propulse en avant des produits de banlieue, inaptes et incultes, incapables de faire l’ENA sinon…

  9. Un Nezzar peut en cacher un autre : LREM (La République Exemplaire Morale ? ou Les Ripoux Extrêmement Mégalo ?)va-t-elle enquêter sur ce terrible loupé et sanctionner comme il se doit les responsables de cette nomination ?
    Il y a évidement une enquête de “moralité” avant la prise d’une telle fonction…

  10. Ces propos – soi-disant regrettés – “n’obèrent en rien l’immense qualité des personnalités qui composent la République en Marche”.
    Il est, bien sûr, permis d’en douter.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services