Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Le nouveau médecin se désintéresse des attestations des neuf spécialistes concernant la rééducation possible de Vincent Lambert

Maître Jérôme Triomphe est interrogé par Anne Le Pape dans Présent, à propos de la nouvelle procédure collégiale à l'encontre de Vincent Lambert. Extrait :

V"[…] contrairement à ce que pensent la majorité des gens, y compris parmi les mieux intentionnés, Vincent Lambert n’est branché à aucune machine, il a seulement besoin qu’on s’occupe de lui et qu’on lui donne à manger et à boire, par le biais d’une sonde gastrique. C’est tout ! Et il n’est pas le « légume » qu’on décrit complaisamment. Il se réveille le matin, s’endort le soir, vous suit des yeux, réagit parfois aux stimuli de son environnement.

Rappelons que Vincent, juste après son accident, a perdu le réflexe de déglutition. La nouveauté est que, depuis quelques mois, il l’a retrouvé en partie, à telle enseigne que sa mère a pu lui donner à manger, qu’il a dégluti sans aucune difficulté. Nous avons soumis la vidéo qui en a été tournée à neuf médecins et orthophonistes spécialistes qui prennent en charge des patients comme Vincent Lambert toute la journée, contrairement aux médecins du CHU de Reims qui sont gériatres (Vincent a 41 ans !), généralistes ou spécialistes de soins palliatifs. Or, ces spécialistes ont été révoltés en voyant cette vidéo et en apprenant qu’on lui avait supprimé la kiné depuis octobre 2012 et qu’il n’était pas mis en fauteuil. Ils ont attesté qu’il n’était pas « dans un état végétatif », mais dans un état pauci-relationnel (avec un minimum de conscience), et qu’il pouvait être rééduqué à remanger par la bouche. On ne pourrait donc plus alors prétexter qu’il ne peut être alimenté par voie naturelle… et appeler cela un traitement, pour le tuer ! Car c’est le prétexte.

Quelle est la nouveauté concernant Vincent Lambert ?

Nous en sommes à la quatrième procédure collégiale, engagée le 22 septembre, réclamée par le demi-neveu François Lambert, avec le nouveau médecin. Nous avons fait un référé de suspension, principalement parce que nous avons une procédure de transfert en cours et que, avant de savoir si un patient doit mourir, il faut savoir dans quel service il doit aller ! Le référé a été rejeté. La procédure collégiale se déroule donc, le médecin entend les parents, le frère et la sœur que nous représentons, lundi et mardi de cette semaine, mais il refuse de voir la vidéo dont je vous ai parlé, et montre son désintérêt pour les attestations des neuf spécialistes concernant la rééducation possible de Vincent pour être nourri naturellement. Attitude manifeste de non-assistance à personne en péril : le fait de ne pas le rééduquer met Vincent à la merci d’une procédure collégiale et d’un arrêt d’alimentation et d’hydratation avec sédation automatique. […]"

Partager cet article

16 commentaires

  1. C’est à croire que ces médecins sont choisis essentiellement sur le critère d’une volonté d’euthanasier, ou tout le moins, de délaisser le patient…

  2. Il faut que nos politiques et l’Eglise s’en empare pour répondre à cette attaque de la culture da mort qui d’ailleurs va bientôt revenir sur la loi léonetti et légaliser le “droit à mourir”.

  3. Et les plaintes pour non assistance à personne en danger et tentative de meurtre sur personne en état de faiblesse, c’est pour quand ?!!
    C’est pour les chiens ? C’est pas possible ?
    Depuis le temps que dure ce cirque, je me demande ce qui peut bien “clocher” dans la défense de Vincent… Pourtant, ce sont des bons ! Incompréhensible.

  4. Il faut faire dire des neuvaines ou des prières plus longues dans le temps, à Notre Dame des Victoires… J’ai oublié le nom!
    C’est ce qui a été fait pour La Petite Thérèse qui a été guérie, ensuite.
    Bref, il convient de continuer d’agir avec énergie et détermination. Mais aussi, il faut le protéger au niveau céleste et subtil…
    Un tel acharnement pose question, à plusieurs niveaux.

  5. Bientôt il faudra mettre chez son notaire qu’on refuse en fin de vie tout transfert hospitalier où la rentabilité est devenu la priorité…
    A défaut de serment d’Hippocrate,nous voilà aux mains des hypocrites et mes impôts servent la mort et non la vie, les économies et non la science, les raccourcis comme l’IVG pour la trisomie et non la recherche pour l’amélioration du handicap…
    Demain ne vivrons plus les personnes atteintes de myopathies, d’autisme, d’AVC, d’accidents de la vie, d’obésité,de maladies dégénératives (rien que le terme me tue!), parce qu’on pensera en les détectant à la source ne pas leur permettre de souffrir et donc de vivre…
    La médecine ne guérira plus, ne soulagera plus, elle ne sera même plus préventive et sera extinctive de tout ceux qu’elle n’aura pas retapé et déjà la recherche scientifique peine à trouver les budgets hors de la sphère médiatique, déjà on pèse et écarte les maladies orphelines pas lucratives…
    Déjà on a encensé le générique pour tuer la manne des laboratoires qui ne risquent et n’osent que si le retour sur investissement est palpable et encore gare aux procès en cas d’effets imprévus ( que l’on masque d’ailleurs au lieux de protéger les personnes quand on les découvre…)
    On fera le tri en amont car la souffrance doit être invisible…
    Je n’aime pas ce que nous sommes entrain de devenir…
    C’est sûr que l’âme oubliée, il ne reste à user d’un animal comme les autres, plus perfectible à paraître, plus manipulable, plus apeuré sans Maître, proie des idoles
    et des idéologie, en lui fabriquant un Eden où il n’aura le droit que d’être ce qu’on aura décidé pour lui…

  6. N’y aurait-il pas une histoire de “q” entre le neveu, qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, et l’ancienne ” femme ” de monsieur Vincent Lambert, pour qu’un parent si lointain s’acharne absolument et ainsi pour faire ” ASSASSINER ” ” légalement ” Mr Vincent LAMBERT, il doit bine y avoir une raison fallacieuse ……..
    Cette ” super ch(i)erie ” n’a t-elle pas suffisamment durée ? Le CHU ne devrait-il pas rendre main et LIBERER Mr Vincent LAMBERT de la goële idéologique dans laquelle ils l’emprisonnent depuis si longtemps ……….
    Il est certain qu’il est moins facile d’exterminer un homme de 41ans, certainement, que lorsqu’il s’agit de personnes attentent de l’âge ” gériatrique ” ou avancé. Mais bine évidemment il ne s’agit que d’une fiction ………..

  7. Je vous propose de nous retrouver le Vendredi 1° Décembre en grand nombre à la Basilique d’Argenteuil pour la Veillé ELEISON dès 20H00. Et ce n’est pas le peu de neige qui nous empêchera.
    Je demande au recteur que Mr Vincent LAMBERT soit porté sur l’autel des intentions !!!
    http://saintetunique.com

  8. A GJV : oui, il faut aller dans ce sens aussi!
    Il faut prier pour lui et cette initiative est la bienvenue dans cette situation.
    Un tel acharnement autour de cet homme qui est prisonnier de son corps mais dont la conscience est présente… est insupportable et irrationnelle.
    Cette idéologie de mort est une idéologie satanique car elle ne considère pas Vincent comme un être humain conscient et digne de respect.
    Elle chosifie Vincent et l’instrumentalise à seule fin de faire valoir ses arguments morbides.
    C’est ignoble.
    Il faut continuer le combat… et prier La Très Sainte Vierge pour lui.

  9. Le nouveau médecin doit faire partie du phénomène micron à qui on a dû faire miroiter je ne sais quels avantages s’il restait bien aux ordres et s’il agissait comme on lui demandait de faire…. Et il le fait bien sagement vu qu’il va en retirer des bénéfices alors la vie d’un patient de plus ou de moins si c’est pour Sa bonne cause, il n’y a pas à tergiverser.

  10. Quel acharnement diabolique (je ne vois pas d’autre terme) contre ce malheureux Vincent, devenu un symbole de vie fragile, devant impérativement être immolé pour glorifier la “culture” de mort.

  11. Le monde medical semble adopter la même politique que le monde de l’assurance: assurer uniquement les risques les plus improbables; de la même maniere en ne laissant naître que des enfants “parfaits” les medecins esperent ne plus avoir à soigner…

  12. Priez le rosaire chaque jour pour Vincent Lambert et vous aurez la victoire

  13. On ne peut qualifier de médecin un praticien qui donne la mort, il faut laisser à ce titre sa grandeur et ne pas le trainer dans la boue comme le sont ces praticiens de la mort.

  14. Logorrhée nous donne comme expression la médecine extinctive.
    Je conserve cette expression lumineuse car elle est très juste.

  15. l’état de Vincent Lambert est à l’image
    de la France.
    la mère de Vincent est pour le garder en
    vie et l’épouse Vincent
    est pour l’euthanasier.
    la France semble,depuis longtemps,avoir
    pour mère Sainte Marie et
    pour épouse Bruxelles\ue.
    la procédure
    en cours représente bien notre situation.

  16. La question est, qui sont-ils et d’où viennent ces gens qui veulent faire de l’euthanasie une loi ? Pour eux, c’est peut être un moyen d’éviter de trop réfléchir à de nouvelles solutions, pour les personnes vulnérables, paraissant sans issue. Les démarches étant souvent complexes et coûteuses, ils préfèrent essayer de convaincre le peuple à l’élimination de ces personnes. Pourquoi ne pas proposer d’autres alternatives humaines en soumettant des lois pour le maintien des soins et le suivi de ces personnes plutôt que la mort ?
    La vérité c’est qu’en proposant d’euthanasier ces malades, c’est qu’ils sont sans réponse devant une telle situation souvent inextricable pour eux-mêmes, mais pas pour tout le monde.
    Ils pensent peut-être, qu’en effaçant l’inacceptable pour eux, ou ce qu’ils ne comprennent pas, cela leur permettrait de les sortir de leur inconfort intellectuel et psychologique ? Ils ont peut être ainsi, l’impression que tout ira mieux dans leur vie et qu’il sera plus facile et économique de laisser partir Vincent, que de chercher des solutions pour le garder en vie et améliorer sa santé. Ces gens sont mus par une idéologie étrange ! Evidement ils ont sûrement une carte sur eux signée, pour qu’en cas d’accident grave, ils puissent être euthanasiés !
    Alors tout simplement, “Je préfère une énergie de VIE, que la mort”.
    Aidons Vincent pour qu’il vive le plus confortablement possible, pour ceux qui se battent pour lui et ceux qui l’aiment, comme ses parents.
    C’est un être humain tout comme nous !
    Et vous les ” EUTHANASIENS “, n’en faites plus une affaire politique !
    Je suis de tout coeur avec vous et Vincent dans votre combat pour la vie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services