Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

« Le nationalisme est une bonne chose. Emmanuel Macron, c’est la guerre. »

Olivier Bault s'est entretenu avec László Toroczkai, vice-président du parti nationaliste hongrois Jobbik et maire de la commune d’Ásotthalom, à la frontière avec la Serbie :

Immigration en Hongrie : entretien avec László Toroczkai, vice-président du Jobbik et maire Ásotthalom from Reinformation.tv on Vimeo.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Je ne suis pas d’accord avec ce M. Toroczkai… Ce n’est pas le nationalisme, mais le patriotisme qui est une bonne chose, c’est même nécessaire pour un pays !
    Le patriotisme, c’est aimer son pays (et donc s’aimer soi-même), le nationalisme, c’est détester les autres…
    Mais quand il s’agit de défendre son pays des agressions extérieures, j’estime que tout est permis !

  2. Il y a un pays qui est nationaliste : Israël.
    Lundi, le ministre de la Justice Ayelet Shaked a défendu dans un discours à la Knesset l’idée qu’il faut ancrer le caractère juif de l’État d’Israël dans ses lois constitutionnelles. Elle a notamment déclaré qu’il faut “maintenir une majorité juive dans le pays, même au prix d’une violation des droits…. Si des barrières n’avaient pas été érigées à la frontière égyptienne, Israël aurait subi une sorte de conquête terrifiante venue d’Afrique”, faisant allusion aux nombreux immigrés soudanais et érythréens que la barrière a effectivement permis de contenir.
    https://www.valeursactuelles.com/monde/le-ministre-de-la-justice-israelien-veut-maintenir-une-majorite-juive-meme-au-prix-dune-violation-des-droits-93224
    Comment cela se fait-il que les politiciens français, pourtant souvent très liés à ce pays, il suffit de les voir se bousculer au dîner du CRIF, ne prennent pas exemple sur
    lui ? C’est un vrai mystère. Ou alors ils nous cachent quelque chose.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services