Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le MPF rentre de vacances

Villiers_04Le MPF tiendra son université d’été les 15 et 16 septembre à Lyon. A l’inverse du MNR, Philippe de Villiers semble plutôt souhaiter voir jouer au MPF un rôle d’aiguillon de l’UMP

" pour qu’émerge, aux côtés de la majorité, une autre droite, une droite libre, vigilante, volontaire, et par-dessus tout soucieuse que les promesses soient enfin tenues."

Guillaume Peltier, secrétaire général du MPF, a d’ailleurs confirmé ce rapprochement, justifiant ainsi ses rencontres régulières avec Alain Marleix, le secrétaire national UMP chargé des élections :

"L’idée générale, c’est qu’il y ait des alliances dès le premier tour, avec un certain nombre de candidats MPF sur les listes menées par l’UMP mais cela n’empêchera pas ici ou là une liste autonome."

Philippe Carhon

Partager cet article

6 commentaires

  1. Quelle tristesse de constater que de Villiers mange son chapeau pour un plat de lentilles d’une région qui n’est meme pas la sienne.
    Il ne restera rien de ce monsieur qui
    comme kouchner a eu une bonne grace jeune et qui n’estplus qu’un cabot en mal de spectacle.
    L’argent ,le pouvoir est bien decevant.
    Qu’allons nous devenir nous les sans grades , les petits ….

  2. Militant au MPF, j’ai démissionné en janvier 2007 car je constatais depuis quelques mois une dérive inquiétante du mouvement. J’admirais sans réserve Philippe de Villiers pour son courage, sa détermination, sa droiture ; la victoire du NON au projet de traité constitutionnel a été une grande joie. Au cours de cette campagne pour les présidentielles de 2007, j’ai vu le mouvement sous l’influence de Guillaume Peltier non seulement s’opposer au FN bien plus qu’au PS et à l’UMP mais aussi obérer toute chance d’une indispensable union des droites nationales. La condamnation de la soupe au cochon par Guillaume Peltier était le reniement de trop, j’ai alors démissionné. Depuis, tout me conforte dans cette décision : L’ostracisme à l’encontre de Radio Courtoisie en n’annonçant jamais les interventions de P. de Villiers ; le ralliement à Nicolas Sarkozy et à l’UMP vécu comme une trahison et en particulier l’appel de G. Peltier en faveur de Renaud Donnedieu de Vabres qu’il fallait au contraire faire battre à tout prix. Le MPF en cet état n’a plus aucune raison d’être, de toute façon N. Sarkozy préfère l’ouverture à gauche toute.

  3. J’ai aussi été militant au MPF et suis aussi dégouté par cette nouvelle allégence contre nature. Je demeure persuadé que Villiers est un homme intègre et bien mais certainement pas un très bon homme politique sur le plan national (dommage on a espéré). C’est la preuve que nous ne pouvons rien attendre des partis politiques (n’attendez rien de plus du FN et du MNR dont les trahisons sont idéologiques).
    Mais ne nous formalisons pas de cette guéguère de politiciens en mal de reconnaissance (je parle en ^particulier de peltier). L’action politique au sein du système partisan n’est certainement pas la seule. Nous sommes nombreux à nous être laissé berner (par idéalisme ou par jeunesse), mais ne nous lamentons pas et rebondissons. Il faut agir sur d’autres plans.
    Sur internet (et j’annonce la reprise d’edeo poitiers http://e-deopoitiers.hautetfort.com en novembre sous une forme nouvelle et plus construite qui ne fera pas que reprendre le SB mais qui proposera autre chose).
    Mais ce n’est pas tout. Agissonsdans les mouvements de jeunes pour faire des hommes et des femmes soucieux de leur unité de vie, car c’est ainsi que les chrétiens arrêteront de transiger sur des plans da,s lesquels on ne peut le faire.
    Aidons les mouvements qui agissent en particulier dans les domaines non négociables.
    Organisons conférence, cafés “politiques” et autre pour que nos, idées se diffuisent et tâchons d’élargir le spectre.
    Bref on en revient toujours au même point il faut passer de la contestation à l’action.

  4. Moi aussi j’ai été membre du MPF (depuis 1999) et j’ai renvoyé ma carte au lendemain du ralliement de
    PdV à Sarkozy.Rien ne m’a étonné dans ce revirement-le MPF c’était la droite conservatrice-libérale- mais nous avons été trompés et cela je ne peux le pardonner.En fait PdV et Peltier ont surtout critiquer Le Pen pendant la campagne électorale au lieu de s’en prendre à Sarkozy.
    Peltier est certainement un garçon qui n’est pas sot mais qui est malheureusement d’une ambition dévorante.

  5. Ce n’est pas nouveau, les décrarations du personnage ont trop souvent été démenties par les faits pour que le sieur de Villiers soit crédible… Un opportuniste de plus, hélas.

  6. En 1992, il y avait autour de Villiers un regroupement de “gens bien”: COMBAT POUR LES VALEURS.
    Il n’y en plus aucun depuis plusieurs mois (voire 2 ans)
    Ca veut tout dire

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services