Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Médias : Désinformation

Le Monde mélange inégalité et défense de l’enfant à naître

Selon ces journalistes-militants, les pays qui interdisent l'avortement traitent inégalement les femmes.

C'est pourtant l'inverse : lorsque la femme n'est pas aidée pour mettre au monde son enfant, qu'elle subit les pressions de son entourage et de la société, comme en France, alors là nous pouvons dire qu'il y a inégalité de traitement avec les pays qui soutiennent la famille et la natalité :

Capture

Partager cet article

7 commentaires

  1. Avec ces êtres sans consciences du mal et du bien, la mort d’un enfant à naître est devenue une banalité. La France a rejoint la liste des Etats criminels en 1975.

  2. Quelqu’un peut-il me dire pourquoi on n’utilise pratiquement pas l’argument “une grossesse n’est pas une partie du corps de la femme, puisque ça n’a pas le même patrimoine génétique”? (Ce qui invalide immédiatement l’argument “c’est mon corps, c’est mon choix”).

  3. Oui il y a inégalité : la mère peut décider d’avorter et le père n’a rien à dire.

  4. Question: faut-il lire le monde ?
    Réponse 1: assurément pas.
    Réponse 2: jamais sauf à vouloir se pervertir.

  5. C’est le soit disant droit de disposer du corps d’un autre, qui porte un patrimoine génétique différent du corps qui le porte.
    Toutes les femmes n’ont effectivement pas le même droit à disposer du corps de l’enfant qu’elle portent, selon les pays. Disposer du droit de le faire mettre à mort, s’entend.
    Le Monde vous apprend à penser “droit” et vous tape sur les doigts si vous êtes un “déviant”, un conservateur obscurantiste.
    Ce journal est édité par le groupe Le Monde, détenu à 72,5 % par la société Le Monde libre, elle-même contrôlée à parité par les hommes d’affaires Xavier Niel et Matthieu Pigasse. Il bénéficie de subventions de la part de l’État français.
    Xavier Niel, justement, qui a fait fortune dans l’industrie de la marchandisation du corps des femmes via les “peep shows” et le minitel rose. Egalement mis en examen pour proxénétisme.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Niel
    Xavier Niel est mis en examen et placé en détention provisoire à la prison de la Santé (Paris) le 28 mai 2004 pendant un mois pour proxénétisme aggravé et recel d’abus de biens sociaux concernant un de ses « peep-shows ».

  6. L’avortement, l’avortement martelé comme un droit qui ne l’est pas. Parce que nous ne pouvons accepter philosophiquement le droit de supprimer une vie. Parce que nous ne pouvons, nous catholiques, accepter le crime de l’enfant à naître.

  7. C’est vrai, le Monde, ce miroir de la sagesse, a raison : ces inégalités entre les hommes et les femmes au sujet de l’IVG sont insupportables.
    Il est temps que les hommes puissent avorter eux aussi, vivement l’utérus artificiel pour tous, remboursé par la sécu, avec la fonction interruption/reprise.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services