Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Pour Luc Chatel, céder aux revendications homosexuelles serait une tendance de l’histoire

Le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, a déclaré dimanche 15 janvier sur radio J, à propos de la revendication de certains milieux homosexuels :

"C'est un sujet tellement personnel que je vous exprime un avis personnel qui n'engage pas le membre du gouvernement que je suis. Je pense que c'est une tendance de l'histoire, une évolution et sans doute qu'un jour il y aura une légalisation du mariage homo. Est-ce qu'il faut accélérer les choses en légiférant aujourd'hui ? Je ne le crois pas, mais il y a des étapes. Nicolas Sarkozy avait proposé en 2007 l'union civile qui ne s'est pas faite. J'ai moi-même été fortement opposé au au mariage homosexuel. Puis je vois la société évoluer, je vois le monde changer et je m'interroge."

Reste à savoir si l'UMP fera de 2012 une étape dans ce sens…

Partager cet article

23 commentaires

  1. Notre Ministre de l’Education Nationale s’interroge, fort bien !
    Mais s’interroge-t-il sur la nature du bien profond de la société qu’il peut en tant que responsable politique, apporter à la société, ou sur le nombre de voix que telle ou telle prise de position fera perdre et gagner à son parti ?
    Sur le bien durable des enfants ou sur la satisfaction de lobbies ?
    Réflexion politique ou calcul sondagier ?
    Hélas !
    Organiser politiquement une misère sociale – la destruction de la famille naturelle – et faire passer l’évolution du mariage en contrat banal pour inéluctable et “naturel” : diaboliquement efficace…

  2. Si ce n’était qu’une question de tendance de … l’histoire… Passe encore. J’ai l’impression qu’il a aussi d’autres tendances car son nom réapparait partout dès qu’il s’agit de “s’exprimer” sur ce “genre”… de choses !

  3. C’est ça notre Ministre !
    Il y a un courant, et même s’il mène sur des récifs, suivons le courant.
    Il est mal barré son bateau ! Notre Ministre ne sait pas lire les cartes et ne connaît rien des courants.
    Dans un courant, on a une direction à suivre pour mener le bateau au port et on tient fermement la barre ; on règle les voiles.
    Non, vraiment, ce Monsieur n’a rien à nous apporter de bon. Il mène nos enfants vers la noyade.
    Il n’a pas de projets ; s’il en a, ses projets sont bâtis sur le sable.
    Il suit l’esprit du temps. Il n’a aucune profondeur.

  4. Bientôt on nous fera les mêmes raisonnements sur la pédophilie puis la zoophilie… il sera normal de se marier avec un enfant ou son poisson rouge!

  5. Et voilà encore la vieille lune du “sens de l’histoire” marxiste.
    Les différents matérialismes prétendent apporter le bonheur sur terre et s’entendent pour asservir les créatures de Dieu à Mammon.
    Un âne qui se pare des atours de l’intellectuel reste un âne.

  6. Au moment que l’on parle de la perte du triple A, comme par hasard vient le débat du mariage homo… Certainement le mariage des homos viendra inéluctablement vu la déliquescence de la société actuelle si peu enclin aux valeurs de jadis, qu’est ce qui empêchera alors la légalisation ?… Or au moment où il n’y a jamais eu autant de divorce pour les hétéros, les homos, du moins un lobby souhaite ce marier… dans un milieu d’ailleurs fort peu fidèle… à quoi bon…

  7. Bon, après l’UMP est un parti qui organise et permet la discussion en son sein, en rassemblant diverses tendances.. Tant qu’il n’en fait pas un cheval de bataille en le plaçant dans son programme officiel, il n’y a rien à craindre.

  8. Voyons,Mr Chatel est à la mode !
    Comme on dit, il est dans le vent…le parfait destin d’une feuille morte !

  9. On voit bien que l’UMP ne sont que des politicards professionnels sans convictions aucunes !!!…..Façon je ne voterais pas pour l’UMP sauf peut-être pour la droite populaire ( qui selon moi a vocation de fusionner avec le FN à terme ) ….si l’ UMP avait des convictions sincères , elle aurait inscrit le mariage à la constitution française en tant qu’union sacré d’un homme et d’une femme .

  10. Le pass contraception, la théorie du genre, le mariage homo et j’en passe… Luc Chatel dit s’interroger? Faux, il n’est que l’écho e ce qu’il reçoit dans un lieu très secret situé du côté de la rue Cadet…

  11. Et bien le niveau intellectuel et doctrinal de nos ministres est tombé bien bas. C’est sans doute cela le sens de l’histoire ?
    200 ans de république et de démocratie pour en arriver là !
    Ce qui est heureux tout de même c’est qu’ils n’ont pas conscience de leur déliquescence, comme ça “au moins, ils ne souffrent pas”.

  12. C’est quand même un tout petit monde qui bouge que celui du monde LGBT !
    Si nos ministres étaient aussi sensibles aux mouvements du monde, à la jeunesse émergente, au fait religieux mondial, à la souplesse économique qui induit l’innovation, à la libre concurrence saine (Free Vs les dinosaures), à la liberté éducative, ce serait presque une sortie de tunnel ?

  13. Il s’interroge, ce M. CHATEL, au rythme des ”interrogations” du Grand Orient, qui sous couvert de débat, travaille l’opinion en lui faisant croire que le mariage homosexuel est une évidence à partager, sous peine de déni de liberté ou de démocratie.
    Actuellement tous les ministres de N. SARKOZY se succèdent pour ce type d’ ”interrogations”, qui sont en réalité autant d’intimidations et de manipulations.

  14. Depuis que l’homosexualité semble prétendre égaler le comportement sexuel normal, depuis que le moindre commentaire qui ne soit pas laudateur paraît relever de l’homophobie la plus répréhensible, beaucoup de gens paraissent oublier qu’il s’agit d’une déviation comportementale exemplaire, le plus souvent inoffensive, mais tout à fait démonstrative. Elle repose sur l’inversion du décodage sensoriel guidant vers le-la partenaire d’accouplement. (Gérard Zwang) Chirurgien-urologue français

  15. Chatel est passé au grand journal de Canal+.
    Évidemment, comme Darcos, il a eu droit à la règle de trois !
    Elle était tellement simple qu’il n’a pas pu se tromper. Mais tout le monde a vu qu’il ne savait pas la poser !
    Pour moi, c’est encore plus méprisant de la part de Canal +, que pour Darcos.

  16. M Luc CHATEL, avec son sens de l’histoire, nous prend pour des truffes.

  17. Minables, ces gars là sont vraiment minables !
    Toujours soucieux d’être “à la mode”, ils auraient porté des drapeaux rouges en octobre 17 (en fin de cortège, suiveurs comme toujours), milité au sein des SA en 1933, léché les bottes de l’occupant en 1941 avant de tondre quelque pauvre femme pour entrer dans l’histoire en tant que résistants… Demain, ils se convertiront à l’islam…
    Et ils osent briguer nos suffrages ? Pauvre France. A vues humaines, la situation semble bien désespérée. Mais qui aurait osé parier, en 1980, sur le démantèlement de l’empire soviétique ? Alors, prions pour la France. Avec confiance.

  18. Il est un ministre suiveur: il ne possède pas de carte et va où le vent le pousse sans savoir où cela va le mener! Ah! la France a bien besoin d’une nouvelle Jeanne d’Arc!

  19. C’était déjà une tendance très “historique” XIXème siècle avant Jésus-Christ. Pas très à la page le Chatel!

  20. Il faut évoluer pour être bien vu. Pourtant une pomme qui évolue, elle pourrit !
    “Vouloir être dans le vent est une ambition de feuille morte” : un Chrétien est vivant donc marche contre les bourrasques de vent (qui ne le feront pas tomber tant qu’il se nourrit de la sève qu’est le Christ).

  21. le sens de l’histoire c’est tous ces UMPS de salon dégagent le plus vite possible et ils vont en avoir l’occasion aux élection. IL FAUT LES METTRE DEHORS AVEC LE PIED AU C…..

  22. Chatel devrait lire Karl Popper sur la pauvreté de son historicisme http://en.wikipedia.org/wiki/The_Poverty_of_Historicism

  23. le “mariage” homo devient le plus petit dénominateur commun de la classe politique ?
    Ne pas voter UMP doit aussi devenir une tendance de la (petite) histoire

Publier une réponse