Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le ministère de l’Intérieur récompense les policiers voyous

Le ministère de l’Intérieur récompense les policiers voyous

Le policier rouennais qui avait donné en mai un rendez-vous LGBT à un homme à l’hôtel de police, et s’était trompé de personne, figure sur la liste des policiers décorés de la médaille de la Sécurité intérieure signée le 16 juin par le ministre de l’Intérieur. Le syndicat Unité SGP Police réclame le retrait de son nom.

Des policiers mis en cause dans des violences survenues principalement lors des manifestations de gilets jaunes figurent sur une liste de quelque 9 000 membres des forces de sécurité qui doivent être décorés d’une médaille de l’Intérieur. Au moins cinq agents impliqués dans des enquêtes concernant des violences policières ont été distingués de la médaille de la sécurité intérieure pour leur engagement dans des opérations d’ordre public, principalement dans le cadre de la mobilisation des gilets jaunes. Parmi eux figurent deux commissaires mis en cause dans l’enquête sur les violences subies par Geneviève Legay, une manifestante de 73 ans blessée à Nice en mars lors d’une charge de police contre un rassemblement de gilets jaunes. Deux officiers dont les noms figurent dans les enquêtes sur le passage à tabac de gilets jaunes dans un fast-food à Paris, et dans le décès d’une octogénaire à Marseille, Zineb Redouane, sont également distingués par la médaille de bronze de la sécurité intérieure.

Est également décoré le commissaire divisionnaire qui encadrait la charge policière survenue près des bords de Loire, la nuit de la fête de la musique à Nantes, le 21 juin, durant laquelle le jeune Steve Maia Caniço a disparu. Il vient, plus d’un mois après le drame, d’être retrouvé dans la Loire.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Je ne sais pas si le commissaire nantais qui est intervenu le 21 juin est un “voyou”. Une enquête déterminera sa responsabilité personnelle.
    En revanche, je sais que la ville de Nantes est une poudrière où chaque manifestation dégénère.
    Les policiers y sont constamment sur les dents : criminalité, quartiers sensibles, règlements de comptes avec armes à feu, migrants, anarchistes prêts à manifester à la moindre occasion avec cagoules et battes de base-ball… Ce n’est pas le paradis pour bobos vanté par Mme le Maire.
    Le lieu du drame est bien connu puisque ce lieu de fête est un quai en bord de Loire sans aucune protection, pas de parapet, on tombe dans l’eau à pic, comme dans un port… puisque c’en est un !
    Comment la mairie et la préfecture ont-elles donné l’autorisation de ce type de rassemblement festif à un endroit aussi dangereux, alors que de nombreux accidents et noyades s’y sont déjà produits ?
    Ce commissaire a obéi à des ordres lui demandant d’intervenir, alors qu’il y avait des risques évidents à le faire. Le donneur d’ordre est au moins aussi responsable que lui. Avant de faire tomber des têtes, commencer par interdire ce lieu aux noctambules serait déjà un grand progrès. Les parents de jeunes adultes tremblent à l’idée que leur enfant pourrait disparaître dans la Loire comme ce jeune homme, par l’incurie des responsables locaux.

  2. Et le Commandant Andrieux, à Toulon, venait d’être reçu dans un des grands Ordres nationaux (Légion d’honneur ou Mérite).
    N’oublions pas non plus que le fils-d’Allah prétendait réclamer une décoration pour sa conduite héroïque sur la Place de la Contrescarpe le 1er mai 2018…
    Sans parler de toutes les hautes personnalités qui ont été choisies pour éviter de s’attarder sur les batteries de casseroles qu’elles traînaient derrière elles.
    Et ne parlons pas des opérations financières qui ont permis à JUPITER de financer sa campagne sans qu’aucune autorité judiciaire n’y ait trouvé quelque chose à redire…
    🤢🤑🤮🤢🤑🤮🤢

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services