Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le ministère de la santé rejette les handicapés

Amélie est cette jeune femme atteinte d’une forme sévère d’autisme, gardée à domicile faute de place dans un établissement spécialisé. Ses parents, à bout, épuisés physiquement et nerveusement, s’étaient tournés vers la justice.
Ils ont obtenu, il y a 15 jours, la condamnation de l’Etat à trouver d’urgence une structure pour accueillir cette jeune femme, au nom du droit à la vie (voir ici).

Mais aujourd’hui, le ministère de la Santé interjette un appel ! Alors même que l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile de Franca a annoncé aujourd'hui aux parents d’Amélie qu’ils auraient une place pour leur fille à compter du 4 novembre prochain.

Le ministère écrit dans sa requête déposée devant le conseil d’Etat :

«Indépendamment de la situation particulière de mademoiselle Loquet,
à laquelle l’admission à la MAS de Beaumont-sur-Oise s’efforce de
remédier, il est demandé au conseil d’Etat de censurer le raisonnement
qui sous-tend cette ordonnance, dont on peut craindre qu’elle suscite un
nombre considérable de demandes auxquelles l’administration ne pourra
de toute évidence pas faire face
».

Marisol Touraine devrait présenter sa démission.

Partager cet article

18 commentaires

  1. quand Libé parle du droit la vie, ça vaut son pesant de cacahouètes

  2. “Septembre 2012, Timothée, autiste est expulsé de l’école par la police, sans aucune réaction de votre gouvernement, coupable d’être Autiste”
    http://www.petitions24.net/donnez_les_memes_droits_aux_personne_victime_de_handicap

  3. Honte à toute cette clique de politiquo-fonctionnaires fier d’eux mêmes et qui vivent largement du fric public.

  4. Étant moi-même parent d.enfant handicapé, je n’ai pas de mot assez fort pour dire ma pensée dans ce salon, je garde cela pour mes proches, vous auriez probablement une autre plainte de l’état….

  5. Par contre pour l’immigration galopante on arrive toujours à payer des chambres d’hôtel et l’AME, mais un handicapé n’intéresse pas ce gouvernement, nous avons bien compris qu’il ne veut pas s’en soucier, voire pire, mais qu’elle est donc l’utilité de cette Mère de délinquant à ce poste ?

  6. Où est leur sacro sainte République et ses valeurs universelles quand on parle du handicap? Où sont les bien pensants qui se disent républicains?

  7. Marisol ou Marie folle ?

  8. Père d’un enfant lourdement handicapé, je suis sidéré par cette réaction de l’Etat.
    Il faut être nombreux devant le conseil d’Etat lundi prochain pour montrer à ce gouvernement que les personnes handicapées ont droit non pas à l’assistanat mais à la solidarité!

  9. Ils n’ont que les mots “pacte républicain” à la bouche, mais ce sont les premiers à le rompre.
    Nous ne pouvons plus du tout compter sur la plus petite lueur de lucidité de leur part. Ce sont des fous.

  10. Et la proposition de François Hollande à Leonarda, ne peut-on pas également “craindre qu’elle suscite un nombre considérable de demandes auxquelles l’administration ne pourra de toute évidence pas faire face” ???
    Preuve est désormais établie que ce gouvernement se pose des questions pour les immigrés clandestins qu’il ne se pose pas pour les enfants handicapés de familles payant leurs impôts en France…

  11. L’une des raisons profondes du mépris (rarement avoué) des “socialos” athées (et donc esclaves du principe du plaisir) à l’égard des handicapés, c’est que le handicapé mental n’est pas capable de “jouir” normalement. Ils jugent donc que sa vie, non seulement ne vaut pas la peine d’être vécue, mais qu’elle ne doit pas l’être.

  12. En revanche, quand il s’agit d’accueillir “Leonarda” et les siens, l’administration arrive à faire face sans problème. Comme c’est curieux.

  13. L’idéologie freudo marxiste qui a sévi en psychiatrie depuis la guerre a laissé et/ou jeté à la rue des milliers de personnes atteintes de troubles graves.Les plus “chanceux”se retrouvent en milieu carcéral,alors qu’ils sont irresponsables pénalement.Les autres meurent dans la rue dans l’indifférence la plus totale.Il y a pour eux aussi un “droit d’asile”,au sens que donnait le Dr Pinel à ce mot.La psychiatrie française est sinistrée;pendant ce temps nous payons des “robots chirurgiens” à des millions d’euros pour une efficacité qui reste à prouver…Vanité

  14. .maman d une enfant handicapee je ne vous dit pas ma colere et mon indignation.et ma colere monte de jour en jour apres ce gouvernement

  15. maman d’une jeune fille lourdement handicapée, je suis extrêmement choquée par la réaction de Marisol Touraine sans toutefois être surprise malheureusement ! cela fait dix ans que j’essaie de faire revenir ma fille, actuellement accueillie en Belgique, en France pour qu’elle soit plus près de nous. Mais impossible ! La France n’est pas interessée par des “citoyens” comme elle car elle ne peut pas produire, ne serait-ce qu’en CAT ! En revanche, notre gouvernement ne voit aucun inconvénient à accueillir et entretenir des immigrés clandestins qui ne sont là que pour la manne financière ! Et je dois me battre régulièrement avec la CAF qui, sans motif, baisse drastiquement l’allocation adulte handicapé de ma fille, allocation qui sert à payer son forfait journalier en Belgique ! Je suis vraiment en colère !!! Ils ne manquent pas une occasion de nous jeter leur “humanisme” à la figure ! Vous parlez d’un humanisme !!! Nous en avons plus qu’assez !!!

  16. Mais rembourser l’avortement à 100%, ça, c’est possible…

  17. Quand le pouvoir exécutif donne des ordres au pouvoir judiciaire, à fortiori le Conseil d’Etat, c’est l’établissement d’une dictature.
    Cette “demande” d’une ministre, mère d’un délinquant incarcéré à la prison de la Santé, s’inscrit dans le mépris du pouvoir législatif.
    Se souvenir du vote définitif du mariage homosexuel: 25 heures à ricaner en refusant de répondre aux arguments des représentant élus du peuple opposés à cette turpitude.

  18. @Jean
    Bien sûr et parfaitement logique ! ça sert à supprimer les handicapés avant qu’ils ne viennent au monde et qu’on doive leur trouver des places d’hébergement…
    Avec la future loi sur la fin de vie, entre l’euthanasie des vieux (dont la vie de vaudra plus d’être vécue) et celle des handicapés (idem), on règlera progressivement le déficit des caisses de retraite et de sécu !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services