Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Le ministère de la santé n’existe pas

Plus c'est gros, plus ça passe; le site de propagande pour l'avortement mis en ligne par le ministère de la santé publie la réponse hallucinante d'un gynéocologue sur le traumatisme post-abortif :

S"La majorité des études scientifiques sérieuses qui ont été publiées sur le sujet montrent qu’il n’y a pas de séquelle à long terme psychologique de l’avortement.

Il n’y a pas de syndrome post-traumatique qui persisterait à distance, plusieurs années après un avortement. Maintenant, au moment de l’IVG, c’est sûr que ce n’est pas un moment très agréable à passer."

Cela rappelle la réponse du ministre Belkacem sur la théorie du gender, contre toute évidence : "cela n'existe pas".

Cela fait longtemps que le traumatisme post-avortement est un sujet tabou en France. En revanche,  il y a de nombreuses études en pays anglo-saxons. Liberté politique avait diffusé une synthèse de 112 articles parus de 1985 à 2002 dans 43 revues médicales de haut niveau scientifique en provenance de Grande-Bretagne, États-Unis, Finlande, Canada, Belgique, Danemark, Australie. Au-delà des témoignages, la réalité objective est accablante.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

18 commentaires

  1. C’est complètement faux. Toutes les femmes de mon entourage ayant eu recours à un avortement ont été traumatisées.

  2. Combien de temps allons nous encore les supporter?
    http://compte-a-rebours-francois-hollande.fr/

  3. Et la suite : “c’est comme pour la douleur physique, il y a des femmes qui le vivent – on va dire plutôt bien – et puis il y a des femmes qui le vivent plutôt mal : donc qui sont tristes, qui pleurent”. Bref, c’est comme pour l’insécurité : elle n’existe plus, ce qui existe c’est un “sentiment d’insécurité”. Tout est relativisé à la perception individuelle ce qui permet de faire disparaître les pbs derrière le canapé du psychologue….

  4. de toute l’Europe la France est le pays ou l’on ment (officiellement)le plus sur les sujets tabous …
    Pour la liberté de parole et de pensée la France est incontestablement le pays le plus proche de l’URSS stalinienne .

  5. C’est un homme normal…..
    Et demain s’il perd un morceau
    De son corps ! Séquelles ?
    Pas séquelles?

  6. C’est un homme normal…..
    Et demain s’il perd un morceau
    De son corps ! Séquelles ?
    Pas séquelles?

  7. Comme le nuage de Tchernobyl, le traumatisme post-avortement ne franchit pas les frontières de la France. Comme quoi elles servent bien encore à quelque chose.

  8. Mentez, mentez encore, il en restera toujours quelque chose!

  9. Lire le livre remarquable “les lendemains douloureux de l’avortement” du Dr Philippe de Cathelineau…

  10. c’est comme la mport: un mauvais moment à passer,mais il n’y a pas de thraumatisme

  11. c’est comme la mort: un mauvais moment à passer mais il n’y a pas de thraumatisme

  12. Au fond, que cela a-t’il de si surprenant ? C’est dans la droite lignée de leurs mensonges qui veulent mettre dans les esprits que l’avortement, ce n’est pas tuer un enfant mais plutôt un progrès permettant à la femme de vivre sans entrave et contrainte !
    Et ils nous l’infligent dans les programmes scolaires ( fin du livre de 4e de mon fils qui n’aura que 13 ans au moment où ils aborderont le sujet en classe ! J’ai besoin en l’intention de lui donner un autre point vue avant !!! Après tout, la meilleure des contraceptions, surtout à cet âge la, c’est l’abstinence/ chasteté…)

  13. Ils mentent sans arrêt puisque la vérité n’est pas protégée et que le mensonge ne fait pas l’objet de poursuites pénales

  14. S’il n’y a pas de traumatisme, pourquoi celles qui ont avorté ne cessent-elles d’en parler? Surtout aux personnes qui ne leur on rien demandé… Même les “multi-avortées” apparemment impénitentes ne perdent jamais une occasion de ramener tous leurs tracas psychologiques à “ça”.

  15. Correction: …”aux personnes qui ne leur ont…”

  16. @nemo
    Je rejoins tout à fait votre remarque, la France , par ses dirigeants , est très en avance sur le système totalitaire qui se met doucereusement en place et tente tout pour éradiquer ceux qui luttent contre la culture de mort. Cela est glaçant, les descendants des tortionnaires de 93 ont visiblement repris le pouvoir, pour le plus grand malheur de tous, nous vivons par les avortoirs une Terreur silencieuse.

  17. Ce gynécologue est gynécologue, pas psychiatre, cet homme est une femme de ménage qui nettoie les femmes de leurs enfants. Il n’y a pas pire monstre.
    Il n’a aucune compétence, ni aucune légitimité pour parler de ce sujet, lui qui est un criminel assassin d’enfants.

  18. Il n’y a pas de ministère de la santé en socialie : sang contaminé, amiante, avortement …
    Ils disaient responsables mais pas coupables : un aveu de leur nuisance.
    En socialie, le ministère de la santé s’appelle le ministère de la mort avec pour devise : le travail c’est la liberté.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services