Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Le meurtrier d’un policier remis en liberté avant son procès

La justice française toujours à la hauteur… Merci Christiane Taubira :

"Rajeswaran P. est un homme libre. Et pourtant, cet homme de 34 ans a été condamné en 2011 à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'un policier à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Incarcéré depuis plus de six ans, il a été relâché mercredi après-midi pour une simple question administrative, révèle Le Parisien. Rajeswaran P. a en effet fait appel de sa condamnation mais n'a toujours pas de date pour la tenue de son second procès. Il a donc demandé sa libération en raison de ce retard (…)

La décision a en tout scandalisé la mère du fonctionnaire tué, qui estime que la peine prononcée en première instance, n'était déjà "pas cher payé". "C'est honteux! Absolument honteux. Je suis en colère, triste. Qu'est-ce que cette justice?", s'interroge-t-elle ce jeudi au micro de RMC. "Ils l'ont battu à mort avant de lui mettre une balle dans la tête!"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

12 commentaires

  1. Le contraire m’aurait étonné.
    Cette justice est tout à fait normale par les temps qui courent.
    Comme un homme en bonne santé est un malade qui s’ignore, un homme honnête est un criminel qui s’ignore.
    La justice française a parfaitement intégré le phénomène bien avant Taubira.

  2. Il pourrait demander des dommages et intérêts pour ces 6 années de privation de liberté !

  3. C est comme le coup de l imprimante où il manquait de l encre , on libère un criminel . Si les conséquences n étaient pas terribles ou apportaient du danger, on pourrait presque en rire de cette ” justice” pro-criminelle !

  4. “Ah! Taubira, Taubira, Taubira,
    Les criminolâtres à la lanterne!
    Ah! Taubira, Taubira, Taubira,
    Les criminolâtres on les pendra.”

  5. Alors Mr Badinter, vous êtes satisfait ?

  6. J’entendais ce matin cette information sans qu’une seule fois le nom du criminel ne soit donné. Je comprends pourquoi en lisant votre article…

  7. C’est dans la ligne de ce qu’on voit dans tout le pays
    Des “magistrats” qui n’ont de “magistrats” que le nom pratiquant une justice inversée ou les innocents sont réprimés et les coupables élargis !
    Quand le peuple de France en aura assez de ces hors la loi qui peuplent les tribunaux et prétendent rendre leur “jugements” (torchons ?) en son nom, il investira les TGI et les pendra haut et court !

  8. et comme d’habitude aucune sanction à ces manquements caractérisés. c’est fou dans ce pays comme des affaires peuvent aller vite en justice et d’autres bien trainer. Voila comment le ministère de taubira fabrique de l’injustice tous les jours.

  9. “Justice des hommes,je te crache au visage..”

  10. “Selon que vous êtes puissant ou miserable…”
    Dans la France actuelle, nous les citoyens, les serviteurs et défenseurs de la loi, les infirmières, les pompiers… nous sommes les misérables qui ne pesons pas lourds face aux puissants : les voyous et les criminels.
    Cette société n’en a plus pour longtemps, et c’est le seul point positif !

  11. Et on s’étonnera le jour où des citoyens feront ‘justice’ sans la JUSTICE !!!!

  12. Le décryptage de cette décision et des textes de loi qui l’ont permises, par un avocat.
    Il n’y a pas encore de commentaires sous le billet
    http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2015/09/18/le-delai-non-raisonnable-pour-etre-juge-comme-motif-de-remis-922119.html
    A quand celui de Maître Eolas, la star du barreau, heu, pardon, de twitter?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services