Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le meurtrier de Marignane était… bien connu des services de police [add. commentaire de C. Askolovitch]

Après la mort de Jacques Blondel à Marignane jeudi, abattu pour avoir tenté d'arrêter les auteurs du braquage d'un bureau de tabac, un jeune homme de 18 ans a été mis en examen pour «vol avec arme» et «meurtre afin d'assurer l'impunité de son auteur», avant d'être écroué.

Marouen R. est déjà connu pour une douzaine de délits, principalement des vols avec dégradation ou effraction en 2011 et 2012, il a été interpellé pour la première fois à 15 ans. Condamné trois fois par le tribunal pour enfants, il exécutait une peine de quatre mois avec mise à l'épreuve.

Addendum 26/08 – Je remonte ce commentaire, qui mérite d'être lu pour comprendre à quel point nos médias sont complices de ces assassins :

"extrait de l'émission "On refait le
Monde"
sur RTL.
A
partir de 5 mn 45
"Cet homme n'aurait pas fait ça […] il ne serait pas mort et ces deux
petits voyous […] ne seraient pas devenus des assassins
" Ces deux
petits voyous risquent la prison "parce qu'un espèce de dingue avec un
bébé dans sa voiture était accroché au fusil
"
Bon, ces choses-là ont été dites avec beaucoup de circonlocutions parce
que Monsieur Askolovitch "ne blâme pas ce bonhomme". Ouf ! C'est dit…
Mais à 14 mn il remet ça : "Ce monsieur est infiniment pitoyable parce
qu'il est mort […]" "il a transformé deux petits voyous merdeux en
assassins
"
Non, il ne le blâme pas, il méprise et accuse Jacques Blondel."

Partager cet article

31 commentaires

  1. De quoi se plaint on ? C’est pourtant très courant et Taupira va même faire empirer les choses.
    Il ne faut pas oublier que ce sont des chances pour la France qui se comportent ainsi, ils vont d’ailleurs participer au paiement des retraites ! Si, si, les socialistes l’ont dit, je vous assure !
    Faire des marches blanches, pleurnicher et déposer des fleurs ne changera rien.
    Il faut vraiment être naif pour croire que cela va évoluer.

  2. Toujours dans la culture de l’excuse, les journalistes commencent à nous lister les différents problèmes douloureux rencontrés par ce juste majeur dans sa courte vie, ainsi il aurait été en manque de père celui-ci ayant quitté le domicile familial, mais ce risque de manque de repères paternels n’a pas eu l’air d’inquiéter les mêmes médias lorsqu’il s’est agit du prétendu “mariage pour tous” ou de la PMA à venir.

  3. Et il y en a combien de ce genre qui courent dans les rues françaises?

  4. Avant la racaille n’était jamais connu des services de police. Pour une bonne raison : la guillotine se chargeait de leur couper la tête quand on les chopait. Mais depuis l’arrivée du socialisme en 1981 et le sinistre Badinter la racaille est systématiquement protégée dans le seul but qu’elle puisse se défouler sur les braves gens en toute impunité..

  5. Quand on entend sa mére il ne peut pas étre responsable!et pourtant depuis l’age de 15 ans il est connu pour des méfaits,la famille aurait du s’en soucier plus tot.

  6. Et ça continu encore et encore!!!

  7. Un “brave” garçon, “profitant” à plein de sa “majorité pénale”. Et pas si précoce que cela, puisque ayant commencé dans sa “carrière” de délinquant (il faut bien vivre) pas si tôt, non à 13, mais à 15 ans !

  8. Mise à l’épreuve. Je comprends.
    Etat de droit?

  9. Lorsqu’on voit et entend le frère aîné et la mère du prévenu, on comprend d’où vient le problème. Cette dernière, qui qualifie son rejeton de “brave”, n’a pas eu un mot pour la victime et pour ses proches. Quant au père, il est invisible.

  10. Hélas! Mais pleurnicher ne sert à rien!

  11. Selon la télévision française, « Djamila Rezgui…, la mère d’un des braqueurs présumés de Marignane, parle de son fils et ne croit pas à sa culpabilité ».
    C’est vrai que ce gamin « connu pour une douzaine de délits, principalement des vols avec dégradation ou effraction en 2011 et 2012, … condamné trois fois par le tribunal pour enfants,[…] et qui exécutait une peine de quatre mois avec mise à l’épreuve » était tellement mignon… Son complice doit être du même acabit.
    Rappelons simplement qu’il y a « MEURTRE à caractère volontaire » comme cela a été dit et écrit.
    C’est étrange de donner le nom de la mère alors que le nom du braqueur et du suspect recherché sont soigneusement caché s ? Ça doit être une gaffe.
    Note : Maintenant, le nom du présumé innocent est aussi connu. Cela a pris du temps mais c’était inévitable… Les médias commencent à s’en rendre compte.

  12. Que prévoit le projet de loi de l’irresponsable sinistre de l’injustice taubira pour de pareils délinquants ?
    Rien d’autres que de plus grandes facilités pour sortir de prison !
    Il serait temps de porter plainte contre les juges responsables du suivi des peines des assassins. Plaintes pourraient aussi être déposées contre des personnalités politiques irresponsables dont les décisions ont eu pour résultats de laisser en liberté des individus dangereux.
    De même, on devrait enquêter sur ce qu’a été le suivi scolaire et éducatif de ce genre d’individu.
    Plutôt que de se lancer dans des délires de gender, on devrait remettre en cause une éducation trop laxiste et incapable de former les jeunes au respect de l’autre et de sois-même.

  13. Le malheureux Jacques Blondel aura-t-il son nom affiché sur un “mur des cons” ? En leur for intérieur, certains gauchistes l’ont peut-être déjà épinglé.

  14. Ses proches et amis sont tous surpris que celui qu’ils connaissaient si bien ait pu commettre ce crime qui “ne lui ressemble pas” … mais est l’aboutissement logique de sa trajectoire!
    Apparemment, ils n’ont pas conscience du fait que trois condamnations et une douzaine de délits (connus)- en tant que mineur – constituent un engagement opiniâtre sur une voie criminelle !
    Étonnante distorsion (ou ignorance) des notions d’honnêteté et de morale sociale …

  15. Je propose de soumettre ce meurtrier à une peine probatoire : il faut tuer au moins deux fois pour mériter les remontrances de Mama Taubira.

  16. “Décret T :Désormais,le terme peine sera réservé exclusivement aux victimes.Celles-ci seront astreintes,à un examen psychologique, à un stage de rééducation civique,et devront porter un bracelet électronique localisateur dans le cas où elles tenteraient de porter atteinte à la dignité et au respect de leurs agresseurs.En cas de récidive,ces personnes se prétendant victimes du NOS (NOUVEL ORDRE SOCIAL)se verront “délocalisées” …J.O du 26 08 2013

  17. chaque jour la même histoire, à force d’avoir accueilli toute la racaille africaine et l’UMPS qui nie le lien immigration – délinquance!
    se sont des traitres à la nation, un jure ils seront jugés par le peuple

  18. On n’est pas loin de nous dire que le comportement “anormal” est celui du citoyen qui a osé s’interposer contre un “jeune” qui faisait son “travail”…

  19. J’ai écouté à la radio un commentaire particulièrement écœurant de Claude Askolovitch sur RTL : en résumé M. Blondel, la victime, a eu tort de poursuivre le délinquant et elle a brisé la vie du jeune tueur promis à un bel avenir le transformant en assassin.

  20. Quatre mois de mise à l’épreuve.
    L’épreuve est concluante, les preuves sont là.

  21. Le problème est insoluble car dans le coran,s’attaquer a un chrétien ou a ses biens n’est pas une faute(dans l’eglise on dit péché )
    donc, c’est dans leur education même, au fin fond de leur conscience que le problème est situé. C’est pourquoi,la maman et les amis disent qu’il n’y a rien de répréhensible : ils le pensent sincèrement.

  22. Vous voulez un éloge de la lâcheté doublé d’une descente en règle de ce Français courageux ? Ecoutez ceci, extrait de l’émission “On refait le Monde” sur RTL
    http://www.rtl.fr/emission/on-refait-le-monde/ecouter/le-retraite-abattu-a-marignane-heros-assume-ou-inconscient-du-danger-le-debat-dans-onrefaitlemonde-7763994611
    A partir de 5 mn 45
    “Cet homme n’aurait pas fait ça […] il ne serait pas mort et ces deux petits voyous […] ne seraient pas devenus des assassins” Ces deux petits voyous risquent la prison “parce qu’un espèce de dingue avec un bébé dans sa voiture était accroché au fusil”
    Bon, ces choses-là ont été dites avec beaucoup de circonlocutions parce que Monsieur Askolovitch “ne blâme pas ce bonhomme”. Ouf ! C’est dit…
    Mais à 14 mn il remet ça : “Ce monsieur est infiniment pitoyable parce qu’il est mort […]” “il a transformé deux petits voyous merdeux en assassins”
    Non, il ne le blâme pas, il méprise et accuse Jacques Blondel.

  23. C’est sûr qu’un viaduc au moins sépare les propos de cet Askolovitch, gocho-bobo, de l’action d’un grand soldat comme Hélie de Saint Marc. Ce dernier n’avait pas hésité à désobéir à des ordres iniques, avec les risques que l’on connaît, pour sauver le maximum de harkis abandonnés à leur sort par la France.

  24. Quelle Honte…

  25. En résumé, le discours d’Askolovitch c’est l’éloge de la lâcheté, de la pleutrerie.
    Ce mec est “has been”.

  26. Aux armes citoyens
    Qu’un sang impure
    Abreuve nos sillons

  27. Si Jacques BLONDEL avait eu le geste de René Galinier contre les deux voyous, il serait déjà en prison… mais là, il n’y sera pas et malheureusement pour les siens, il sera au cimetière. Il a eu un réflexe d’homme courageux car face à la racaille d’où qu’elle vienne, il a pris les devants en défendant l’outil de travail d’autrui et en se substituant à la police devenue inutile (car elle s’occupe davantage des militants de la manifpourtous que des vrais criminels qui sont dans la nature et en liberté). Il a agi conscienscieusement en s’opposant à deux malfrats très dangereux.
    Je demande au maire de Marignane et à tous les maires de France de donner le nom de Jacques Blondel à une rue ou une avenue afin de montrer notre solidarité avec sa famille. Qu’il repose en paix !

  28. Il serait intéressant de demander l’opinion de la Sénatrice qui hurlait à la lâcheté parce que personne n’a couru après son voleur !
    Elle a dû retourner immédiatement sa veste et doit maintenant critiquer férocement M. Blondel.

  29. Courbons l echine, soyons soumis. Surtout ne pas se rebeller.
    C est etrange, lors des terribles heures de notre histoire, c etait exactement ce que condamnent nos bienpensants d antant et de maintenant.

  30. …vous ne saviez pas que les victimes n’ont qu’à rester chez elles..
    C’est leur faute…
    Sans elles il n’y aurait pas d’assassins….
    C’est bien connu…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services