Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis / Pro-vie

Le message de Donald Trump aux pro-vie

Le message de Donald Trump aux pro-vie

Yves Daoudal a traduit le message de Donald Trump à la March for Life :

Aujourd’hui, je suis très fier d’accueillir des dizaines de milliers de familles, d’étudiants et de personnes de toutes confessions et origines dans la capitale de notre pays à l’occasion de la 46e édition de la Marche pour la vie.

C’est un mouvement fondé sur l’amour et fondé sur la noblesse et la dignité de chaque vie humaine.

Lorsque nous regardons dans les yeux d’un enfant nouveau-né, nous voyons la beauté de l’âme humaine et de la Majesté de la création de Dieu. Nous savons que chaque vie a un sens et que chaque vie mérite d’être protégée. En tant que président, je défendrai toujours le premier droit de notre Déclaration d’indépendance, le droit à la vie.

Au cours de ma première semaine de pouvoir, j’ai rétabli la politique de Mexico. Nous avons pris des mesures audacieuses pour protéger les libertés religieuses des médecins, des infirmières et des organismes de bienfaisance, comme les Petites Sœurs des Pauvres. Nous avons publié une nouvelle proposition visant à interdire aux fonds du contribuable du Titre X d’aller dans une clinique pratiquant l’avortement. Nous soutenons le choix aimant de l’adoption et du placement en famille d’accueil, y compris en soutenant les services d’adoption basés sur la foi.

Et j’appuie les efforts du Sénat américain pour rendre permanent l’amendement Hyde qui interdit aux contribuables de financer l’avortement dans les projets de loi de dépenses.

Aujourd’hui, j’ai signé une lettre au Congrès pour lui faire savoir que, s’il envoyait à mon bureau une législation qui affaiblirait la protection de la vie humaine, je prononcerais un véto. Et nous avons le soutien pour faire respecter ces vétos. Chaque enfant est un cadeau sacré de Dieu.

Comme l’indique le thème de la Marche pour la vie de cette année: «Chaque personne est unique, dès le premier jour».

C’est une expression très importante, «unique dès le premier jour». C’est tellement vrai.

Je tiens à remercier les Américains qui ont parcouru tout le pays pour marcher pour la vie. Et je tiens tout particulièrement à remercier tant de jeunes qui nous donnent de l’espoir pour l’avenir.

Ensemble, nous travaillerons pour sauver la vie des enfants à naître afin qu’ils aient une chance de vivre et d’aimer, de prospérer et de rêver, de bénir notre pays et d’atteindre son plein et glorieux potentiel.

Merci et que Dieu vous bénisse, ainsi que votre famille, et que Dieu bénisse l’Amérique.

Nous attendons avec impatience le message de notre président demain à Paris…

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Le message ?

    Comme on dit chez Heineken maintenez la pression!!!

  2. Excellent ! Cela fait chaud au cœur.

    On se demande vraiment qui sont les bonnes personnes : Poutine, Trumps, … ? Du moins ça y ressemble, contrairement aux mensonges permanents de nos médias.

    En revanche, on sait qui fait la promotions d’une culture de mort, qui est diabolique : Ce sont les ennemis des précédents. Ils sont en Europe de l’Ouest, près de nous, essayant chaque jour d’injecter un peu plus leur poison mortifère tout en ayant l’air de vouloir le bien. Ils veulent absolument s’accrocher à l’apparence de légitimité qui leur reste et continuer de nous diriger, malgré les peuples qui disent NON. Pour eux, ça sent déjà la fin de mandat avant terme.

  3. Même pour lutter contre la culture de mort je ne marcherai pas derrière Trump.

    Faut-il donc choisir entre la peste et le choléra ? Jamais !

    • Personne n’est parfait dans ce bas monde, mais il y a des choix essentiels : la vie ou la politique spectacle qui cache des voies mortelles ?

      • Les causes justes ont besoin de soutiens exemplaires. Trump est un clown. Ce jouisseur ridicule dessert la cause de la vie et la rend suspect aux yeux du monde.

        • Si vous êtes Nicolas J., vous avez un tropisme centriste qui vous masque tout ce qui est bon chez Trump. Il n’est pas un saint, mais combien de ceux qui se disent chrétiens défendent la vie comme lui ? Il a été élu sur un programme, il l’applique, il ne se contente pas de flatter les pro-vie, il se bat à leurs côtés. Que demander de plus ?
          Non, il ne dessert pas la cause de la vie, même si vous avez envie de croire cela, il remet Dieu au centre, quand il dit que tous les enfants ont été créés avec une dignité conférée par Dieu ; il rappelle que ce n’est pas le gouvernement, mais Dieu qui doit être vénéré : autrement dit, les droits de l’homme, dont celui à la vie, ne sont pas accordés par le gouvernement, mais par Dieu. Sans le dire, Trump défend le droit naturel. Mais souvenez-vous que le très sérieux Reagan était traité comme un idiot : aurait-il fallu qu’il ne défende pas la vie au motif que sa réputation aurait défendu cette cause ?
          Les opposants à la culture de la vie trouveront toujours quelque chose à dire pour dénigrer les défenseurs de la vie.

  4. Quel beau discours, malheureusement le dictateur préfère encenser la mort et les barbouzes…

  5. 22000 enfants SDF rien qu’à New-York.
    Se soucier des enfants à naître c’est bien. Mais quand on se soucie si peu des enfants déjà nés, soutenir une marche pro vie, ça semble plus à une manœuvre politique qu’à une véritable sincérité !

    • Savez-vous que, en tant qu’entrepreneur, Trump a sorti des gens de la rue et les a embauchés ?
      https://www.vincentabry.com/american-comeback-story-trump-boxeur-62419

      Par ailleurs, il veut donner en priorité du boulot à ses compatriotes (avec le succès que l’on voit), et c’est bien aussi prendre soin d’eux.

      Franchement, il aurait pu se contenter de mots, de quelques gestes. Or, jusque là, il a été le président ayant le plus fait en faveur de la vie, et ce n’est pas fini.

      On peut ne pas l’apprécier pour diverses raisons (je l’aime bien, je l’avoue), mais on ne peut pas lui reprocher n’importe quoi…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services