Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Médias : Désinformation / Vidéos

Le mépris de Jean-Pierre Elkabbach envers Jordan Bardella (RN)

Le mépris de Jean-Pierre Elkabbach envers Jordan Bardella (RN)

Ce n’est pas une interview, c’est un débat. Et après les journalistes s’étonnent d’être traités de “cireurs de pompe du pouvoir”.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. JP ElKabbash : “… qu’on parle beaucoup pour dire quelque chose et non pour ne rien dire” !
    Il aurait mieux fait de dire cela au champion hors catégorie qu’est Emmanuel Macron !

    Jordan Bardella ne s’en sort pas si mal que cela malgré sa jeunesse, et son relatif manque d’expérience, face aux vieux briscards.

  2. L âge légal de la retraite ne pourrait t il pas s appliquer à Jean Pierre elkabach?

  3. Tout juste si on ne voit pas la marque du collier sur son cou…

  4. Si les dés n’étaient pas pipés, on imputerait le temps de parole d’elkabbache sur celui de LREM, sans oublier d’imputer également sur les frais de campagne de ce parti le coût de son passage sur l’antenne à hauteur du prix facturé pour les pubs.

  5. s’il n’est pas un procureur qu’est-ce qu’il est est? un valet servile de la finance internationale détenue car ses chers amis de la même “confrérie” et il s’étonne qu’il ne soit pas aimé c’est un pauvre type, je les vomis

  6. Jordan Bardella aurait dû lui fermer son clapet par une célèbre injonction:
    “Taisez-vous, Elkabbach”.
    Elkabbach est né en 1937. Il remplit donc les conditions pour qu’on lui applique le traitement préconisé par Jacques Attali dans les années 80 au lieu de jouer les Vychinski jupitérien.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!