Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le Medef s’inquiète

Des difficultés rencontrées par les entrepreneurs ? Non. Le Medef s’inquiète qu’une loi puisse favoriser la représentativité des chefs d’entreprise sympathisants du FN. 

Une vingtaine de présidents de ses fédérations, parmi lesquels Alexandre Saubot de l’UIMM (Métallurgie), Gilles Lafon de Prism’emploi (Recrutement) et Viviane Chaine-Ribeiro de Syntec (Services informatiques), ont écrit le 29 juin aux députés et aux sénateurs pour les inviter à revoir le texte de loi sur la formation professionnelle, l’emploi et la démocratie sociale, actuellement en discussion au Parlement.

Une disposition de cette loi du 5 mars 2014 porte sur la représentativité patronale. Les patrons des très petites et moyennes entreprises (TPE/PME) de moins de 20 à 30 salariés sont de plus en plus nombreux à adhérer aux thèses défendues par Marine Le Pen et qu’ils n’ont plus peur de s’afficher comme tel.

La loi favorise le regroupement de ces petits patrons et leur permet de devenir représentatifs de leur profession. Ce qui leur permettrait de toucher les fonds paritaires : plus de 100 millions d’euros par an à reverser aux organisations. Il suffit de remporter 8% des suffrages à une élection professionnelle pour prétendre à une représentativité, un score relativement facile à atteindre si des chefs d’entreprise « de tendance poujadiste » venaient à se regrouper.

Partager cet article

5 commentaires

  1. La démocratie, dont d’ailleurs Emmanuel Macron – qui, contrairement au Président de la République, au premier ministre et, en général aux autres membres du gouvernement, est un homme qui réfléchit – nie l’existence, est encore une fois bafouée par un organe dit “représentatif”, qui, en fin de compte, ne représente que lui-même et les intérêts d’une petite minorité de ses adhérents.

  2. M’enfin, si le FN est une telle horreur, que n’ont-ils demandé sa dissolution depuis près de 45 ans qu’il existe.
    À ma connaissance, seule Christine Boutin a parlé en ce sens, probablement pour souligner que c’est un parti absolument légal contre lequel rien ne peut être retenu.
    Tous ces anti-FN primaires ne font montre que d’un totalitarisme dont ils accusent leurs adversaires simplement pour se dédouaner eux-mêmes.
    Évidemment, tant que ce parti restait relativement confidentiel, cela ne les gênait pas outre mesure. Maintenant que son importance lui vaut d’avoir droit à des financements (qui ne vont donc plus se retrouver ailleurs), c’est une autre paire de manches!

  3. Le Medef n’est que la franc maçonnerie patronale, rien d’autre.

  4. Le Medef ferait mieux de demander la démission des marchands d’influence que sont les Minc ou Attali !
    Petit exemple de désinformation à 56 mn 40 :
    https://www.youtube.com/watch?v=0QUTdJd7B-g
    Que dit Attali : “…quand le traité de Maastricht sera mis en place il y aura une très forte croissance en Europe et une baisse du chômage…..
    En fait, c’est tout le contraire qui se passe ! Et les médias mainstream, continuent à le payer pour qu’il intervienne raconter ses mensonges !

  5. Crétins.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services