Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : International / Religions : L'Islam

Le martyre de Sadad cause une nouvelle vague d’émigration des chrétiens de Syrie

Maintenant que l'armée syrienne a libéré le village chrétien de Sadad, l'Aide à l'Eglise en détresse a pu mesure l'ampleur des atrocités qui y ont été commises par les rebelles. L'association parle du pire acte de persécution anti-chrétienne depuis le début de la guerre en Syrie :

"les personnes vulnérables
incapables de s’échapper ont été soumises à des actes de torture tels
que la strangulation
– dont des personnes âgées, handicapées, des femmes
et des enfants. Les sources révèlent que 30 corps ont été retrouvés
dans deux différentes fosses communes
. Les morts découverts dans un
puits à Sadad étaient les restes de six membres d’une même famille (…)

Leurs funérailles ont eu lieu avant-hier (lundi 4 novembre) dans une
communauté dont la ville date de 2000 ans avant Jésus-Christ, et qui
commence à pleurer la perte de ceux qui sont décrits comme des « martyrs » par les responsables ecclésiastiques.

Les atrocités ont eu lieu pendant une semaine d’occupation de Sadad par le Front Al-Nusra et Daash. Les forces rebelles, selon les responsables religieux, ont retenu 1.500 familles comme « boucliers humains » dans le but d’empêcher les troupes gouvernementales de reprendre le village.
La tragédie de Sadad a commencé le 21 octobre, quand les forces rebelles ont envahi la ville et effectué ce que Mgr Selwanos Boutros Alnemeh, archevêque métropolite syro-orthodoxe d’Homs et Hama, a appelé « le plus grave et le plus important massacre de chrétiens » depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011.

Au moins 2.500 familles se sont enfuies, en
n’emportant que les vêtements qu’elles portaient, et se sont rendues
dans des villes telles que Homs (60 km), et plus loin à Damas,
Al-Fhayle, Maskane, Fayrouza, Zaydal et ailleurs. Certaines des
personnes qui s’étaient enfuies ont parcouru 8 km à pieds pour trouver
refuge. Celles incapables de fuir Sadad ont été rapidement arrêtées par
les rebelles dans le cadre d’une tentative pour repousser la
contre-attaque des forces loyales au Président syrien Bashar El Assad.

Dans les jours qui ont suivi, au moins 30 personnes ont été blessées
et 10 sont toujours portées disparues. Les comptes rendus de Mgr Alnemeh
et d’autres responsables religieux décrivent la généralisation des pillages
et des destructions de magasins, maisons et bâtiments gouvernementaux
ainsi que d’hôpitaux, cliniques, bureaux de poste et écoles. D’après les
rapports, des jeunes déclarent avoir subi des moqueries et des insultes
en raison de leur foi chrétienne, et des mots obscènes ont été inscrits
sur du mobilier chrétien.

Sadad, où est parlé l’araméen, la langue de Jésus-Christ, compte
jusqu’à 14 églises, dont l’église syro-orthodoxe Saint Théodore qui a
été utilisée et profanée par les rebelles.(…)

Réitérant son appel à mettre fin aux livraisons d’armes à la Syrie,
en particulier aux groupes de rebelles extrémistes, le Patriarche
Gregorios III a affirmé que les atrocités avaient déjà initié une nouvelle vague d’émigration des chrétiens de Syrie.
Jusqu’à présent, a-t-il expliqué, les fidèles avaient vu Sadad comme un
lieu sûr, comparé à des villes comme Homs où les communautés
chrétiennes avaient été attaquées."

Vous pouvez encore signer la pétition adressée à Laurent Fabius, pour que la France cesse d'aider les rebelles qui massacrent nos frères chrétiens.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Du moment qu’on peut fêter tranquillou l’Aïd, tout va bien, non ?

  2. Avec Hollandouille qui fourgue des armes et munitions aux rebelles, la France se distingue dans les pays droits de l’hommistes

  3. et que disent nos donneurs de leçons est-ce que ce ne sont pas des crimes contre l’humanité comme les prétendus crimes des Serbes en Bosnie. La différence c’est que ce sont des chrétiens qui sont massacrés et que notre Toumou fournit des armes à ceux qui les assassinent

  4. ça nous fait tellement mal qu’on reste SANS VOIX….après les serbes orthodoxes prisonniers dans les enclaves au KOSOVO, LES SYRIENS torturés ….: QUAND la “masse” des Français va-t-elle comprendre que demain ce sera peut-être son tour ? signez et faites signer la pétition à fabius : c’est très peu, mais que faire ?

  5. Mais ou sont donc les donneurs de leçons de bonne gouvernance, de droit de l’homme, tous ces politiciens et autres grands fonctionnaires imbus d’eux mêmes, ces pseudos journalistes qui s’avilissent aux service de ces gouvernements corrompus pour dénoncer toutes les atrocités commises par ces fous de l’islam. Honte à eux et à leur famille.
    Paix pour ces pauvres victimes, prions pour elles. Merci.

  6. “La masse des français” devrait avoir de bonnes lectures, ils ne manquent pas, les livres qui nous annoncent ce qui nous attend, depuis plus de 30 ans, ils existent !
    Ce sont pour la plupart des romans, mais tellement vrais puisqu’au fil du temps ces écrits deviennent la réalité ! (souhaitons que – La Toussaint blanche – reste un roman)
    Mais scronieunieu, réveillez-vous !
    Faut-il profiter de l’affaire des portiques pour agir ?! Nos anciens doivent être vert de rage en nous regardant, pourvu qu’ils soient tolérants lorsque nous quitterons cette vallée de larmes.

  7. Fabius et flanby soutiennent ouvertement et en connaissance de cause les puissances démoniaques qui font cela et soignent et chérissent ceux qui tôt ou tard feront de même ici lorsque les combattants de la secte dont il ne faut pas prononcer le nom regagneront leurs quartiers en héros.

  8. Il soutient les puissances démoniaques et dire qu’aujourd’hui il va enorgueillir des soldats morts en 1914/1918… Mon grand-père doit se boucher les oreilles, lui mort à 33ans pour la France, fille de l’église.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services