Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Le mariage s’invite dans le débat sur la bioéthique

Lors des débats de cette nuit (ils se sont terminés après 4h du matin), le député Xavier Breton ayant défendu le droit des enfants à naître dans un couple stable, l'homosexualiste Noël Mamère s'en est pris au mariage :

M "Monsieur Breton, il faudrait quand même regarder la réalité de la société. Vous n’êtes pas obligé de la regarder à travers le filtre de vos convictions qui, en l’occurrence, vous aveuglent ! […] Aujourd’hui, plus de la moitié des enfants naissent hors mariage. Cela contredit complètement votre baratin sur le mariage. Si, comme vous le prétendez, celui-ci induit la naissance des enfants, on devrait annuler le mariage des couples infertiles. Arrêtez de nous asséner votre conception judéo-chrétienne du mariage. […] Nous sommes dans une société laïque et nous sommes, dans cet hémicycle, en train de fonder la loi. Celle-ci ne s’inspire pas des religions. […] La loi s’inspire de la société. Elle fixe un cadre. Le mariage n’est qu’un contrat passé entre deux personnes qui ont choisi de vivre ensemble. Cela n’a rien à voir avec les conceptions qu’on peut en avoir dans l’église, dans la synagogue ou dans la mosquée."

Pour quelqu'un qui utilise son autorité pour outrepasser la loi (parodie de mariage homo de Bègles), c'est fort de café.

Partager cet article

24 commentaires

  1. Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.
    Et puis il confond fécondité et fertilité, notre cher père Noël…
    Décidément, pour les prendre à contre-pied, ces cons-là, il faudra jouer la carte du visionnaire, genre “prenons deux couples, un marié, un pas marié et regardons à quoi ils ressemblent 20 ans plus tard…”

  2. Ce que ce Noël( tiens, un nom deprédilection!A sa place, je changerais vite de prénom) Mamère dénonce, il le fait lui-même: logique, hein!

  3. Le preux moustachu a raison : la loi ne s’inspire pas, elle expire !
    Ceci sous les coups mortifères des apprentis sorciers tout enivrés de sang.

  4. « Pour quelqu’un qui utilise son autorité pour outrepasser la loi (parodie de mariage homo de Bègles), c’est fort de café. »
    C’est la conception républicaine de la discussion : pas de discussion avec les gens qui n’ont pas les mêmes idées que moi…
    Héritage sordide de la Révolution : « pas de liberté pour les ennemis de la liberté »… avec bien entendu un sens très républicain de la liberté (pour ne pas dire maçonnique : c’est un synonyme).
    On ne peut discuter avec ces gens-là car la raison ne leur est pas accessible (alors qu’ils s’en prétendent les héritiers). Ils n’ont qu’un seul objectif (destruction de l’Église) et pour cela tous les moyens sont bons.
    Bref, Mamère, ainsi que l’immense majorité du cortège de l’Assemblée, ce ne sont que des rejetons de Robespierre à qui on a – pour le moment – rogner les ailes…

  5. cela dit, la finalité du mariage n’est pas la procréation.
    [Bien sûr que si :
    “L’union matrimoniale de l’homme et de la femme, fondée et structurée par les lois du Créateur, est ordonnée par nature à la communion et au bien des conjoints, à la génération et à l’éducation des enfants.”
    http://www.vatican.va/archive/compendium_ccc/documents/archive_2005_compendium-ccc_fr.html#LES%20AUTRES%20CÉLÉBRATIONS%20LITURGIQUES
    MJ]

  6. “La loi s’inspire de la société”.
    Et bien elle est mal barrée.
    “Nous sommes en train de fonder la loi”
    Et prétentieux avec ça !
    Hé oh ! vous n’avez pas reçu mandat pour nous refaire une constitution hein !
    Mais qui l’a envoyé au palais Bourbon celui-là ? Erreur de casting…

  7. Pardon :
    “La loi s’inspire de la société”.
    Et bien elle SONT mal barréeS.
    Toutes les deux. Comme deux aveugles qui se guideraient l’un l’autre.

  8. En plus, l’origine du mariage civil, c’est purement civil, rien de religieux.
    Si ça n’était qu’un contrat, ça ferait belle lurette que ça se réglerait chez le notaire… Il faudrait alors expliquer pourquoi il y a des “salles des mariages” dans les mairies… Il en a forcément vu une à Bègles ;-D
    On ne doit pas avoir les mêmes livres d’histoire…
    Et puis à force de ne pas vouloir mettre de religieux dans l’Assemblée, c’est lui qui en met le plus.
    Vite, un Molière ! un La Fontaine !

  9. “Le mariage n’est qu’un contrat passé entre deux personnes qui ont choisi de vivre ensemble.”
    Monsieur Mamère pourrait-il nous préciser les différences entre “mariage” et “PACS”?
    “Aujourd’hui, plus de la moitié des enfants naissent hors mariage.”
    Monsieur Mamère peut-il indiquer la proportion d’enfants nés hors mariage et qui ne vont pas parfaitement bien (scolairement, psychologiquement, …) ainsi que la proportion concernant les enfants nés dans le cadre d’un mariage?
    Autrement dit que coûte à la société (impôts -pour financer les aides scolaires, les redoublements- ou cotisations -pour financer les suivis psys-) chaque type de “choix de société”?
    Vous trouvez que la solidarité est exagérément sollicitée pour certains malades que vous souhaiteriez faire disparaître, mais on peut aussi trouver que la solidarité est exagérément sollicitée pour compenser les inconvénients de certains “choix de vie”.

  10. Le mariage n’est pas qu’un contrat civil, il est aussi une institution, ce que nos chers élus s’escriment à défaire en facilitant le divorce.

  11. “Aujourd’hui, plus de la moitié des enfants naissent hors mariage. Cela contredit complètement votre baratin sur le mariage.”
    Ah bon ? En quoi cela constitue-il un contre-argument ? En quoi cela constitue t-il un bien ? En quoi cela constitue-t-il un idéal ? Les fait sont là : les gens font, alors ils ont raison ? C’est ça Monsieur Mamère ?
    Si je dis que plus d’un homosexuel sur deux est sujet à séropositivité, est-ce à dire que cela contredit votre baratin sur le préservatif ?

  12. ‎”Nous sommes dans une société laïque et nous sommes, dans cet hémicycle, en train de fonder la loi”
    Plutôt que de donner des leçons de “laïcité” aux autres, et avant de “fonder la loi”, il pourrait commencer par respecter la loi existante …en ne “mariant” pas des homosexuels.

  13. Décidemment Mr Mamère à une conception du mariage à géomètrie (très) variable. puisqu’il s’agirait d’un contrat passé entre deux personnes qui ont décidé de vivre ensemble, à ce compte là pourquoi pas entre trois personnes (puique les ménages à 3 existent)? pourquoi pas non plus entre un homme et un animal?
    Il me semble que le respect de la loi naturelle est une question de bon sens (chose dont ce monsieur me parait bien dépourvu) et non de religion.

  14. …j’ai omis de préciser : “de sang impur” comme brament ces preux “humanistes !

  15. La “conception judéo-chrétienne” du mariage que vomit Mamère n’est ni plus ni moins que la loi naturelle (qu’un “vert” ne la comprenne pas est pour le moins étonnant), celle du bon sens !
    Descartes disait que le bon sens est la chose du monde la mieux partagée. Mamère devait être absent le jour de la distribution …

  16. Si monsieur Mamère (le grand cycliste) veut que les lois ne s’inspirent en rien de la Loi religieuse, il risque de lui manquer bien des choses importantes.

  17. Selon le journal Le Point, Noël Mamère aurait été initié à la loge « Demain » du Grand Orient de France en 1994, information confirmée par Ghislaine Ottenheimer et Renaud Lecadre. Selon un membre du GOF, Mamère en a démissionné six mois plus tard, « faute d’y avoir trouvé sa place ». « Je ne suis pas moi-même franc-maçon », dit-il. « Mais, ajoute-t-il, les maçons disent que je parle comme un maçon sans tablier. »

  18. “..et nous sommes en train de fonder la loi.” Autrement dit, “la loi, c’est nous les élus, c’est MOI qui la donne.”
    Si c’était vraiment la société qui inspirait la loi, si la loi était adapté aux comportements généralisés de la population, il y aurait une loi pour dépénaliser les chèques en bois, une autre pour éliminer les limites de vitesse, et ainsi de suite.
    Le régime parlementaire est vraiment le règne des médiocres.

  19. Noël Mamère menteur comme un arracheur…d’OGM
    http://aurel.hautetfort.com/archive/2007/03/07/noel-mamere-menteur-comme-un-arracheur-d-ogm.html
    il faut balayé ces gens là

  20. Ceci va peut_être choquer, mais allons y au culot: si la république est vraiment laïque, alors que le mariage a une connotation religieuse, alors, il faut l’ abroger et interdire également le mariage religieux ! Comme ceci, tout le monde sera d’accord !
    Ou pas…

  21. Noel Mamère incarne parfaitement l’écervelé gauchiste , qui ne comprend pas qu’un couple hétérosexuel stérile , l’est pour des raisons de santé , et non par-ce que il va contre la nature , alors que les duos et paires d’homos choisissent délibérément une sexualité qui ne peut assurer la reproduction .
    Et si Mamère ne veut pas d’une conception chrétienne du mariage , pourquoi tient-il à dénaturer ce qui est à la base un des piliers de la religion chrétienne et repris par la république ? le PACS laïcard et républicain devrait largement lui suffire .

  22. @ Mû de Jamir : Concernant les personnes homosexuelles, il est clair qu’il y a un problème chez elles concernant leur taux de contamination par le virus du VIH. Le pire étant sans doute en région parisienne est dans les grandes villes de Province. Ceci vient sans doute du fait qu’elles ont une vie sexuelle plus dissolue que les personnes hétérosexuelles(partenaires multiples, etc…). Mais je ne suis pas persuadé que ceci dure encore bien longtemps, les jeunes “hétéros” copiant de plus en plus les “homos” dans leur pratique (libertinage…), ce qui augmente de facto les risques de contamination et la pire des choses : l’IVG….

  23. Décidemment c’est sûr, les verts ne sont pas murs.

  24. un contrat ente deux personnes? Pourquoi pas trois, pourquoi pas cinq, pourquoi un nombre, finalement? Monsieur Mamère, le mariage est une union entre deux personnes de sexe opposé qui décident de vivre ensemble et de fonder une famille par la procréation. point. Que le couple soit fertile ou non est ensuite un problème de nature, pas de droit. Vos méthodes, vos interventions n’ont qu’un seul but: détruire la famille, déstructurer la société au profit d’une pseudo liberté de faire ce que l’on veut! Pourquoi ne pas légaliser la pédophilie?
    Si notre civilisation ne vous convient pas, allez ailleurs!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services