Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

« Le mariage, François, nous on y croit ! »

De Yves Brunaud dans Présent :

"Pour préparer d’ores et déjà la grande manifestation du 13 janvier
contre l’ignominie politique et la régression juridique que
représenterait la légalisation du « mariage homosexuel », il faut savoir
tirer au plus vite les leçons des deux grandes et belles manifestations
qui se sont déroulées le week-end dernier à Paris et dans un certain
nombre de grandes villes de province pour défendre la famille. Sur la
forme comme sur le fond. […]

Marcher « pour » plutôt que « contre ». – Après avoir
personnellement défilé – pour défendre la famille – aussi bien le samedi
que le dimanche, une nécessité m’est apparue à la vue des banderoles et
bannières croisées comme à l’écoute des slogans entendus lors de ma
traversée de Paris. De la place Denfert-Rochereau aux Invalides le
samedi et des Invalides à l’Assemblée nationale le lendemain : savoir
toujours positiver
. Il vaut mieux ainsi manifester « pour » la défense
de la famille que « contre » le mariage gay. Et cela doit se comprendre
et s’appliquer dans chaque slogan lancé et repris par la foule. Les gros
bras de la CGT savent bien que manifester,
c’est un métier. Et que, sur la voie publique et sous le regard des
caméras de la télévision, tout compte. C’est pourquoi nous manifestons
non pas contre les homos, mais pour le vrai mariage HF, c’est-à-dire le « mariage haute fidélité » unissant un homme et une femme, selon l’ordre naturel et chrétien. La formule est magnifiquement bien trouvée.

Ne surtout pas se tromper de cible. – C’est pourquoi il ne
doit y avoir dans toute cette démarche politique qu’une seule cible :
François Hollande
. Ce serait en effet une erreur de vouloir s’en prendre
aux seconds couteaux. Que ce soit Christiane Taubira, ministre de la
Justice et, à ce titre, auteur de ce projet de loi scélérat, Marisol
Touraine, ministre de la Santé, et même Jean-Marc Ayrault, le Premier
ministre qui n’est que « la voix de son maître » et que pas un Français
sur deux ne connaît. […] Le responsable, c’est en effet Hollande, coupable de vouloir tenir
une de ses promesses électorales qui ne coûte rien
. C’est donc lui qu’il
faut viser en l’interpellant ouvertement, poliment mais directement : « Hollande entends-tu ? Le peuple est dans la rue ».

Exalter les vertus du mariage et de la famille. – Prendre
pour cible le nouveau locataire de l’Elysée pour la défense du mariage
et de la famille est d’autant plus facile et portera d’autant mieux que
l’actuel président de la République n’a lui-même jamais été marié

comme s’il était rétif à l’institution, je ne parle même pas du
sacrement – ni avec Ségolène, avec laquelle il a pourtant quatre
enfants, ni même avec Valérie, sa concubine actuelle de l’Elysée. D’où
le très bon slogan lancé et entendu : « Le mariage, François, nous on y croit ! »,
alternant souvent avec un autre qui doit impérativement rester dans
toutes les têtes tant il résume parfaitement l’objet même de toute cette
mobilisation qui va monter puissance : « La famille, c’est sacré. Il faut la respecter ! »

Donner la priorité à la défense des enfants. – Pour que ce
puissant mouvement populaire naissant trouve un écho encore plus grand
la prochaine fois, il convient bien évidemment de donner la priorité à
la défense des enfants en rappelant à chacun qu’il a eu un père et une
mère
. Et qu’il doit logiquement continuer d’en être ainsi, comme le
souligne « Un Papa, une Maman, pour tous les enfants ! ». Simple et de bon goût.

Et en mettant Hollande lui-même devant ses responsabilités, clairement rappelées dans le slogan suivant : « On veut un président qui protège les enfants ».

La force de ces slogans, c’est qu’ils sont parlants au plus grand nombre.

Un dernier slogan m’a bien plu qui rappelle une évidence de bon sens, c’est celui-ci scandé par des gens de tout âge : « Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’hétéros ». Chasser l’ordre naturel, il revient au galop.

[…] D’autant plus que la France est aujourd’hui confrontée à une grave crise
économique et que le « mariage gay » n’est vraiment pas la priorité
comme le rappelaient habilement deux slogans bien trouvés et qui
riment : « La France veut du boulot, pas de mariages homo ! » ou sa variante « La France veut des emplois, pas cette mauvaise loi ». Que, d’ici le 13 janvier, chacun mobilise deux ou trois amis qui ne
sont pas venus cette fois-ci et imagine de nouveaux slogans qui riment
et mobilisent le plus grand nombre. Comme : « Touche pas à mon Papa ! »."

Partager cet article

13 commentaires

  1. Très bien, je pense qu’il faut que chacun aille dans ce sens. Effectivement la cible c’est le gouvernement et non les homosexuels qui en grande majorité sont discrets. Ceux qui manifestent ne sont en fait qu’un petit groupe d’allumés très “pipi caca” avec des slogans du genre “clito-dildo”, “la sodomie ca ouvre l’esprit” ou violents “un hetero une balle une famille une rafale” etc…. suivis par d’autres qui doivent être mals dans leur peau et qui sont heureux qu’on défende leur condition. Et le point faible du gouvernement on le connait

  2. 100% parité: le mariage l’a déjà fait!
    Et sur l’air de la Carmagnole:
    Monsieur Hollande avait promis
    De donner l’mariage au lobby
    Mais son coup a raté
    Le mariage c’est sacré!
    Gardons la parité
    Vive le son des chansons

  3. Article bien venu et très utile !
    Il y a de bons slogans.
    A lire et relire d’ici les prochaines manifs de décembre, de janvier et ultérieures jusqu’au retrait du texte.

  4. M. Yves Brunaud fait la parfaite synthèse de ces deux belles manifs et en extrait le levain qui fera gonfler celle du 13 janvier.
    Il faut absolument suivre sa recette ; il n’y a rien à ajouter ni à retrancher.

  5. Ne pas oublier : “l’enfant a des droits, il n’est pas un droit”.

  6. Très bien. Je suis complètement d’accord avec cette analyse.

  7. “Qui ne coûte rien” ? Elle coûte, mais c’est occulté. Elle coûte au Trésor public, donc à tous.

  8. Le mariage HF (Haute Fidélité) ? Mais c’est aussi le mariage Hollande François ! (je ne sais pas si lke jeu de mots a été voulu ou pas). Si après ça notre président ne change pas d’avis et n’enterre pas définitivement ce projet funeste de destruction de la société qu’est le “mariage pour tous”…

  9. REAGISSONS QUAND ON VOIT LES PROPOS VIOLENTS DES GAYS TROUVES SUR LEUR SITE :
    “Vous vous interrogez sur l’ouverture du mariage à tous et toutes.
    Vous discutez notre capacité à élever des enfants et la légitimité de l’accès à la PMA pour toutes et tous.
    Notre conseil du jour : fermez-la !
    Vos états d’âmes ne nous intéressent pas.
    Votre invitation à être patient non plus ne nous intéresse pas.
    Ils n’intéressent pas la loi d’ailleurs.
    On ne vous demande ni de nous épouser ni de nous faire des enfants.
    On ne veut ni de votre compassion ni de votre générosité.
    On veut vos droits, pas vos avis !
    Les DurEs à queer
    Trans , gouines , pédés visibles et fièrEs

  10. Adaptation d’un slogan :
    « François, si toi tu n’y crois pas, nous, le mariage, on y croit ! »

  11. A gauche un duel de chattes (Royal/Trierweiler), à droite un duel de coqs…quelle basse-cour !

  12. C’est vraiment trés bien. N’oublions pas que Monsieur Hollande est arrivé au pouvoir sous une pluie de grèle …

  13. L opposition a Hollande est une bêtise car il ne faut surtout pas que ce débat soit une opposition gauche / droite alors que des socialistes y sont opposés. Ceux là ont un fort poids et ils doivent être accueillis et trouves leu place dans nos manifestations.
    Donc opposition au projet évidemment, à Hollande certes puisqu il le porte mais sans excès ou jusqu au boutisme : il n faut pas braquer ses électeurs qui ne le suivent pas sur ce terrain.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]